Partagez | 
 

 La ville au pied de la montagne. [3/3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Danse du Léopard.
Guérisseur(se)
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Louveteau
Messages ; : 268

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: La ville au pied de la montagne. [3/3]   Jeu 02 Mar 2017, 01:22

Après ce bon encas que fut Flocon, Danse du Léopard, sans regret, entreprit à nouveau une toilette minutieuse. À proximité de la ville, elle fut rassurée de voir qu’elle n’était pas aussi imposante que ce qu’elle avait pu imaginer jusque là. Pour autant, elle n’était pas tellement sûre d’elle. Elle ne savait ce que ce territoire inconnu pouvait lui reserver. Cependant, il était le dernier à traverser avant d’atteindre les montagnes, ce qui la motiva davantage. Trouvant un arbre à quelques queues de là où elle se tenait, elle l’escalada. Bien qu’elle trouvait la ville de bipède incroyablement laide, elle fut éblouie par le spectacle qu’était les montagnes qui se dressaient non loin de là: d’immenses lignes de rochers se tenaient là, surplombant tout le paysage de leur hauteur. Mais un tel territoire l’effrayant presque plus que la ville. Cependant, elle ne pouvait vraiment les juger avant d’y être parvenue, alors elle sauta hors des branches rassurantes de l’arbre qui lui rappelait son Clan - qui lui manquait déjà - et traversa un buisson qui menait dans un petit carré d’herbe entourant le nid de pierre d’un bipède endormi ou absent.
C’était la première fois qu’elle en voyait un d’aussi près, et elle ne le reconnu que grâce à la description que lui avaient si souvent fait les anciens lorsqu’elle était apprentie, et même encore parfois aujourd’hui. Elle renifla d’abord sa surface, curieuse: il n’y avait pas vraiment d’odeur. Elle ne pouvait dire de quel materiel était fait ce nid, mais il lui semblait incroyablement solide. Il ressemblait beaucoup à la cabane à couper le bois du territoire neutre où elle s’aventurait si souvent, mais était en même temps tellement différent! Intriguée, elle reprit son voyage au milieu de la ville afin de voir s’il y avait d’autres.

Et en effet, il y en avait. Beaucoup. Certains semblaient animés, d’autres étaient éteints. Elle fut surtout frappée lorsqu’elle vit un autre félin surgir d’une sorte de barrière solide et invisible. Il était donc possible d’y pénétrer? Bien qu’elle fut curieuse, elle rejeta rapidement cette très, très mauvaise idée. Elle n’avait pas le temps pour ces bêtises et ne pouvait surtout pas prendre un tel risque - celui qu’elle prenait à ce moment là étant déjà suffisamment grand. Traversant buissons après buissons, frôlant nids de pierre les uns après les autres, son regard fut attiré vers un autre nid. Il était semblable aux autres mais vraiment tout petit. Une sorte de nid de bipède avec un trou dans lequel un animal de la taille d’un renard pouvait sortir. Existait-il des bipèdes minuscules? Si oui, pouvait-on les manger? Malheureusement, Danse du Léopard n’eut pas le temps de se poser davantage de question. Un énorme chien, sentant son odeur portée de face par le vent, surgit de cette niche comme de nulle part, jappant comme un fou en poursuivant le félin. Paniquée, la jeune mère se mit à courir dans tous les sens, à la recherche d’un abri sûr. Mais y avait-il seulement un endroit sûr en ces lieux?! C’est lorsqu’elle entendit un claquement sec qu’elle se stoppa net. Le chien tirait sur un collier noué autour de son coup qui le liait à une longue liane d’acier. Il ne pouvait aller plus loin. Rassurée, elle lança une grimace victorieuse au molosse avant de déguerpir.

La rue était calme, à sa grande surprise. En vue des récits contés par les anciens et les guerriers, elle s’attendait à ne pas pouvoir passer le premier buisson ou ne pas survivre plus d’une heure. Mais comme d’habitude, un élément venait soudainement bousculer et contrer les pensées du félin: une horde de monstres à deux roues s’approcha à toute vitesse du trottoir où elle se trouvait, vrombissant des hurlements inaudibles et vomissant une fumée noire nauséabonde. Même après avoir couru à plusieurs mètres de là, elle pouvait encore les entendre. Jamais elle n’avait eu aussi peur, et pendant un instant, elle cru qu’elle allait finir comme Flocon: morte de peur. Il lui fallu plusieurs minutes à tourner en rond pour que son coeur ne daigne se calmer. Elle inspira et expira de nombreuses fois, le poil encore tout hérissé de cette horrible expérience. La guérisseuse se le promettait: plus jamais ça. Lorsqu’elle franchit un dernier buisson, elle se retrouva nez à nez avec les buissons. Mais fatiguée et à bout de force, elle ne s’en senti pas capable. Elle irait à cette aventure plus tard.
Exténuée, elle se lova au creux des branches épaisses d’un arbre pour s’endormir d’un coup de fatigue malgré le danger. Demain, elle reprendrait la route vers son clan. Elle voulait retrouver son doux foyer et s’y reposer. C’est là bas qu’elle se sentait à sa place, les plantes de la montagne attendraient.
Revenir en haut Aller en bas
 

La ville au pied de la montagne. [3/3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Marche pied pour poussette
» Portail officiel de la ville du Havre - Demande d'actes
» elle est belle la montagne
» Ville de Rouen
» Poussette Campagne ET Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Ville de Bipèdes-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com