Partagez | 
 

 Un guerrier sans équivaut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Empereur des Corbeaux
Guerrier(e) sans Apprenti


Messages ; : 27
Humeur ; : Boarf.

Feuille de Personnage
Sexe:
Relations
:

MessageSujet: Un guerrier sans équivaut.   Jeu 02 Fév 2017, 18:22


« E n t e r - i n - a - w h o l e - n e w - w o r l d »



Empereur des Corbeaux
« Le jour d'une bataille tous ceux qui doivent y prendre part ont le même âge, car ils sont tous aussi près du jour de leur mort. Adolphe d'Houdetot. »



║ F I C H E • D ' I D E N T I T E ║


• Nom : Empereur des Corbeaux

• Sexe : Mâle

• Âge : Trente-quatre lunes

• Clan & Rang : Comète & guerrier


♠♠♠


║ D E S C R I P T I O N ║


• Description Physique (7 lignes minimum) : Un long pelage immaculé. Jamais sans un nœud, glissant avec grâce à chacun de ses gestes. Une forte présence, si bien qu'on ne peut l'ignorer. Sa stature, droite et fière se dressant avec brio sur ses longues pattes. Sa gueule et son petit museau retroussé lui donne un air plus noble. Combiné de sa fourrure parfaitement entretenu, il est d'une grande beauté pourtant très simple. Ce qui est le plus notable est son regard. Froid. Sombre. Sanguinaire. Apathique. Calme. Ce sont bien des mots pouvant décrire ses émotions. Cependant, se sont les seule choses que ces orbes afficheront, rien de plus et ce, peu importe sur le coup de la surprise ou même du chagrin. C'est simple, autre lui demander s'il va bien, personne ne devinera un changement notable du point de vue physique.

Il a deux orbes ambrés qui rappelle ceux d'un corbeau, d'où son nom. Quant son physique, il n'est pas connu comme l'un de meilleurs guerriers pour rien. Ses muscles sont larges et on ne peut soit que se sentir en sécurité ou effrayé par sa force. Le tout, en dégageant une aura mystérieuse qui ne fait qu'attirer les femelles, bien qu'il ne soit pas intéressé par celles-ci.


• Description du Caractère (7 lignes minimum) : Si la froideur portait un nom, elle répondrait sous le nom d'Empereur des Corbeaux. D'un simple regard il fait taire et d'une parole il soumet ses compères. À croire qu'il est le chef du clan, alors qu'il n'est qu'un membre. Nul besoin de préciser que bien qu'il n'ait pas le poste de dirigeant, ce guerrier n'a guère besoin de la permission de son supérieur pour agir à sa guise. C'est simple, sa froideur et son autorité sont égales à ses actes frôlant l’égoïsme. On pourrait même le qualifié d'horrible sanguinaire pour la simple et bonne raison qu'il se fiche bien que l'un de ses égaux meurent. Cependant, malgré tous ses défauts il possède des qualités. Tout d'abord, il est d'une honnêteté simple et absolue. Si vous lui demandez son avis, il aura beau être critique et vous abaissez : il vous dira tout ce qu'il pense sans aucune pudeur. C'est là, une grande qualité. Là où tous peuvent être hypocrites, lui vous aura toujours été honnête et vous servira de fars durant cette nuit sombre que vous devrez traverser. Une autre caractéristique notable, ce matou est toujours extrêmement calme, à croire que rien ne le déstabilise. Quiconque s'énervant contre lui, il suffit de lui répondre avec répartie pour qu'il se taise.
Dans cette montagne, il a beau ne pas être le plus brillant, le plus agile et le plus rapide : mais il est le plus puissant et rusé. Son simple nom, ou même son surnom de démon blanc, suffit a faire raviser un chef d'une attaque. Il est terriblement dangereux et puissant.


