Partagez | 
 

 L'erreur agite, la vérité repose. [2/3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: L'erreur agite, la vérité repose. [2/3]   Lun 27 Fév 2017, 20:32

Après cette aventure dans la ville, Nuage du Temps s’attendait à une promenade de santé au milieu de ces geysers. Et ô, comme il regretta ces pensées lorsqu’il comprit qu’il se trompait sur toute la ligne.
Il faisait si chaud et humide, et son long poil d’hiver lui collant à la peau était devenue une véritable souffrance. À son grand étonnement, l’hiver lui manquait. Cette chaleur était une véritable torture, et il eut rapidement soif. Mais il fallait avancer, et vite. L’apprenti le savait: s’il ne sortait pas rapidement d’ici, il serait mort dans les heures à venir. Décidément, le danger était partout. Il n’y avait ni bipède, ni monstre dans cet endroit désolé, et pourtant. La chaleur qui manquait tant aux chats de Clans en ce rude hiver était maintenant son pire ennemi, et l’eau était si chaude que la moindre gorgée semblait pouvoir lui faire fondre la gorge.

Nuage du Temps n’en pouvait plus. Il voulait rentrer chez lui, se réfugier dans son nid et dormir pendant des lunes. Puis il repensa à la raison de sa venue ici: parvenir jusqu’à la forêt et rencontrer des chats de Clan pour leur prouver que le Clan du Crépuscule n’était pas que ce ramassis de bêtises que leur contaient les anciens. Alors, rempli de détermination, il se releva et reprit sa route, bien résolu à atteindre la grotte aux blaireaux.
Tu l’as…
La chat noir s’arrêta. Il lui sembla avoir entendu parler. Mais il eut beau se retourner dans tous les sens, se dresser sur ses pattes, il ne vit aucun autre chats dans les environs. Il oublia alors ces petites paroles vides de sens, et reprit sa route.
Tu l’as tué…

Cette fois-ci, il en était sûr. Il avait entendu quelque chose. Cependant, hormis le vent et les geysers, il n’y avait rien d’autre qui faisait du bruit, et surtout absolument rien qui ne pouvait parler ni dire ces mots. Et bien que rien ne lui semblait rationnel - et donc ne lui donnait de raison de s’y attarder - ces paroles le tourmentaient. Il n’avait tué qu’un chat, et c’était son père. Pourtant, personne n’était censé le savoir. Et si quelqu’un savait? s’inquiéta-t-il.
Tu es un tueur…

« C’est faux!! » s’écria-t-il. « Je ne suis pas un tueur!! » L’apprenti était furieux, car il savait que la voix avait raison. Avoir tué son père, qu’importe la raison, faisait de lui un tueur. Nuage du Temps se remit alors en question: le Clan du Crépuscule était dit pour être sanguinaire et sans pitié, et s’il se rendait dans la forêt, c’était pour prouver que ses habitants avaient tort. Mais pouvait-il les convaincre de ce fait s’il avait lui même tué quelqu’un, et qui plus est, son père?
Les voix se remirent à parler, dans tous les sens, dans un brouhaha incompréhensible. Alors le chat noir se mit à hurler, bien qu’assoiffé, aussi fort que possible afin de masquer ces voix qui le tourmentaient, le brisaient de l’intérieur. Puis il s’effondra.
Tout devint noir, mais paisible. Il se sentait bien, il n’avait plus chaud, il n’avait plus soif, il se sentait bien. Mais le félin savait: il partait. La soif et la chaleur étaient sur le point d’avoir raison de lui.

Devait-il lutter? Si les voix avaient raison, son combat avait-il seulement un sens? Pendant quelques instants, il se dit qu’il fallait sans doute mieux abandonner. Puis cette sensation de bien être lui remémora quelques doux souvenirs: la dernière fois qu’il s’était senti aussi bien, c’était au creux du ventre de sa mère, entouré entre ses soeurs.
Ils se trompent, pensa-t-il alors. Même s’il avait tué son père, même s’il avait commit l’irréparable, son erreur n’était pas l’erreur de tout le Clan. Sa mère et ses soeurs en étaient la preuve - autrefois - vivante. Elles étaient douces, loyales et dévouées, et rien que pour elles, son combat valait la peine d’être fait. Alors il se releva.
Lorsqu’il se réveilla, la nuit était tombée. Il était toujours assoiffé, mais il faisait bien moins chaud. Et surtout, il pouvait apercevoir la fin de ces terres rougeâtres qu’étaient les geysers. Nuage du Temps couru, aussi vite qu’il le pu, pour quitter ces terres arides et hostiles. Il y était presque, enfin. Bientôt, il parviendrait à la forêt. Bientôt, il réaliserait son rêve.
Revenir en haut Aller en bas
 

L'erreur agite, la vérité repose. [2/3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Erreur Fraulein?
» Dire la vérité : les bienfaits qui en découlent
» Erreur lors de l'envoi de ma commande...Que faire?
» Vérité amère
» recuperer les Mp supprimes par erreur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Geysers-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit