Partagez | 
 

 Tempête d'Anges [F] [Tonnerre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Argigi
Ancien(ne)
avatar


Messages ; : 1491
Humeur ; : Nostalgique.

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Tempête d'Anges [F] [Tonnerre]   Mar 29 Mar 2011, 18:35

[Personnage mis en pré-créé suite à la demande de son précédent joueur Plume de Saphir.]


    ► Nom du Perso : Tempête d'Anges
    ► Sexe : Femelle ♀
    ► Âge : 24 lunes [2 ans pour les amateurs XD]
    ► Clan : Tonnerre

    ► Descriptions physique :

    Un magnifique chat. Commençons par son poil. Etant souvent très occupé, c’est dur pour Tempête d’Ange de trouver le temps de le rendre parfaitement soyeux. Elle n’est pas narcissiste, juste, elle s’aime. Sa fourrure est gris-beige/brun clair. Qui fait plus penser à du gris qu’a du brun, mais du gris-brun comme même. Il est très doux sans avoir besoin de s’en occupé longuement. En bataille, quand elle est garçon manqué. On aime se frotter contre ses poils mi-longs. Il lui tient chaud, et aux jours chauds, elle fait sa fourrure de printemps. Ses poils deviennent plus court et elle a moins chaud.
    Son corps, maintenant. Elle fait partit des grands chats. Une norvégienne. Elle est très imposantes et peut vaincre n’importe quel chat de gouttière – même un mâle lourd et sanguinaire – en très peu de temps. Adversaires redoutable et craint, connut surtout pour sa gentillesse, elle n’utilise sa force qu’en cas de combat ou que sa face Ange perd le dessus.
    Des longs crocs, bien tranchant et épais, vous font peur, rien que qu’en elle est en colère et qu’elle ouvre la bouche ou montre les dents. De très longues griffes bien tranchantes, viennent compléter les crocs. Son poids (qui n’est pas rien) est très dangereux pour votre respiration. Quand vous vous entraîner avec elle et qu’elle vous plaque au sol, quand il vous reste encore du souffle, il vaut mieux l’utiliser pour lui dire qu’elle vous étouffe, car elle ne se rend pas bien compte de sa force quand elle s’entraîne avec des chats adultes. Avec les touts petits, c’est différent. Elle maîtrise sa force. Pareille pour les combats.
    Ses coussinets sont sensibles au froid, et aux graviers, mais sont très résistants. Au pire, ils se coupent, au meilleur, ils picotent juste un peu. Ses moustaches sont aussi chatouilleuses que des plumes de colombes.
    Sa queue est véritablement touffue. Et au bout, vous avez l’impression qu’elle a accroché un pompon marron foncé. Ou un pompon de quelques couleurs foncés. Quand vous la rencontrait pour la première fois, vous fixer son pompon avec des yeux ahuri.
    Et malgré et avec toutes cette description, le mot serait qu’elle est très belle, et qu’elle le sait.
    Ses yeux sont d’un bleus azure. Un bleu gelé. Un bleu à vous donné froid dans le dos. Un bleu à vous faire sourire, à vous endormir. A vous convaincre de vous confier, à vous faire sentir chez sois, à avaler n’importe quel bobard.
    Elle est gracieuse, soigne son poil quand elle le peut, un sourire éblouissant collé sur le visage. Elle est magnifiquement belle. A en faire tomber les mâles les plus raisonnables et féroces. A rendre jalouse toutes les femmes d’un clan.
    Seulement, la rose à des épines. Et dans ce physique. Il y a un esprit. Un esprit auquel il manque un morceau.


    ► Caractère :

    Tempête d’Anges…Un vrai ange ? Vous avez dit ça ? Ho, oui, cela ce peut peut-être…sous un certain angle. Evidemment, elle est là, le sourire aux babines, les moustaches remuantes, les cordes vocales prêtes à émettre les ronrons les plus forts de la forêt de Cerf-Blanc…Serviable, prête à aider et pleine de tact, une jeune chatte parfaite entre autre ! Polie, aimable, aimante, loyal et soumises…
    Ceci est certainement un des multiples visages de Tempête’. La face Ange.
    En apparence, sereine en toutes circonstances. Parfois, c’est vrai. Parfois, c’est un masque de carnaval. Un masque si attachant, innocent qu’il en paraît réel. Et pourtant, une détresse, une tristesse sans fin peut la tenailler. Son cerveau fait le lien entre n’importe quoi et sa blessure. Sa blessure vielle de plusieurs lunes. Et pourtant, qui ne pourrait jamais se refermer. Pas avant de retrouver des traces. De retrouver ce bout d’elle qui lui manque. Et parfois, elle laisse tomber le masque, le rôle. Une vraie tristesse se peint sur son visage. Personne ne l’approche. Le monde la regarde verser des larmes qui pourraient former une rivière. Ange des Larmes ne lui aurait-il pas mieux convenus… ? Non. Car ceci est le visage qu’elle exhibe le moins au monde, avec une autre facette. Et même en plein chagrin, elle est serviable et attentionné, prête à se soucier des autres, alors que sa détresse est sûrement milles fois plus grave que la leur. Un petit Ange. La face Larmes.
    Un autre visage lui appartient. Et elle ne l’utilise jamais en tant que masque. La face Vie. Lui, il est là, sous la surface, prêt à prendre les commandes et à la rendre rebelle, têtu, pleine de vie, fonceuse. Avec un humour sans fin, pour chasser la peine, pour chasser la détresse, pour la faire vivre, en tans que déesse, et plus d’ange. Une franchise sans borne, toujours à rire, à en vouloir plus, à vouloir jouer, sans sérieux et assez de courage pour se faire tuer. Il la rend assez garçon manqué.
    La face Tempête. Et puis…Pourquoi Tempête d’Ange ? Et pas Plume d’Ange ? Parce que seul celle qui lui donna son nom, le chef, (et quelque rares guerriers) connaissait la Tempête dans l’Ange.
    Celle qui la rend grossière. Malveillante. Mesquine, détestable. Et sans pitié. Les sentiments se bousculent. Elle ne pardonne plus les fautes déjà pardonné. Elle en devient folle. Déjà que dans n’importe quel état, elle pourrait vaincre le plus robuste des mâles, imaginait sa puissance décuplé par deux ou trois…
    C’est une machine à tuer. En général, elle sent venir cet état est trouve un bon prétextes pour s’enfuir. Malheur à celui qui l’aurait importuné dans cet état. Ou même qui l’aurait mit dans cette état. Parfois la sauvagerie prend totalement les commandes. Et elle s’éloigne du coin reculé, vers des endroits fréquenté où elle peut faire des massacres. A chaque fois que cette face apparaît, la Tempête enferme l’Ange dans son esprit. Tempête prend les commandes et ligotes l’Ange dans les mailles de la sauvagerie. Et ces moments là lui revienne flous. Rougeâtre. Ou bien très nettement. Et elle en cauchemarde des nuits. Elle en hurle. Cette douleur mentale est plus qu’un cœur qui saigne. C’est une blessure combiné. Une douleur physique et mentale. C’est un combat entre son énergie brute et son esprit calme.
    C’est un supplice. Et Tempête d’Anges le supporte dans un seul espoir. Retrouver sa partie d’elle qui lui manque. Recoller le puzzle. Et peut-être se débarrasser de Tempête…

    Dans n’importe quel état, sauf Tempête, elle n’est pas rancunière tes très gentille. Un peu cynique. Et elle veut toujours faire de l’humour. Moins pendant la face Larme et Ange mais un peu comme même.
    Son but, ses objectifs sont ambitieux. Un jour, prendre le pouvoir. Un jour, recoller les morceaux d’elle et redevenir elle. Le mélange de toutes ces faces.
    Recoller le puzzle.


    ► Goûts :


    Tempête d’Anges aiment le poisson. Elle adore le poisson. Avec le mulot, bien sûr. Les mulots bien gras qui vous donnent la pêche ! Déjà qu’elle, elle a souvent la pêche…
    Elle aime beaucoup jouer, se sentir libre, avoir le vent dans la fourrure…Savoir qu’on l’apprécie, qu’on tient à elle. Et puis, il y aussi, elle, qu’elle aime beaucoup et dont elle est fière. Elle aime les petits chatons qui jouent, ou font des câlins à leur mère. Les scènes de bonheur, de famille, de solidarité et d’amitié…Les apprentis, qu’elle trouve pleins de vie, prêt à faire les quatre-cents coups, qui n’ont peur de rien et qui font semblant de s’aplatir devant les guerriers pour aller faire les chenapans plus loin…
    Elle aime entendre les rires des chats, les ronrons et les paroles douces…Elle aimerait un jour, retrouver le bout manquant, retrouver ce qu’elle ait. Elle aimerait, un jour, devenir chef. L’ambition coule dans ses veines. Elle aimerait un jour, trouver l’amour et fonder une famille. La tendresse anime chacun de ses pas.


    ► Histoire :

    « Minuscule. J’étais minuscule. Petit Ange que j’étais. Toujours à rendre service, à sourire…à donner raison de mon nom. Petit Ange et Petit Ciel. Nous étions un cadeau du Clan des Étoiles…Selon les dires de notre mère. Belle d’Été. Pas de notre père, Griffe de Pierre. Mon frère pensait certainement que ce n’était non pas sa griffe qui était faire de pierre, mais son cœur. Petit Ciel pensait qu’il se fichait d’eux, les haïssait et pis encore…Moi, je sais juste que ce n’est pas possible. Pourquoi faire des chatons avec un être qu’on aime si c’est pour les haïr ? Je supportais ces crises de nerfs sans broncher, parfait Petit Ange que j’étais. Pour moi, ce n‘était qu’une manière pour lui de nous éduquer. Peut-être qu’il ne savait pas s’y prendre…? Je l’aimais. Ou en tout cas je devais l’aimer. Ressentir au moins de l’affection à son égard. Ou même de la reconnaissance.
    Rien à y faire, il m’était bien dure de lui parler, alors, développer avec lui…
    Pourquoi étions un cadeau du ciel ? Pourquoi si nous l’étions, Griffe de Pierre se comporterait ainsi… ? »


    Tempête d’Anges…sous ses allures joyeuse et ouverte…Elle est discrète. Elle trouve le moyen de manipuler les autres pour éviter qu’il ne cherche à découvrir son passé. Ses douleurs. Et ce bout qui manque.
    Petit Ange…Un bout de chou si parfait, si tendre. Son père l’a détruit. Tout autant qu’il dû détruire Petit Ciel. Son frère voulait se surpasser, pour que son père l’aime. Petit Ange le suivait. L’Ange Gardien de son frère. Elle ne s’est jamais beaucoup dévoilée. Sauf à sa mère et son mentor. J’espère donc que vous comprenez la difficulté d’amassez autans d’information sur elle.
    Quelques jours après son frère, elle fut nommée apprentie, sous le nom de Nuage d’Anges. Fleur d’Hiver fut désigné pour être son mentor. Elle s’attachait de plus en plus à son frère. De sorte que pour elle, c’était comme si elle lui avait donné un morceau de son esprit.
    Griffe de Pierre devenait plus sévère avec Nuage d’Ange, qu’il avait plus ménagé que Nuage des Cieux car ce dernier était un mâle, à l’inverse de Nuage d’Ange. Il craquela la confiance que Ange’ avait établie en elle. Et ces crises de sauvageries se créèrent. Ange’ savait les maîtriser. Et tout ces masques à l’époque n’était qu’un. Ils n’étaient pas loin de se séparer complètement lorsque Nuage d’Anges partit en chasse, seule. Elle trouvât, allongé/étalé un jeune mâle du Clan du Tonnerre, blessé à la patte. Il souffrait le martyr. Elle le mit en lieu sûr et courut chercher l’apprentie guérisseuse. Elle ne ramenait aucun poisson. Seul son mentor s’en aperçut, mais ne fit pas de remarques. Nuage d’Ange était très amie avec l’apprentie guérisseuse, et ne tarda pas à la convaincre ne de rien dire te à soigner le mâle.
    Il s’appelait Nuage de Menthe. Elle se lia d’amitié avec lui et ne cessa de le revoir. L’amitié se transforma en amour. Elle revenait d’un rendez-vous avec Nuage de Menthe, et devait être de patrouille avec Fleur d’Hiver. Elle les rejoints au moment ou il s’apprêtait à sortir du camp. Il semblait à Nuage d’Anges que quelque chose clochait.
    Elle avait raison. Étendu devant ses yeux. Mort. Son père. Griffe de Pierre. S’il était mort, c’est qu’il avait un cœur. Nuage d’Anges s’est jeté sur lui. Elle a pleuré, pleurer. Tremper le corps de son père de mille larmes de détresses. Certains aurait crut que cela ne lui ferrait ni chaud, ni froid. Et pourtant, pour elle, ce ne serait plus pareille. Plus de père qui en veut toujours plus, qui vous rabat vos joies, qui hurle pour rien. Plus de père. Elle se sentait perdu sans lui. Et dans le froid, quelque chose craqua. A ce moment précis, elle sut que ses crises de sauvageries seraient plus dures que jamais à retenir. Peut-être même impossible à retenir.