• Histoire (10 lignes minimum) : Tue. Non. Tue-les. Non. Achève-les. Non ! Détruit-les. Non !! Arraches-lui son âme. Non... pitié... non. Je ne suis pas un assassin. Je ne suis pas malade au point de vouloir mettre à terme des innocents. Je ne suis pas fou ! Alors laisses-moi. Laisses-moi seul ! Si tu n'es pas un assassin, alors pourquoi m'avoir tué ? Je ne t'ai pas tué !! J-j'ai juste... agis de manière égoïste. Je n'ai jamais voulu te faire du mal ! C'est bien ce que tu dis. Pourtant, je suis là, à tes côtés, pour te hanter. Te hanter jusqu'à ce qu'il t'arrive la même fin que moi. Comment se pourra-t-il ? Laisses-moi rire. Le combat, tu l'as perdu. Je vivrai avec la mort sur la conscience et ce, à jamais. Sans aucune honte, je dirai et dévoilerai mes actes. Tu auras beau me hanter : tu ne feras que t'ennuyer, mon frère. Si tu me vois comme le méchant de l'histoire, alors autant te montrer la vérité en face, personne ne t'aime vraiment et ce, peu importe où dans ton histoire.

- Petit Corbeau ? demanda la femelle au pelage immaculé.
Le chaton releva sa tête. Il reconnaissait d'entre mille cette voix si douce. La boule blanche s'approcha calmement aux côtés de sa mère. Fidèle à lui, il passait le plus clair de sa journée a observer avec retrait les autres petits de son âge sans jamais y participer. La génitrice observait son chaton d'un regard triste. Ça la détruisait de le voir si peu sociale à son âge. Elle aimerait tant qu'il ait tant d'ami, mais il était évident que malgré son âge, il était troublé. Berceuse des Flocons regrettait amèrement d'avoir avoué à Petit Corbeau que son frère était mort-né. Elle s'en voudrait jusqu'à la fin de ses jours de s'être effondrer devant lui. D'avoir été aussi faible et misérable. Elle avait détruit son enfance, ensevelit sa part d'innocence de faux regrets dont il ne devait pas se soucier. Elle voulait qu'il vive pour lui, mais ne fait que le rejoindre à petit feu.

- Cervelle de souris ! Je t'ai bien dit de ne jamais me faire ce regard triste, Nuage du Corbeau ! ria l'apprentie.
Le jeune mâle resta de marbre devant celle qui devait être la femelle pour laquelle il devait sourire. Même s'il faisait tous les efforts du monde, il n'en avait pas envie. Le novice ne l'aimait pas. Il ne la supportait pas. Son sourire méprisant, il n'avait qu'une envie : le lui arracher. Un rire sorti de la gueule de son aînée. Il était évident que la femelle l'aimait bien, peut-être trop aux yeux de son compère. Nuage du Corbeau ne comprenait pas. Le matou au pelage blanc ne faisait que rejeter toutes ses prétendantes à travers des paroles méprisantes, mais reviennent en agissant de manière bien plus ridicule qu'avant. Tss. Il les trouvait si prétentieuses de croire que leur roucoulement affecterait qui que se soit. D'autant plus lui, celui qui est vu comme l'inébranlable. Ainsi, il s'attirait la haine de ses camarades du même sexe qui ne recevait plus la moindre attention, tous les projecteurs étaient sur cet apprenti si mystérieux.

- Empereur du Corbeau, voudrais-tu bien chasser avec moi ce soir, hier tu es parti avec Symphonie des Vipères, c'est mon tour, roucoula la guerrière.
Ce petit cirque continuait sans cesse. Des paroles mielleuses pour le pousser à leur donner de l'attention et de leur côté, elle pouvait se vanter d'avoir été à ses côtés. Jamais dans cette histoire on portait attention à ses sentiments. Qui se soucierait d'un vieux chêne un soir d'orage ? Alors qui prendrait garde aux émotions d'un impassible ? Certainement pas les guerrières. Il songeait sincèrement à finir le restant de ses jours aux côtés d'un des guerriers si celles qui lui tournait autour ne cessait de l'embêter. Leur affection n'est pas sincère, tout comme l'attention qu'il leur porte. Qu'importe qu'il les repousse, elle revienne à la charge bien plus folles si bien qu'il en décide de perdre le combat. Alors, pour avoir la paix, il ira avec cette femelle. Comme à tous ces autres rendez-vous. Prisonnier de cette toile, personne ne comprenait. Les mâles s'énervaient en affirmant qu'il ne faisait que frimer et qu'un jour, eux aussi aillait devenir aussi populaire. Quant aux autres, faisant des fausses mines tristes et allant se venter au prochain que le grand Empereur des Corbeaux s'était confié à elle.

- T-t'es un monstre ! Ne m'approche pas, Empereur des Corbeaux !! cria effrayé l'une de ses conquêtes.
Tue. Non. Tue-la. Non. Achève-la. Non ! Détruit-la. Non !! Arraches-lui son âme. Non... pitié... non. Je ne suis pas un assassin. Je ne suis pas malade au point de vouloir mettre à terme des innocents. Je ne suis pas fou ! Alors laisses-moi. Laisses-moi seul ! Si tu n'es pas un assassin, alors pourquoi m'avoir tué ? Je ne t'ai pas tué !! J-j'ai juste... agis de manière égoïste. Je n'ai jamais voulu te faire du mal ! C'est bien ce que tu dis. Pourtant, je suis là, à tes côtés, pour te hanter. Te hanter jusqu'à ce qu'il t'arrive la même fin que moi. Comment se pourra-t-il ? Laisses-moi rire. Le combat, tu l'as perdu. Je vivrai avec la mort sur la conscience et ce, à jamais. Sans aucune honte, je dirai et dévoilerai mes actes. Tu auras beau me hanter : tu ne feras que t'ennuyer, mon frère. Si tu me vois comme le méchant de l'histoire, alors autant te montrer la vérité en face, personne ne t'aime vraiment et ce, peu importe où dans ton histoire.

Si pour qu'on me fiche la paix je dois en détruire des vies, alors je le ferai. Si pour qu'on me voit comme un démon, alors je brûlerai ce clan pour en montrer que je suis leur empereur. Ainsi, je ne verrai plus leur visage terrifié suite à mes actes et mes techniques d'attaque ne seront jamais remis en question, puisque le diable se cache sous la forme démoniaque de ce monstre, bien qu'aux apparences élégantes. Même le pire des pires à le droit de respirer le charisme à pleins nez. Son passé sombre, donnerait-il envie à qui que se soit de l'aimer ? Non. D'ailleurs, personne ne l'a jamais aimer et personne n'éprouvera jamais ce genre de sentiment envers lui puisqu'il la rejetterait aussitôt. Serait-ce la peur de décevoir ou la simple haine de tous ceux qui l'entoure ? Qui sait. Posez-lui donc la question, vous n'en aurez que le cœur plus net.



♠♠♠


║ D E R R I E R E • L ' E C R A N ║


• Est-ce un deuxième compte ? : Nope

• Ton PUF : Hunty ou Hunter of Warrior

• Ton Âge : Quinze ans, à ce jour

• Preuves de lecture du règlement (3 codes cachés) : [Codes envolés avec une Libellule !]

• Où as-tu connu le forum ? : Par hasard

• Qui est ton parrain ? (Si c'est un membre du forum qui t'as poussé à t'inscrire) : //

• Autre Chose ? : BLUE




Dernière édition par Empereur des Corbeaux le Mar 07 Fév 2017, 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nuit de Libellules
Guerrier(e) avec Apprenti


Messages ; : 620

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Un guerrier sans équivaut.   Jeu 02 Fév 2017, 18:44

Bienvenue Raven ! :) Tout est bon, je te valide, tu peux aller te recenser dans le recensement de la montagne !
Revenir en haut Aller en bas
Empereur des Corbeaux
Guerrier(e) sans Apprenti


Messages ; : 27
Humeur ; : Boarf.

Feuille de Personnage
Sexe:
Relations
:

MessageSujet: Re: Un guerrier sans équivaut.   Jeu 02 Fév 2017, 18:48

Youpi ! 8D
Revenir en haut Aller en bas
Étoile des Araignées
Chef


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guérisseur(se) Solitaire
Messages ; : 367
Humeur ; : princesse du flood

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Un guerrier sans équivaut.   Dim 05 Fév 2017, 05:00

Chouette personnage, bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un guerrier sans équivaut.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un guerrier sans équivaut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Creme solaire sans paraben ni parfum?
» Nouveau Mustela sans paraben
» A boire sans soif ! (Shweppes pêche light)
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» l'éducation de son enfant sans frustration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Tribu de la Comète-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit