Partagez | 
 

 L'espoir a les yeux brillants. [3/3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nuage du Temps
Apprenti(e) avec Mentor
avatar


Messages ; : 163

Feuille de Personnage
Sexe: Mâle
Relations
:

MessageSujet: L'espoir a les yeux brillants. [3/3]   Lun 27 Fév 2017, 21:18

Bien qu’il fut enfin rassuré d’avoir atteint la grotte aux blaireaux, Nuage du Temps ne pouvait se résoudre à traverser ce milieu hostile. La grotte semblait vaste et était loin d’être étroite, et si elle était silencieuse, l’apprentie savait qu’elle infestait de blaireaux. Ces créatures gigantesques aux longues griffes pouvait aisément tuer un chat, tout comme le monstre avait pu le faire il y a trois jours de cela.
Oui, trois jours s’étaient écoulés depuis qu’il avait quitté la ville. Après ces difficiles événements au geyser, le chat noir avait décidé de s’accorder deux jours de repos, pour s’interroger et reprendre des forces. Loin des bipèdes, de la ville et hors des geysers, il en avait profité pour s’hydrater, chasser, se reposer afin de se préparer à cette traversée. C’était le dernier obstacle à traverser avant d’enfin atteindre la forêt, et cette pensée le motiva à nouveau.
Le pas hésitant, les pattes tremblantes, il pénétra à l’intérieur de la grotte aux blaireaux.

La grotte était si sombre qu’il ne pouvait y voir quoi que ce soit. De plus, elle était si vaste qu’il ne pouvait se fier à ses vibrisses pour le guider: il dut donc se coller à la paroi de la grotte pour s’assurer de ne pas se perdre. Mais surtout, il pria le Clan de la Lune de tout son coeur pour que ce passage ne comporte qu’un seul chemin, et ne se divisait pas en plusieurs petites grottes pouvant l’amener à se perdre et ne jamais revoir la lumière du jour.
Si tout était bien plus calme et frais que ce qu’il avait pu vivre dans la ville et les geysers, et pourtant Nuage du Temps était horriblement mal à l’aise. Il savait que ce calme n’était que la pluie avant la tempête, et cette fois, il ne se trompait pas.

Alors que, depuis de longues minutes déjà, ses moustaches frôlaient une surface froide et rugueuse, un long frisson parcourut le félin lorsque la matière changea soudainement pour laisser place à une surface plus molle et chaude. Il s’immobilisa soudainement, et comprit pourquoi ce changement en une fraction de seconde. Ce fut comme si un éclair le traversa de tout son long lorsqu’il réalisa que cette nouvelle surface n’était autre qu’un blaireau. Toutes sortes de pensées se bousculèrent dans sa tête: devait il courir ou bien rester de marbre comme une roche? Le temps qu’il réfléchissait, il ne bougeait pas, s’immobilisant et respirant le plus silencieusement possible. Mais comme il était dur de se tenir immobile sur trois pattes!
L’énorme animal en revanche, n’était pas décidé à rester endormi. Gêné par cet intrus venu accidentellement lui caresser le pelage, il releva la tête et renifla cet étrange animal tripode venu perturber son sommeil. Sentant le museau humide de la bête parcourir son dos, l’apprenti s’interrogea. C’était donc ça, que ressentait les proies? Désormais, il se promettait de les achever aussi vite que possible et de ne plus jouer avec elles…

Mais il n’avait pas le temps de réfléchir à des choses aussi futiles. En effet, le réveil d’un de leurs camarades en avait réveillé d’autres qui se levèrent après s’être longuement étiré. Rester ici était une très mauvaise idée, et il le savait. Alors, prenant une grande inspiration, il se mit à courir aussi vite que possible. Mais une douleur vive le retint tout d’abord. Le blaireau qui le reniflait, surprit que le félin se mette à bouger aussi soudainement lui asséna un puissant coup de griffe, projetant un rayon de sang au visage de la bête qui se mit à pousser un hurlement. Les autres blaireaux furent réveillés, et ce fut sans surprise que la plupart se mirent à poursuivre le félin.
Il se mit à courir aussi vite que possible, ignorant la douleur et la peur, l’adrénaline lui donnant une force qu’il n’avait jamais connu auparavant. Et enfin, une lumière. La lumière. Même s’il était encore à de nombreuses queues de renard et que cette lumière n’était encore qu’un petit point à l’horizon, Nuage du Temps savait ce qu’elle signifiait: la forêt.

Ayant semé les blaireaux et se rapprochant de cette tâche blanche, l’apprenti poussa un hurlement de joie. Le voyage touchait à sa fin. Il avait gouté au danger de la vie, à la difficulté de ces choix, à la remise en question, à la douleur des erreurs et de l’entaille qui se dessinait désormais sur son dos. Mais il était heureux. Il se l’était promis et y était enfin, et lorsqu’il atteignit la sortie de la grotte, il s’émerveilla lorsque la forêt se dessina devant lui. Il bondit de joie, courant aussi vite qu’il le pouvait vers ces arbres, appréciant la fraicheur de l’hiver, l’odeur de la végétation et le calme dangereux de la vie sauvage.
Revenir en haut Aller en bas
http://guerredesclansrpg.bb-fr.com/t11856-nuage-du-temps
 

L'espoir a les yeux brillants. [3/3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon enfant a de la fièvre
» La couleur des yeux
» Maquillage yeux et lentilles ?
» quelles couleurs de fards à paupières pour les yeux bleus
» regarder dans les yeux!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Grotte aux Blaireaux-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit