Partagez | 
 

 [new du 21.10.11] Alerte Biohazard...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Clown Hanté
Solitaire


Messages ; : 1806
Humeur ; : |

Feuille de Personnage
Sexe: Mâle
Relations
:

MessageSujet: [new du 21.10.11] Alerte Biohazard...    Sam 22 Oct 2011, 17:03



Pestilence mortelle

Le chat s’arrêta brusquement, le museau en l’air. L’odeur de pourriture était loin, pourtant elle était si forte qu’il pouvait la sentir d’ici. La peur s’empara de lui, mais il continua, poussé par une curiosité dévorante. A côté de ce que son museau flairait, le charnier sentait la rose. Qu’est ce qui puait autant ? Plus il se rapprochait de la source, plus il arrivait à discerner des variantes dans les odeurs. L’odeur de la mort, de la maladie, de la chair à corbeaux… Rien de bien étrange pour qui vivait près du charnier, mais l’odeur était trop puissante, et il restait une ultime effluve qu’il n’arrivait pas à identifier.
Quand ses pattes foulèrent le sol marécageux, et que son regard se posa sur l’étendue vaseuse, il comprit qu’il aurait mieux fait de ne jamais venir. Un renard agonisait. Il empestait toutes les odeurs qu’il avait senties. Le guerrier feula et recula d’un pas. Mais la bête ne s’était même pas aperçue de sa présence ; elle était devenue inoffensive. La créature orange rendit son dernier souffle, et il s’autorisa à lui tourner le dos. Des vingtaines de bidons jaunes et noirs, presque tous éventrés d’un côté, un trou parfaitement géométrique, rond, étaient dispersés près de l’eau. Certains y flottaient même. L’odeur qu’il n’identifiait pas venait principalement d’eux. Prudemment, il se dirigea vers eux et renifla avec plus de vigueur. Il failli s’étouffer, et recula précipitamment. C’était infect ! Il jeta un coup d’œil du côté de l’eau et décida de l’inspecter avec plus de soin. L’eau dégageait la même odeur de moisie que d’habitude, rien de changé. La couleur était la même. Pourtant, le renard avait bien dû s’empoisonner en la buvant… il n’était pas bête au point de lécher les bidons bicolores, provenant à coup sûr des Bipèdes. Il avait été nommé guerrier il y avait seulement une lune à peine. Il avait encore l’esprit d’un chaton. Leur curiosité.
Ce fut elle qui le tua. Il lapa quelques gorgées de l’eau boueuse, espérant y déceler quelques notes discordantes. Au début, rien ne se produisit. Il ne sentit aucun changement en lui-même, et l’eau avait son goût habituel. Au bout de quelques minutes qu’il passa à fureter dans les environs, malgré la puanteur, une vague de douleur le jeta à terre. Puis une autre. La douleur devint constante. Elle lui tordait les entrailles. Il comprit que c’était la fin. Il devait prévenir son Clan. Malgré la souffrance, il courut plus vite que le vent lui-même au camp. Il s’effondra devant la tanière du guérisseur, traînant derrière lui une aura de mort.
- Aux mar…mar…cage…cadavre…re….ard…poi…son…eau…Bipède…
Ce fut les derniers mot qu’il dit. Ses yeux devinrent vitreux, son expression atrocement douloureuse, puis sereine. Il était mort.


Chair à corbeaux


Le jeune apprenti chassait avec entrain. Il parcourait la plaine silencieusement, à l’affût d’une proie. Il avait retenu les leçons de son mentor et les appliquait avec soin. On disait de lui qu’il était doué. Il en était très fier et ne voulait déshonorer personne. Surtout pas sa famille. Il était le seul rescapé de l’unique portée de sa mère. Elle ne pourrait plus avoir de chaton. A cette pensée, son cœur se serra. Pauvre maman ! Il allait lui apporter un gros lapin, il le partagerait avec papa et grand-mère. Aussitôt, la pensée claire dans son esprit, il décida de la réaliser. Il se mit en quête d’un gros lapin. Il dénicha plusieurs rongeurs, mais il les jugea trop petits et les ignora, malgré leurs délicieux fumets.
Enfin, il repéra un gros lièvre. Il ne bougeait pas, n’émit pas un bruit quand il l’abattit d’un coup de patte. Il sentait différemment. Le petit chat ignora l’odeur et l’emporta à toute vitesse au camp. Ses parents n’étaient pas là. Aussi partagea-t-il son lapin avec sa grand-mère. Le lendemain, son mentor le chercha dans la tanière des apprentis. Il n’y était pas. Il était dans l’antre du guérisseur. Sa grand-mère aussi. Les deux chats se mourraient. Le mentor et les parents les veillèrent du mieux qu’ils purent. Le guérisseur tenta tout ce qui était possible.
Mais ils moururent avant l’aube suivante.
Personne n’y comprit rien. L’apprenti et l’ancienne furent enterrés comme il se devait. Mais le mystère persistait. Que s’était-il passé, qu’est ce qui avait tué deux chats bien portants il y avait trois jours à peine ? Qu’avaient-ils fait pour mériter ça ? Les rumeurs commencèrent à circuler, et tous finirent par se regarder avec méfiance. Les reines refusaient de manger ou de donner à manger à leurs petits quelque chose qu’elle n’avaient pas attrapés elle-même; les guerriers gardaient leurs proies pour eux, les anciens crachaient sur les apprentis, et les apprentis savaient. Mais ils avaient trop peur. Et la blessure de la mort de leur camarde était trop fraîche. Pourtant, l'un d'eux finit par craquer. Quelques jours plus tard, il demanda à parler au chef en privé. Il avait formulé sa requête du bout des lèvres, totalement terrorisé. Étoile du Démon le laissa pénétrer dans son antre. Il le fixa longuement, attendant que l’apprenti se décide. Celui-ci murmura quelque chose d’inintelligible.
- Plus fort !
- … il… il a mangé un lapin… qui sentait bizarre… avec sa gr-grande mère.


Poison invisible

La chatte avait soif. Elle allait bientôt mettre bas, mais elle pouvait encore se déplacer jusqu'à la rivière. De toute façon, elle en avait assez d’être affalée là à ne rien faire. Elle se rendit donc au point d’eau d’une démarche pesante qui caractérisait son état.
Une fois qu’elle y fut, l’appel de l’eau fut irrésistible. Elle se laissa glisser dans les flots et nagea avec le courant. Elle en profita pour boire. Elle eut l’impression que quelque chose la brûla entièrement, mais elle attribua l’étrange sensation au froid mordant de l’eau.
Quand elle retourna sur la berge, elle avait froid, mais elle se sentait bien. Et dans les jours qui suivirent, elle retourna se baigner à la rivière. Jusqu'à ce qu’un matin, une grosse plaque de poil ait disparu de son flanc. Elle la trouva éparpillée dans la pouponnière. D’abord trop choquée pour réagir, elle cria, et hystérique, réveilla tout le camp en se rendant chez le guérisseur.
Il poussa un petit cri en découvrant le rectangle de peau mise à nue. Puis il se détourna et chercha frénétiquement dans sa réserve d’herbe médicinale. Il traita la peau comme une blessure et administra tant d’herbe à la chatte qu’elle avait une haleine écœurante. Mais si le guérisseur pouvait la sauver, c’était un prix bien maigre à payer.
- Ils vont repousser ? s’enquit la reine avec inquiétude.
- Je ne sais pas, répondit le chat, placide.
Il ne réagit pas plus quand elle éclata en sanglot. Il avait peur, très peur de ce qui pourrait arriver si une reine en pleine santé perdait ses poils. Et pourquoi les perdait-elle d’ailleurs ? Au début, il pensa à une maladie en rapport avec l’heureux événement attendu par la chatte. Mais même après qu’elle ai mit bas – de deux chatons morts nés – les chutes de poils persistèrent. Et plus les jours passaient, plus elle sentait la mort. Il s’arrachait les poils à trouver des remèdes, à apaiser la douleur qui commençait à gronder dans les entrailles de la chatte. Il envoyait des expéditions de plus en plus loin, allant même jusqu'à dépasser la ferme de gerboise. Mais en réalité, depuis le début, il savait que la seule issue pour la chatte était la mort.
Et il avait raison.
La mort avait prit la jeune chatte aussi sûrement que les vagues vous arrachent à la terre.
Les vagues. La reine se baignait tous les jours, avant la mystérieuse chute de poils.
Dès qu’il eut fait le rapprochement, il sentit son cœur se serrer et un miaulement rauque se coinça dans sa gorge. Il n’avait plus foi. Il avait juste très peur. Très très peur.

Plus loin

Le guerrier tenta de se guider à la vue, en vain. Il était parti en expédition pour ramener des plantes aux chats qui se mourraient. Il faisait partie, avec sa patrouille, des rares rescapés.
Des rescapés physiques, car le moral avait été sapé pour tout le monde sans exception. Ils étaient fatigués, éreintés, déprimés et lasses. Cette course aux remèdes leurs semblaient être une chasse au trésor, dont le trésor ne serait qu’un mirage.
Pourtant, ils devaient continuer pour sauver leur Clan. C’était la seule chose qui faisait encore bouger leurs muscles. Ils n’avaient cependant pas perdu la grâce qui n’était destiné qu’aux chats, et malgré leurs airs abattus, l’espoir flottait autour d’eux, enjôleur, les caressant pour mieux les happer en son sein. Ce qui n’était pas une si mauvaise chose…
Ils passèrent la nuit en prenant des tours de gardes, mais tous les sommeils, bien que brefs, furent agités.
Le lendemain, le grand chat qui menait la patrouille se remémora les paroles de la guérisseuse. « C’est presque une plante de légende, mais elle existe encore, j’en suis convaincue. Il faut la trouver… »
La description que la chatte en avait faite lui revint en mémoire, et son regard balaya l’étendue comme pour le narguer. Comment trouver une seule de ces fleurs si petites ?
Et pourtant, ses yeux les trouvèrent. Avant même de s’en être rendu compte, il était devenu fébrile, avait le souffle rauque et s’élança en direction de la plante…
Oui, c’était elle. Il y en avait énormément. Il poussa un cri de joie, et ses compagnons l’imitèrent quand ils l’eurent rejoint. Enfin, ils allaient rentrer chez eux.
Peut-être auraient-ils mieux fait de rester là où ils étaient. Quand ils pénétrèrent dans le camp, la maladie empestait de partout. L’odeur amer de la mort flottait et celle très peu ragoûtante de la pourriture l’accompagnait. Le cœur serré, le grand guerrier fit son rapport à son chef et apporta les plantes qu’ils avaient ramené à la guérisseuse. Elle esquissa tout juste un sourire avant de distribuer les plantes à la ronde. Les plaintes de douleur s’apaisèrent.
- Ils vont guérir ?
- S’ils guérissent, ce ne sera pas avec cette plante.
- Quoi ? Mais…
- Avec, je ne peux que repousser l’échéance et la douleur…il m’en faut beaucoup plus, le temps de trouver d’autres remèdes.
La profonde lassitude qui l’avait quitté depuis sa trouvaille resserra son étaux autour de lui pour ne plus le lâcher. Il ne se sentait plus vivre, plus penser, plus parler. Il était mort à l’intérieur. De tristesse. De rage, d’impuissance.
Il n’avait pas réussi à sauver leurs vies.

    Qu'allez vous faire ? Les chats sont affolés. Et vous, dans tout ça ?
    De nouvelles terres seront bientôt provisoirement ouvertes à vos minous, pour les guerriers et guérisseurs !
Revenir en haut Aller en bas
http://guerredesclansrpg.bb-fr.com/viewtopic.forum?t=683
Flamme de l'Astre Solaire
Guerrier(e) sans Apprenti


Messages ; : 305
Humeur ; : Une envie de RP...

Feuille de Personnage
Sexe: Mâle
Relations
:

MessageSujet: Re: [new du 21.10.11] Alerte Biohazard...    Sam 22 Oct 2011, 17:35

C'est super intrigant !

Mais le premier c'est le clan de l'Ombre, le second le clan du Tonnerre et le troisième et le quatrième c'est le clan de la Rivière c'est ça ? Si oui où est le clan du Vent ? Et si non, on peut m'expliquer ?
Revenir en haut Aller en bas
http://guerredesclansrpg.bb-fr.com/t11821-flamme-de-l-astre-sola
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [new du 21.10.11] Alerte Biohazard...    Sam 22 Oct 2011, 18:12

    Ca pète... Je refais mon profil et on nouveau perso et je fonce... hmm, yep.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [new du 21.10.11] Alerte Biohazard...    Sam 22 Oct 2011, 19:20

C'est moi qui l'ai écrit Nyan cat
1 - Ombre
2 - Vent
3 - Rivière
4 - Tonnerre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [new du 21.10.11] Alerte Biohazard...    Sam 22 Oct 2011, 19:29

    Etoile de Saphir a écrit:
    C'est moi qui l'ai écrit Nyan cat
    1 - Ombre
    2 - Vent
    3 - Rivière
    4 - Tonnerre

    Vous avez gagné : un cookie. xD
    Le clan de la Rivière vaincra ce fléau, évidemment.
    *sors*
Revenir en haut Aller en bas
Celebi
Ancien(ne)


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guerrier(e) avec Apprenti
<u>3ème personnage</u> ;Petite Lueur
<u>Rang 3ème personnage</u> ;Chaton

Messages ; : 1855

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: [new du 21.10.11] Alerte Biohazard...    Dim 23 Oct 2011, 09:04

Oui vive notre clan <3

J'aime bien le new design, tout en noir. En tout cas bravo Saphira pour ton texte c'est la deuxième fois que je le lis et je le trouve toujours aussi bien =)
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de l'Astre Solaire
Guerrier(e) sans Apprenti


Messages ; : 305
Humeur ; : Une envie de RP...

Feuille de Personnage
Sexe: Mâle
Relations
:

MessageSujet: Re: [new du 21.10.11] Alerte Biohazard...    Dim 23 Oct 2011, 11:14

Ah pardon ! Super bien en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
http://guerredesclansrpg.bb-fr.com/t11821-flamme-de-l-astre-sola
Nuit de Libellules
Guerrier(e) avec Apprenti


Messages ; : 620

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: [new du 21.10.11] Alerte Biohazard...    Dim 23 Oct 2011, 14:48

Très intriguant! Et le design va bien avec x) (je suppose que c'est fait exprès ^^) Nyan cat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [new du 21.10.11] Alerte Biohazard...    Sam 29 Oct 2011, 20:37

  • J'ai repérée les clans ! J'aime beaucoup le style de l'écriture, c'est vraiment bien. Sinon, il s'agit en fait du même évent pour tout le monde. Va y avoir du boulot pour les guérisseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [new du 21.10.11] Alerte Biohazard...    

Revenir en haut Aller en bas
 

[new du 21.10.11] Alerte Biohazard...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alerte aux poux à l'école
» Nouvelle alerte au tsunami dans le Pacifique, pas de dégâts.
» Durée de vie d'une alerte
» Pollution : alerte aux particules fines sur dijon
» ALERTE NUCLEAIRE EUROPEENNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Messages aux membres-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit