Partagez | 
 

 Attente douloureuse [Tempérance des Songes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Eclat d'Opale
Lieutenant
avatar


Messages ; : 64

Feuille de Personnage
Sexe: Mâle
Relations
:

MessageSujet: Attente douloureuse [Tempérance des Songes]   Sam 28 Jan 2017, 16:34






Attente



Tu n'as presque pas dormi. Tu es resté prostré les yeux ouverts, sans parvenir à te détendre. Tu as écouté toute la nuit la respiration plus ou moins paisible de tes camarades, te demandant si leur vie est aussi compliquée que la tienne. Non, eux ils se contentent de faire le boulot qu'on leur demande. Ils ne font pas d'escapade à la cascade, ils ne se laissent pas charcuter le corps sans rien dire, ils ne s'éprennent pas du lieutenant du clan. Ils se contentent de participer à la vie commune.
Toi, tu penses trop à toi-même. Tu ne te laisses pas entraîner par les taches, les corvées, les missions. Tu ne te contentes pas de savoir si ta patrouille n'a rien détecté de suspect, si tu as ramené suffisamment de proie pour le clan, si les anciens ont suffisamment à boire. Tu te poses trop de question, tu te prends la tête avec des histoires inutiles. Inutiles pour le clan. Mais dois-tu réellement mettre de te côté tes propres sentiments, tes propres pensées, ce qui fait de toi toi-même, pour le bien du clan ? C'est ce que promulgue le code du guerrier, que tu as juré de suivre. Mais le code du guerrier est-il réellement une fin ?

Lorsque Tempérance des Songes est venu se coucher, à l'aube, tu as fermé les yeux et n'as pas bronché. Tu as attendu d'entendre sa respiration devenir régulière pour décider de te lever et de sortir de l'antre des guerriers. Tu as fait quelques pas dans la clairière et est allé proposer au guerrier de garde de prendre sa place. Là tu es resté à nouveau prostré, les yeux de la vague, l'esprit bloqué par un sentiment de vide.
Vide, tu te sens vide. Comme si tu ne ressentais plus rien, comme si tout avait gelé. Peut-être as-tu mis une sorte de barrière entre tes sentiments et ton esprit pour te préserver ?
Tes yeux errent sur le paysage qui s'offre à toi, ton esprit divague sans que tu réfléchisses réellement sur quoi que ce soit, ton odorat capte toutes sortes d'odeur sans que cela te fasse réagir d'une quelconque manière. Tu contemples le soleil se lever sans intérêt, et te demande si les quelques guerriers du clan des Etoiles que tu vois disparaître peuvent savoir ce que tu traverses.
Tu as tellement peur que les sentiments de Tempérance des Songes à ton égard n'égalent pas les tiens que tu te forces à ne plus penser à elle, ce qui te fais autant souffrir que si tu laissais son image se balader dans ton esprit. Comment une telle chatte peut-elle s'intéresser à toi ? Tu te sens stupide de lui avoir révélé ce que tu ressens, sans pour autant le regretter, puisque tu sais à quel point il est douloureux de garder ces sentiments enfermés à l'intérieur de ton esprit. Cependant tu sais que cela va ajouter encore de la tension dans votre relation, qui n'est déjà pas très détendue.
Tu as peur de la perdre, de ne plus passer ces moments avec elle, de la voir chaque jour donner des autres au clan sans plus pouvoir jamais lui parler en privé.
Le soleil se lève, la journée commence, et pour toi la nuit tombe.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
http://guerredesclansrpg.bb-fr.com/t11446-eclat-d-opale
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 262

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Attente douloureuse [Tempérance des Songes]   Sam 11 Fév 2017, 01:18


l|| Attentes douloureuses ||l


Ft Éclat d'Opale



Le temps passe.

Les doutes s’accroissent.

L’innocence d’hier trépasse.

La lumière a timidement conquis la tanière des guerriers, mais elle n’arrive pas à réchauffer tous les cœurs présents. Pourtant, elle s’est essayée, à coups de rayons chaleureux. Mais elle échoue, encore et encore, à conquirent tous les esprits. Même cette immense boule de feu accroché aux cieux n’arrive pas à réchauffer ces âmes en peine. Il n’y a pas de nuage blanc qui s’élève de leurs gueules et, pourtant, il est aisé de constater que ces félins-là sont frigorifiés de l’intérieur. Ce poison qui coule dans leur veine et fige leur sang, il porte plusieurs noms.

Il y a peu de temps, il était nommé incertitude.

Hier, on l’interpellait par le patronyme "doute".

Aujourd’hui, il est l’angoisse qui tourmente même les vétérans les plus aguerris.

Il est difficile de s’en débarrasser. Le remède par excellence, c’est d’avancer, d’accepter. Et parfois, oui parfois, il faut faire un choix. Mais lorsqu’il y a un choix, il y a un coût de renonciation. Peut-être des regrets, aussi. Au bout du compte, il y a toujours un sacrifice, quelque chose à mettre de côté.

Est-ce que ça en vaut la peine, demande sceptiquement le cerveau.

Ça vaut toutes les peines du monde, répliquerait doucement le cœur.

Mais Tempérance des Songes ne sait pas. La journée n’a qu’à peine commencé qu’elle trouve que le temps file trop rapidement. Ses pensées ne suivent pas : elles semblent si lentes ! Arrivera-t-elle finalement à une décision avant l’ultimatum ? Dire que c’est elle qui l’a posé !

Vingt-quatre heures. Vingt-quatre heures pour faire un choix qui influencera le cours de sa vie.

Est-elle la seule a trouvé ce laps de temps affreusement court ?

La lieutenante est sortie très tôt de la tanière des guerriers, ne voulant pas être déranger. Elle a donné ses ordres pour la patrouille, puis elle s’est isolée, chose qu’elle fait très peu depuis qu’elle est arrivée à son poste. Mais elle en a besoin. Le dilemme qui la déchire, elle ne le comprend pas très bien.

Elle aime bien Éclat d’Opale. En fait, elle l’aime plus que bien. L’idée de le voir s’écarter d’elle lui déchirerait le cœur. Alors où est le problème ? Elle n’est pas certaine d’être prêt à embarqué dans cette aventure. La femelle au long pelage tigré l’a déjà fait, auparavant. Et qu’est-ce qui en était sorti ? Un bon traumatisme.

La guerrière secoua doucement la tête alors qu’elle contemplait le ciel. Elle doit cesser ça, elle le sait. C’est très immature. Elle ne peut pas s’empêcher de vivre par peur du futur ! Le futur, personne ne le connaissait. Mais il arriverait, peu importe ce qu’elle ferait ou choisirait.

Enfouissant son museau entre ses pattes, elle soupira. Son cœur battait la chamade depuis un bon moment. Elle avait encore beaucoup de temps devant elle pour donner une réponse, et pourtant…

Elle ne voulait surtout pas faire un choix qu’elle regretterait. Nier ses sentiments et vivre une vie détachée de tous sentiments un peu trop angoissant ? Ou foncer et accepter qu’il y ait des hauts et des bas ?

Les yeux fermés, elle revit le magnifique pelage ébène du mâle occupant ses pensées, ainsi que ses yeux à couper le souffle. Son cœur rata un battement.

Elle l’aimait, comment le nier ?

Cela dit, pouvait-elle réellement se laisser aller à de tels sentiments ?

Alors qu’elle désespérait de nouveau, le vent ébouriffa son pelage. Elle crut sentir la présence d’un autre félin à ses côtés mais, autours d’elle, il n’y avait que des végétaux. Une étrange odeur familière, un pelage frottant contre le sien.

"Suis ton cœur"

Les mots, mélangés au frémissement des feuilles, furent à peine inaudible. Tant, qu’elle ne sut si elle les avait imaginé. Comme tout le reste, à vrai dire. Cela dit, ce fut le déclic dont elle eu besoin pour enfin se relever et reprendre son assurance.

Tempérance des Songes, la lieutenante du Clan du Vent.

Avec ou sans Éclat d’Opale, c’est ce qu’elle était et c’est ce qu’elle resterait.

Cependant, elle préférait de tout son cœur qu’il soit avec elle.

Reprenant le chemin du camp, courant contre le vent, un sourire naissant au bout des lèvres, elle sut qu’elle prenait la bonne voie.

Sa décision était prise : il restait à l’annoncer. À qui ? À lui. Mais il méritait plus, oh, bien plus que ça ! Cette fois, elle allait lui montré que son choix était pris et bien pris, qu’elle était décidée et ne reviendrait pas sur ses paroles. Elle allait lui montrer qu’elle était prête à endosser les critiques du Clan, s’il y avait lieu, pour lui. Pour leur relation. Elle voulait lui montrer…

…qu’elle l’aimait, tout simplement.

Elle arriva au camp comme une tornade, mais dû s’arrêter pour chercher l’être aimé. Lorsqu’elle le trouva, elle s’avança vers lui. Sa démarche était calme et assurée. Peu importe ce qu’elle allait faire, elle irait au bout. Dans ses yeux verts, la détermination brillait. Autours d’elle, elle voyait les regards se tournés, curieux. Cela, elle ne s’en préoccupa pas.

Qu’ils l’entendent, elle n’avait pas peur de le dire !

Une fois près du concerné, elle lança, d’une voix qu’elle voulait stable et déterminée mais qui tremblait un peu par l’émotion :

« Éclat d’Opale… Je t’aime!»



Copyright by Songe

Revenir en haut Aller en bas
Eclat d'Opale
Lieutenant
avatar


Messages ; : 64

Feuille de Personnage
Sexe: Mâle
Relations
:

MessageSujet: Re: Attente douloureuse [Tempérance des Songes]   Lun 13 Fév 2017, 17:15






Attente



Tu restes un moment assis là, à contempler l'astre s'élever au-dessus de l'horizon et éclairer de plus en plus la lande déserte. Petit à petit, des félins sortent des tanières et commencent à faire vivre le camp. Les mentors vont chercher leurs apprentis pour partir à l'entrainement, la patrouille du lever de soleil se rassemble, les chatons s'élancent en dehors de la pouponnière... Tu contemples impassible ce spectacle. De toutes façons, tu ne peux pas y participer, tu es encore en période de rétablissement. Tu es d'ailleurs censé aller voir la guérisseuse du clan pour faire un examen. Tu soupires avant de te diriger sans grande conviction vers son antre. Elle vient de se réveiller et t'accueille amicalement. Tu ne veux pas paraître désagréable parce que tu la respecte, mais en même temps tu n'as pas envie de faire d'effort particulier (enfin pas plus que d'habitude), tu te contentes donc d'un hochement de tête, en lui signifiant que tu ne te sens pas très bien. Elle inspecte tes blessures et annonce que tu es en bonne voie, mais que tu en as encore pour un moment. Cela te va bien, puisque tu n'as pas spécialement envie de bouger.
Après l'avoir saluée, tu ressors et t'assois dans un coin du camp, fixant d'un air dénué de conviction tout ce beau monde qui s'affaire. Elle n'est pas là. Peut-être qu'elle dort encore, ou alors qu'elle est déjà sortie. Peu importe.
Vide.

Et puis elle est arrivée. Comme une bourrasque de vent qui ébouriffe le pelage et qui fait perdre l'équilibre, qui troue la couche grisâtre de nuage et laisse passer des rayons de soleil. Elle semble attirer toute l'attention du camp par sa seule présence. Pris de court, tu te redresses brusquement, avec le sentiment que tout va trop vite pour tes pensées. Ton mouvement lui permet de te repérer, et elle s'avance vers toi calmement, avec une démarche totalement différente de celle qu'elle avait juste avant. Elle n'a pas l'air de vouloir t'annoncer quelque chose de désagréable ; ses beaux yeux verts n'affichent que de la détermination. Ton coeur s'emballe, tandis qu'elle passe à travers les félins qui la regardent avec curiosité. Alors qu'elle arrive devant toi, l'attention des autres se porte alors sur ta personne également, et tu es gêné d'en devenir le centre lorsque la lieutenante annonce tout haut sa réponse.
« Éclat d’Opale… Je t’aime ! »
Tu sens une vague de soulagement te traverser le corps, du museau jusqu'au bout de la queue. La tension qui te faisait trembler disparait d'un coup et tu t'affaisses légèrement. Cependant, tu n'oses pas bouger ni réagir, pas devant tout le clan ! Quelque part tu lui en veux de t'imposer ça, cette gêne d'être au centre de l'attention, mais tu comprends qu'elle était obligée de le faire, pour ne pas montrer au clan qu'elle craint son opinion. Elle en est la lieutenante, elle doit prouver aux autres qu'elle assume ses choix et ses sentiments.
Et donc, tu te dois de réagir, de ne pas la laisser seule face à cette annonce publique. Avec reconnaissance, tu viens lui toucher le bout du museau avec le tien, en émettant un ronron de contentement.
« Moi aussi Tempérance des Songes. »
Que cela t'es étrange de la toucher, d'avoir un contact, même infime entre vos deux corps ! Tu ressens une joie intense te parcourir, faire battre ton coeur, et apaiser tes tourments. Tu te demandes ce qui l'a fait se décider, mais tu es heureux qu'elle t'ai choisi. Tu n'arrives pas à croire que tu puisses goûter à cette sensation si agréable d'être aimé, d'être accepté par quelqu'un. Tu frottes ton pelage contre le sien, trop heureux que tes sentiments soient finalement réciproques.
Puis tu réalises que vous êtes encore au centre de l'attention, et la gêne qui était passée au second plan revient brutalement. Une vague de chaleur te traverse et tu regardes de tous côtés pour chercher une échappatoire. Tu prononces assez bas pour que seule la lieutenante t'entende :
« Ca te dit d'avoir un peu d'intimité ? »

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
http://guerredesclansrpg.bb-fr.com/t11446-eclat-d-opale
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 262

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Attente douloureuse [Tempérance des Songes]   Ven 10 Mar 2017, 05:11


l|| Attentes douloureuses ||l


Ft Éclat d'Opale



La première chose qui tracassa la grande lieutenante, se fut la réaction d’Éclat d’Opale. En effet, cet être imprévisible pouvait réagir de toutes les manières possibles. En connaissant son désir d’être loin des regards, Tempérance des Songes redoutait une riposte négative du petit noiraud. En s’exclamant ainsi, en ouvrant publiquement son cœur au guerrier, elle avait volontairement orienté les regards vers eux. Évidemment, elle aurait également aimé pouvoir se déclarer en toute intimité. Après tout, montrer ainsi ces sentiments était un peu embarrassant. Cela dit, en tant que lieutenante, elle se devait d’affirmer ses choix clairement et sans détour. Si le Clan avait découvert par lui-même sa relation avec Éclat d’Opale, elle aurait été soupçonnée pour cachotteries. Et ça, elle ne pouvait se le permettre.

Or, elle espérait se tromper dans son raisonnement. Elle misait surtout sur la maturité du félin dans cette situation précise. Sur sa compréhension. Elle avait une confiance immense en lui. Cela étant dit, elle se doutait que son action embarrassait le guerrier. Elle ne pouvait bien sûr lui reprocher. Elle souhaitait seulement qu’il contrôle suffisamment cette gêne pour ne pas l’ignorer devant le Clan entier.

Finalement, il vient poser le bout de son nez contre le sien, ronronnant. Immédiatement, un déferlement de soulagement l’envahit, détendant ses muscles raidit par le stress et l’appréhension. Il l’avait compris ! Il avait accepté sa –impudique- déclaration ! Folle de joie, elle ne put empêcher ses babines de s’étirer sur un sourire rayonnant.

« Moi aussi Tempérance des Songes. », miaule-t-il en frottant son pelage contre le sien.

La lieutenante prit quelques instants pour lui rendre cette manifestation d’affection, lui devant bien après l’avoir obligé à subir tout ça. Son visage, illuminé par ce bonheur nouveau induit par un amour partagé, s’approcha de son cou, là où elle y enfouit le museau. Lorsqu’elle sentit un changement dans le maintien de son compagnon, elle sut qu’il était temps d’offrir un peu d’intimité à leur relation.

« Ça te dit d'avoir un peu d'intimité ? »

Attendrie par cette requête typiquement Opalienne, elle hocha doucement la tête, lui caressant doucement la joue du bout du museau d’un geste souple. Elle lui fit ensuite face pour murmure, sur le même ton :

« Je ne demande pas mieux. »

La femelle au long pelage tigrée se retourna, faisant face aux guerriers et apprentis qui les observaient toujours. D’un regard autoritaire, elle clama, s’assurant ainsi d’avoir la paix par la suite :

« Figue des Plaines, prépare la patrouille du midi. Les autres, vous savez ce que vous avez à faire, au boulot ! »

Puis, s’assurant qu’Éclat d’Opale la suivrait, elle lui intima de lui faire confiance. Il fallait s’éloigner suffisamment pour avoir un peu d’intimité, mais pas trop pour ménager l’ancien blessé. Elle l’entraîna donc plus loin, s’assurant de marcher à sa hauteur, sa fourrure frottant contre la sienne.



Copyright by Songe


HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eclat d'Opale
Lieutenant
avatar


Messages ; : 64

Feuille de Personnage
Sexe: Mâle
Relations
:

MessageSujet: Re: Attente douloureuse [Tempérance des Songes]   Jeu 06 Avr 2017, 20:02






Attente



Soulagé que Tempérance des Songes comprenne ton embarra, tu la laisses disperser vos observateurs. Quelque part tu es plutôt satisfait qu'elle ait montré à tout le clan que vous entretenez une relation. Que toi, Eclat d'Opale, le félin renfermé que peu de chats apprécient, soit aimé de la lieutenante du clan. Une sorte de fierté se répand en toi. Oui, toi, avec ton caractère particulier, tu as une place importante dans le coeur de Tempérance des Songes. Tu te redresses, et ton regard ne fuit plus ; tu croises ceux des autres félins sans baisser les yeux.
Elle est tout contre toi, son pelage est collé au tien. Elle aussi est calme, tu le sens. Vous êtes tous les deux apaisés. Vous vous tenez, droits, fiers, le temps de traverser la clairière et de vous mettre à l'écart. Tu te sens léger, capable de courir jusqu'au bout du territoire, jusqu'à la grotte de la Vie même ! Tu ne pensais pas qu'un jour tes sentiments pour un autre félin, et ses sentiments pour toi, auraient autant d'importance dans ton esprit. Tu te pensais vide, sans désir, sans émotion, sans but. Mais elle t'a donné tout cela. Tempérance des Songes a fait naître en toi un tourbillon de sentiments, mélangés à de nombreuses envies, comme la voir, lui parler, coller ta fourrure contre la sienne, tout cela en une monstrueuse confusion qui te fait te sentir vivant, et qui te donne une raison de te lever le matin. Cela doit être cela, l'amour. Tu ne pensais pas être capable d'éprouver cela un jour. Une sorte d'excitation monte en toi. Tu as l'impression qu'une nouvelle vie commence, et tu as envie de la vivre, celle-la. Ou peut-être est-ce seulement ta vie qui n'avait jamais vraiment commencé.
Tu as envie de lui dire tout cela, de l'exprimer. Mais tu ne sais pas comment. C'est peut-être trop tôt. Après tout, tu es toujours ce même Eclat d'Opale, silencieux, maladroit dans ses mots, et qui n'arrive pas à exprimer ce qu'il ressent. Tu espères qu'elle le sait, qu'elle a conscience que tu es infiniment soulagé mais que tu n'oses pas, les mots ne veulent pas sortir. Tu enfouies ton museau dans sa fourrure douce, respirant son odeur.
« Tu t'es sentie obligée de partager ton état d'âme avec tout le clan, tu lances sur un ton amusé. »
Avec plus de sérieux tu te mets à réfléchir sur les conséquences qu'auront ses paroles sur le clan et sur sa réputation. L'une des chattes les plus sérieuses du clan qui fricote avec un jeune félin que tout le monde évite ! Tu es presque certain que cela ne fera que lui ajouter des difficultés en plus pour se faire obéir de tes camarades de clan. Heureusement pour elle qu'elle est charismatique.
« Tu n'as pas peur que cela fasse du tort à ton autorité ? Je veux dire : je suis heureux que tu aies choisi d'assumer pleinement mais nos camarades pourraient poser problème... »

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
http://guerredesclansrpg.bb-fr.com/t11446-eclat-d-opale
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 262

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Attente douloureuse [Tempérance des Songes]   Ven 19 Mai 2017, 05:18



Une fois à l’abri des regards, la lieutenante mis fin à leur cheminement et s’installa pour être confortable. Elle se doutait qu’Éclat d’Opale aurait un ou deux mots à lui dire; et elle ne pouvait lui reprocher. À quelque part, elle aurait sans doute dû le prévenir de son intention. Mais en même temps, elle était heureuse que les événements se soient enchaînés ainsi. Elle avait bien apprécié l’expression à la fois surprise, embarrassée et fière de son nouveau compagnon. Elle lui avait fait vivre bien des émotions à ce matou !

La fourrure frôlant celle du noiraud, Tempérance des Songes ne pouvait que ronronner de bonheur. Si un jour on lui avait dit qu’elle formerait un couple avec ce drôle de chat, jamais elle ne l’aurait cru ! Éclat d’Opale et elle-même étaient bien différents. Autant elle était impulsive et fonceuse qu’Éclat d’Opale était discret et réfléchi. Ils se complétaient bien.

Soudainement, le guerrier enfouit son museau dans son flanc, la surprenant sur le coup. Elle ne s’était pas attendue à une telle démonstration d’affection de sitôt. Mais elle était incroyablement heureuse de son initiative. Ça lui faisait réellement chaud au cœur d’avoir quelqu’un dans sa vie, de pouvoir partager son amour et sa tendresse avec un autre être.

«Tu t'es sentie obligée de partager ton état d'âme avec tout le clan »

L’amusement dans sa voix ne trompa la lieutenante. En fait, son cœur battit un peu plus rapidement en constatant qu’Étoile d’Opale était devenue suffisamment à l’aise avec elle pour plaisanter. Ils en avaient fait du chemin avant de se rendre là ! Pour ne pas briser le moment, elle se contenta de glousser doucement, envoyant un petit coup de museau dans le cou de l’être cher.

Cela étant dit, Éclat-d’Opale-le-farceur ne dura pas longtemps, car rapidement, sa mine redevint sérieuse. Elle devina aisément qu’il devait réfléchir aux conséquences de ses paroles devant tout le Clan. Le pire, c’est qu’il était le seul à s’inquiéter entre eux deux. Elle ne regrettait aucunement ses paroles. Si la même situation se présentait à nouveau, elle referait les mêmes gestes. Bien sûr, elle savait qu’il y aurait des répercussions. Elle n’était pas sotte. Cependant, elle croyait dur comme fer qu’elle avait fait le bon choix. Cacher sa relation au Clan ne lui aurait apporté que des ennuis, car tôt ou tard, tout finit par se savoir. Il valait mieux qu’ils l’apprennent par elle plutôt que de la gueule d’un autre.

«Tu n'as pas peur que cela fasse du tort à ton autorité ? Je veux dire : je suis heureux que tu aies choisi d'assumer pleinement mais nos camarades pourraient poser problème...»

Calmement, elle tourna la tête vers lui, soutenant son regard. Un sourire serein flottait sur ses lèvres.

«Peu importe ce que je ferai ou dirai, il y en aura toujours pour critiquer, tu sais. Il y aura probablement des conséquences à mes paroles, c’est vrai. Mais je les assumerai et je les surmonterai. Je ne regrette pas mon choix. Je crois sincèrement que joueur la carte de la transparence m’apportera plus de soutien que de faire des cachotteries. Il n’y a pas un secret qui ne finisse par se savoir. Parfois ça prendre du temps, beaucoup de temps, mais tout finit toujours par être dévoilé. Je préfère qu’ils l’apprennent par moi plutôt qu’un autre. Ils prennent ainsi conscience que leur lieutenante est une chatte qui s’affirme et qui ne fait pas de cachotteries. »


Revenir en haut Aller en bas
Eclat d'Opale
Lieutenant
avatar


Messages ; : 64

Feuille de Personnage
Sexe: Mâle
Relations
:

MessageSujet: Re: Attente douloureuse [Tempérance des Songes]   Mer 07 Juin 2017, 18:02






Attente



Contempler son visage serein t'apaise. Son expression, ses gestes, ses paroles transpirent la confiance et l'assurance. C'est calmement et posément qu'elle t'explique les raisons de tant d'affirmation. Elle n'est pas inquiète, et ne regrette rien, alors toi non plus. Tu as confiance en son jugement, et tu ne te fies qu'à celui-ci. De toutes façons, elle sait bien mieux que toi comment fonctionne la manière de penser du clan. C'en est la lieutenante. Tu penses par ailleurs qu'elle fera un excellent chef de clan. Tu la vois très bien à cette place. Si charismatique, si assurée, si réfléchie. Même le clan des Etoiles sera fier de ses actes en tant que meneuse. Tu es sûr qu'il est déjà fier de ses actes en tant que lieutenante, et qu'il l'était déjà quand elle n'était qu'une simple guerrière. Et toi, tu es fier, si fier, d'être l'objet de ses sentiments. A cet instant, tu veux crier haut et fort : "Regardez ! C'est elle la lieutenante du clan ! Regardez-la, regardez sa force, son assurance, son intelligence ! Regardez-la ! Et c'est moi qu'elle a choisi !".
Ses multiples qualités la font paraître hors du commun En plus d'être sociable, son courage et sa bravoure sont impressionnants. Et toi à côté, qu'es-tu donc ? Un petit félin lâche, solitaire et faible. Tu n'as que tes réflexions, que tes pensées. Et celles-ci sont déviantes, anormales. Elles ne sont pas dignes d'un guerrier. Le clan des Etoiles doit tellement te mépriser ! Tu n'oses même pas imaginer ce qu'ils doivent penser de vous deux, ensembles. Tu as peur que cela fasse baisser l'estime qu'ils ont de Tempérance des Songes. A cause de toi. Mérite-elle un poids tel que toi dans sa carrière au sein du clan ? Ne risques-tu pas de la gêner plus qu'autre chose dans son rôle auprès de celui-ci ? Le clan a tellement besoin d'elle...
Tu ne peux pas lui parler de cela, bien sûr. Elle niera tout. Elle ne se rend pas compte. Elle ne peut pas savoir ce que ça fait d'avoir si peu de qualité, d'être si minable à côté de quelqu'un de si admirable. Tu ne comprends même pas quel intérêt elle te trouve. Mais tu ne peux pas lui dire. Tu as trop peur qu'elle s'éloigne de toi. Tu dépends d'elle maintenant. Tu as besoin de la voir, de la sentir à proximité, de te plonger dans ses yeux. Il n'y a plus qu'elle.

Spoiler:
 

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
http://guerredesclansrpg.bb-fr.com/t11446-eclat-d-opale
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attente douloureuse [Tempérance des Songes]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Attente douloureuse [Tempérance des Songes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contre toute attente - d'Hélène Magnan
» Poitrine douloureuse
» En attente du résultat du tec 2...
» livres salle d'attente
» Gérer l'attente...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Vent :: Camp du Vent-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit