Partagez | 
 

 Envolée Élégiaque [M] [Vent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Envolée Élégiaque [M] [Vent]   Ven 15 Jan 2010, 23:15

    ► Nom du Perso : Envolée Élégiaque, mais appelez-le Élégie.
    ► Sexe : Mâle.
    ► Âge : 40 lunes.
    ► Clan : Vent.

    ► Descriptions physique : Il vous faut savoir qu'Envolée Élégiaque est un très beau chat. Il est parfaitement proportionné, et certains se plaisent à raconter que sa seule vue est un délice pour les yeux.

    D'une taille respectable, c'est un guerrier massif au corps moyennement long, à l'ossature solide et aux larges épaules. On pourrait croire qu'il est tout simplement enveloppé, ou même obèse, mais il n'en est rien ; chez lui, seule sa fourrure est épaisse et lorsqu'elle se hérisse sur son échine, donne l'impression qu'il double de volume. Le port de tête altier, le regard droit, il dégage une aura de grâce et de puissance ainsi qu'une fierté non négligeables. Il sait tirer sa masse à profit, mais a développé une agilité et une souplesse honorables au cours des lunes, dignes du Clan du Vent. Le dos régulier, il est porté par des pattes fortes, voire trapues, qui sont capables de la propulser à des vitesses impressionnantes. Au pas, il offre aux regards admiratifs une foulée souple et chaloupée, presque aérienne. Grands et ronds, ses pieds trouvent toujours appui solide et bon équilibre sur n'importe quelle surface, et ses coussinets brun-rose sont recouverts de cals qui témoignent de son endurance.

    Sa tête, qui semble presque trop petite en prenant compte de sa carrure imposante, est large est arrondie. Sa face n'est ni écrasée comme celle d'un Persan, ni pointue comme chez les Siamois. Un juste milieu entre les deux qui ravit les pupilles. Ses traits sont fins et délicats, comme ses dernières courbes de chaton ne s'étaient pas encore effacées. C'est là une frimousse rêveuse, angélique, voire candide, une beauté mélancolique et désillusionnée qui semble pourtant continuer d'espérer. De profil, à bien observer, on peut voir qu'elle est légèrement plus longue que large. Ses joues sont pleines et légèrement arrondies. Son museau large est agrémenté d'un menton fort et, un Bipède l'entrapercevant se plaît parfois à dire à dire qu'il avait un profil romain : un nez court, busqué et droit, considéré comme modèle de perfection durant l'Antiquité. Autour de ses narines, de longues et fines moustaches translucides sont plantées droit. Ses oreilles cendrées au bout arrondi, à l'affût du moindre bruit, sont presque aussi larges que hautes et leur intérieur est relativement bien fourni en poils. Elles ne sont pas particulièrement espacées, ce qui offre un espace privilégié pour les coups de langue amicaux ou même les caresses des mains Bipèdes.

    Ses yeux, quant à eux, sont tout simplement magnifiques. Grands, bien espacés et formés en élégantes ellipses relativement allongées, ce sont de véritables joyaux, de pures merveilles cristallines. D'un bleu intense, tirant légèrement sur le gris perle. Des perles brillantes qui, lorsque le voile impénétrable de Nyx tombe sur le monde, enveloppant presque tendrement Gaia, deviennent deux lunes scintillantes qui contemplent fixement leur homologue, là-haut dans la voûte céleste piquetée d'étoiles, dans l'espoir vain de l'atteindre. Deux iris de saphir, chacun fendue en deux par une pupille fine jusqu'à l'extrême de jour ou en une généreuse demi-lune de nuit. Une pupille noir d'encre dans laquelle vous avez tôt fait de vous immerger, de perdre pied, de vous éloigner de la réalité et de finir par vous noyer. Pures ténèbres qui vous englobent. Son regard d'un azur limpide peut aussi bien être doux et bienveillant, chaleureux, qu'inquisiteur et perçant, selon l'humeur qui s'y reflète.

    Son pelage mi-long dont les filins virevoltent au gré du vent est très soyeux. Il exhale un parfum subtil, enivrant, à la fois frais et exotique, de rosée et de pin ; un piège olfactif dans lequel sont tombées bien des femelles rapidement désillusionnées, qui donne envie de plonger son museau dans sa fourrure, de fermer les yeux, d'inspirer à fond, de calquer sa respiration sur la sienne et de se laisser doucement aller au soulèvement régulier de ses flancs. Sans la moindre imperfection, ce poil épais masque le relief imperceptible de vieilles blessures dont rares connaissent l'existence – et lorsque c'est le cas, aucun ne connait leur origine à toutes. Perpétuellement lisse à force d'être soigneusement léchée de long en large par Élégie lors de ses nombreuses toilettes, sa fourrure a la texture de la soie la plus raffinée et s'étale sur plusieurs couches de poils, plus ou moins longs, qui s'accordent parfaitement dans l'harmonie de sa robe. Alors que la majorité de son pelage mirifique n'est qu'un dégradé de blanc, de crème et de gris, qui brille au soleil à en blesser les pupilles, ses oreilles, ses pattes, sa queue et son museau exposent des tons allant du cendre foncé au léger argenté. Le masque de ténèbres, telle la Nuit qui masque le jour et impose son joug abyssal, fait d'entrelacs ébène comme une toile d'araignée, recouvre sa tendre frimousse, ombrage et met en valeur l'éclat de ses prunelles.

    ► Caractère : AHA. Ça ce sera votre test afin de me prouver que vous êtes digne de lui. Construisez vous-même votre caractère. Faites n'importe quoi pour vous montrer à sa royale hauteur, sans oublier que les charmes féminins laissent indifférent ce sage matou aux tendances "blasé de la vie" et qu'il n'est pas un psychopathe avide de sang (le premier qui écrit ça de lui aura à faire à moi).
    ► Goûts : Élégie n'aime pas faire de discrimination.

    ► Histoire : [Bon, la flemme d'en faire beaucoup] Après tout, qui est-il vraiment ? Personne ne le sait vraiment, et ceux qui prétendent en savoir long sur ce beau ténébreux ne sont que de prétentieux petits racontars. Son histoire à Cerfblanc ne débute qu'à son entrée dans le Clan du Vent, il y a de cela 33 lunes. Adopté par les guerriers des plaines, entraînés sous leur coupelle, il est rapidement devenu des leurs. Ses charmes naturels ne tardèrent pas à attirer à lui les femelles les plus aguicheuses, qui le laissèrent pourtant indifférent. A se demander s'il n'était pas homosexuel. Tout ce qui l'intéressait, c'était une vie simple - et apparemment célibataire - et sans déboires. Il entraîna beaucoup d'apprentis - dont Cendres du Phénix - qui sont devenus de valeureux chasseurs, fidèles à leur Clan comme il l'était. Par ailleurs, il était le meilleur ami de Chant du Phénix. Pas de Élégie sans Phénix, et pas de Phénix sans Élégie. Certains racontent bien qu'il était éperdument tombé amoureux de Pureté de l'Aube, mais ce fut tout aussi bien avec Chant du Phénix qu'elle finit, et jamais l'amitié des presque deux frères ne s'en ressentit. La femelle et le beau matou s'entendirent d'ailleurs parfaitement, s'aimant comme une même fratrie. Et Élégie fut nommé parrain d'office lorsque la belle tomba enceinte. La couche passa comme un rêve, une nuit étoilée. Un rêve devenu cauchemar. Un blaireau fit irruption dans le Camp, et tua le père, ainsi que deux des chatons. Et la mère ? Elle vécut juste assez longtemps pour nourrir son dernier petit jusqu'à ce qu'il fut sevré, trop touchée par la mort de ses proches. Élégie en conçut une grande tristesse, et se renferma quelque peu, encore plus hermétique aux avances de ses éternelles courtisanes. Malgré tout, cela n'entama pas sa ferveur envers son Clan, et ce fut même lui qui entraîna le jeune Nuage Cendré, qu'il aime aujourd'hui comme son propre fils.

    ► Relation : Meilleur ami du défunt Chant du Phénix, il considère son fils Cendres du Phénix comme le sien, qui d'ailleurs a été son apprenti.



Vous souhaitez incarner ce personnage ? Rien de plus simple, il vous suffit de lire le règlement, de relever les 3 codes qui y sont cachés puis de remplir le formulaire suivant. Il faut ensuite le poster a la suite de ce message.

Code:
[list][color=black][b]► PUF :[/b][/color] ...
[color=black][b]► Avez vous lu le reglement ?[/b][/color] ...
[color=black][b]► Preuves de lecture :[/b][/color] ...

[color=black][b]► Ou avez vous connu le forum ?[/b][/color] ...
[color=black][b]► Avez vous un parrain ?[/b][/color] ...

[/list]



S.I.G.N.A.T.U.R.E

    ( Signature caca ._____. ) Bon, jme foule pas pour la présentation, histoire que vous ayez une plus grande marge au final. x) Je souhaite un bon RPlayer pour ce rôle, alors merci de me fournir des exemples de RP si vous voulez prétendre au personnage. Ah et bien sûr, merci de ne pas utiliser ce personnage sur d'autres forums, vu que le contenu est made in AN.
Revenir en haut Aller en bas
 

Envolée Élégiaque [M] [Vent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vent de sable
» protection vent pour strata
» Facteur passé, culotte envolée...
» Grande-Bretagne : des "boules de neige" formées par le vent
» Vol au vent de poulet au Philadelphia et aux champignons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Fiches de personnages :: Perso Pré crées :: Clan du Vent-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com