    « Je ne sais pas quoi faire sans lui…je n’ai plus de but. Il ne me pousse plus plut haut que possible…Père…si tu m’entends, de là haut, aide-moi ! Je n’en peux plus. Nuage de Menthe…Il veut me consoler, mais au fond, il ne fait rien du tout. Il s’enfonce. J’aime mon père. Et puis ce qu’il n’est plus là pour me donner de buts…j’en trouverais moi-même. Et je les réaliserais pour lui. Pour qu’il soit fière, de là ou il est. Et Nuages des Cieux…Mon frère. Est-ce que lui saura me consoler ? Il ne doit pas regretter notre père. Sûrement pas. »

    Peu de temps à près, elle fut nommé guerrière. Tempête d’Anges. Elle avait bien vu que Plume des Cieux avait été choqué par la mort de son père. Maintenant, elle nourrissait l’ambition d’être chef. Oui. Chef pour son père. Tempête d’Anges était sûre que ce nom avait été conseillé par Fleur d’Hiver.
    A la mort de son père, elle n’avait plus put bien contrôler sa sauvagerie. Juste s’éloigner quand elle arrivait. Elle se rapprocha encore plus de son frère si cela était possible. Son frère si fit d’ailleurs un ami. Plume Ténébreuse. Il le présenta à sa sœur. Tempête d’Anges vit bien que Plume Ténébreuse tentait de se rapprocher d’elle. Elle voyait bien ce pour quelle raisons. Elle n’éprouvait rien de plus que de l’amitié pour Plume Ténébreuse. Rien de plus. Elle continuait à voir Nuage de Menthe, devenu Rêve de Menthe. Avec force, le temps forgea les sentiments de Tempête d’Anges. Bientôt, elle éprouvât de l’attirance pour Plume Ténébreuse, sans toutefois l’aimer autans que Tempête d’Anges.
    Un jour, Plume Ténébreuse les découvrit en train de se frotter l’un contre l’autre, ravie de s’être retrouvé. Il ne comprenait pas. Son expression était de détresse. Une détresse sans fin, un gouffre, un trou noir, du néant dans ses rêves les plus fous. Son rêve de former une famille avec Tempête d’Anges s’écroula, remplacé par Rêve de Menthe, son éternel tourment, son cauchemar. Tempête d’Anges quitta précipitamment Rêve de Menthe pour s’expliquer avec Plume Ténébreuse. Le pauvre. Il ne pouvait pas comprendre, selon son avis à elle. Il le pouvait. Mais il en voulait à Tempête d’Anges, d’aimer un autre que lui. Il lui en voulait terriblement. Il l’insulta de toutes les calamités possibles. De mots si vulgaires et repoussants qu’elle en aurait pleuré. Malgré tout, il ne dit rien au clan. Quelque chose d’autre se brisa en elle, ce jour-là. Son caractère se divisait, peu à peu. Elle avait peur de parler de Plume Ténébreuse à Plume des Cieux. Elle avait peur de rompre l’amitié qui unissait les deux chats.
    Mais Plume Ténébreuse était-il vraiment l’ami de Plume des Cieux ? Pour l’avoir trahi ainsi ? Avoir insulté la sœur de son meilleur ami ? Tempête d’Anges en doutait fortement.
    De plus, sa mère devenait souffrante, à chaque fois qu’elle allait la voir, elle l’était un petit peu plus. Elle n’avait pas le temps de se soucier de Plume Ténébreuse, et l’amour non partagé que celui-ci lui portait.
    Le premier jour de l’été, elle partit voir Rêve de Menthe. Il lui avait dit qu’il amènerait son petit frère, qui était apprenti, et qu’elle avait rencontré à une assemblée. La scène de carnage qui s’offrit à sa vue quand elle arriva sur le point de rendez-vous, failli lui faire perdre consciences. Le cadavre du petit frère de Rêve de Menthe. Déchiqueté et ensanglanté. Plume Ténébreuse affrontait Rêve de Menthe. Ce dernier avait le dessus. Tempête d’Anges avait cessé d’éprouver quoi que ce soit à l’égard de Plume Ténébreuse. Mais à la vue du cadavre, ce fut de la haine qui la remplit. De la haine contre Plume Ténébreuse et de la détresse pour Rêve de Menthe. Aurait-elle eut la force de se battre ainsi si son frère avait été tué ? Probablement pas. Sauf si Tempête s’emparait d’elle. Quelque chose d’autre craqua en elle. Son caractère se craquelait de plus en plus.
    Plume Ténébreuse était à deux doigts de la mort quand Tempête d’Anges avait stoppé le combat. Il ne fallait pas. Il y avait déjà eut une mort aujourd’hui.
    Elle rentra au camp, en courant comme une dératée, pour être loin de Plume Ténébreuse. Elle était bien décidée à parler de tout ça à Plume des Cieux. Elle demanda à Fleur d’Hiver ou était son frère. Elle lui répondit faiblement « A la pouponnière, car…attend ! » Elle n’écouta pas la suite. Elle entra précipitamment dans la pouponnière, la bouche grande ouverte…et découvrit le cadavre de sa mère. Quelque chose d’autre craqua en elle. Son caractère était presque entièrement divisé. Presque. Et quand Plume Ténébreuse fit éruption dans la tanière, s’en fut trop. Son caractère était divisé. Seul son frère lui permettait de rester calme. De rester neutres. De recoudre ses quatre faces. Ange, Larme, Vie, Tempête.
    Elle n’eut pas la force (ou le courage ?) d’avouer tout à son frère. Seule sa mère été au courant de relation avec Rêve de Menthe. Plume Ténébreuse aussi, mais li, il ne comptait pas.
    Plume Ténébreuse recommença à la courtiser. Discrètement, mais avec beaucoup plus de franchise et d’ambition.
    Elle était partit chasser au coucher du soleil et était rentré assez tard, dû à un rendez-vous avec Rêve de Menthe. Ce fourbe de Plume Ténébreuse l’avait suivit. Il tenta de lui faire subir son rêve, la base de son rêve, pour que le reste de son rêve soit réalisable. Elle refusa. Il s’énerva. Elle refusa encore et encore. En plein milieu de la forêt, seul contre Plume Ténébreuse. Elle pouvait facilement gagné. Très facilement. Il continua à insister. Il tenta même de passer à l’acte sans le consentement de Tempête d’Anges. Elle l’envoya rouler au loin et partit comme une flèche. Le mâle était sonné et ne pourrait pas la suivre. Quelque temps plus tard, elle déposa son gibier sur le tas, et entra dans la tanière des guerriers. Pendant son rendez-vous avec Rêve de Menthe, il lui avait proposé de le rejoindre dans le Clan du Tonnerre. Plume Ténébreuse avait fait craqué la dernière couture qui unissait les quatre faces de Tempête d’Anges. Elle devait refaire sa vie. Elle lécha tendrement la joue de son frère et se volatilisa dans la nuit.

    Une assemblée c’était tenu à quelque jour de cela. Elle fut autorisée à se joindre à celle qui suivit son intégration au Clan du Tonnerre. Elle n’y vit pas son frère, ni plume Ténébreuse. Ni Fleur d’Hiver.
    Elle ne comprenait pas. Mais elle savait qu’elle avait perdu la trace de son frère. Et sur le chemin du retour de l’assemblé, Rêve de Menthe glissa sur une pierre et se cassa la nuque.
    Le reste est sombre, je ne voudrais pas vous dire de bêtises. A vous de mieux la connaître.

    « Pourquoi ? Pourquoi a-t-il fallu que Plume Ténébreuse sois butée dans son idée que je l’aimais alors que c’était faux ?! Pourquoi ?! J’en rage ! Et Plume des Cieux qui me manque tant…J’espère que je le retrouverai. J’espère qu’il saura, qu’il comprendra, ou qu’il aura démasqué Plume Ténébreuse. Si seulement… ! Mais les si seulement ne suffisent pas. Père avait raison. Il a eut raison de nous éduquer comme ça. De me faire intégrer la vie de cette manière. Merci, Griffe de Pierre. Je suis sûre que tu nous aimais. J’en suis sûre. »


    ► Relation : Mentor de Nuage de Rose et soeur de Brise Sauvage.


Vous souhaitez incarner ce personnage ? Rien de plus simple, il vous suffit de lire le règlement, de relever les 3 codes qui y sont cachés puis de remplir le formulaire suivant. Il faut ensuite le poster a la suite de ce message.

Code:
[list][color=black][b]► PUF :[/b][/color] ...
[color=black][b]► Avez vous lu le reglement ?[/b][/color] ...
[color=black][b]► Preuves de lecture :[/b][/color] ...

[color=black][b]► Ou avez vous connu le forum ?[/b][/color] ...
[color=black][b]► Avez vous un parrain ?[/b][/color] ...

[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Tempête d'Anges [F] [Tonnerre]   Dim 06 Nov 2011, 22:58

    ► PUF : Luni.
    ► Avez vous lu le reglement ? Oui.
    ► Preuves de lecture : Je doit les remettre ?

    ► Ou avez vous connu le forum ? Nuage de Sable.
    ► Avez vous un parrain ? Pareil.



Je poste avec se compte mais je vais crée un autre pour poster la fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Argigi
Ancien(ne)
avatar


Messages ; : 1491
Humeur ; : Nostalgique.

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Tempête d'Anges [F] [Tonnerre]   Lun 07 Nov 2011, 14:09

No problem, l'est à toi~
Revenir en haut Aller en bas
.:Étoile des Sables:.
Chef
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guerrier(e) sans Apprenti
<u>3ème personnage</u> ;
Messages ; : 2906
Humeur ; : Home sweet home !

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Tempête d'Anges [F] [Tonnerre]   Mer 04 Mai 2016, 16:43

Ce Personnage n'étant plus joué, il est à nouveau disponible.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerredesclansrpg.bb-fr.com/t11016-tempete-de-sable-remak
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tempête d'Anges [F] [Tonnerre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tempête d'Anges [F] [Tonnerre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TONNERRE (BPC)
» Qu'elles ont étés vos plus grosses tempêtes !
» BPC Mistral, Tonnerre & Dixmude
» NOEL - Au délice des anges (Angel's Delight)
» Charte de température

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Fiches de personnages :: Perso Pré crées :: Clan du Tonnerre-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit