Partagez | 
 

 Écaille de Carpe Koï - [F]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nuit de Libellules
Guerrier(e) avec Apprenti
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Chaton
Messages ; : 668

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Écaille de Carpe Koï - [F]   Mar 16 Aoû 2016, 22:46


« E n t e r - i n - a - w h o l e - n e w - w o r l d »



Écaille de Carpe Koï
« Chéris tes rêves et ils se réaliseront un jour ~ »


║ F I C H E • D ' I D E N T I T E ║

• Nom : Écaille de Carpe Koï

• Sexe : Demoiselle

• Âge : 14 lunes

• Clan & Rang : Tribu du Blizzard, Guerrière


♠♠♠

║ D E S C R I P T I O N ║

• Description Physique (7 lignes minimum) : Ton pelage est constitué de tout un tas de couleur se mélangeant entre elles. Du brun comme la terre que tu foule, du roux comme la chaleur des flammes, du noir comme le bois d’ébène, du blanc comme la neige et l’ivoire. Cet enchevêtrement de couleurs te constitue. Elles se mélangent à la fois un bazar et une harmonie. Une grande partie de ton corps est recouvert d’une panachure blanche. Elle part de ton front dans une forme conique, puis descend et s’étend sur ton museau, ton cou, ton ventre et tes pattes. Ce pelage court, majoritairement tacheté de blanc, de roux et de noir, rappelle les motifs visibles sur certaines carpes Koï dont tu as hérité le nom. Tes oreilles ont une taille moyenne et son arrondies. Tes yeux sont en amandes, le droit rappelle la couleur du soleil et du miel, et le gauche rappelle les prairies verdoyantes de la nature. Ton corps est fin et élancé, tu n’es ni grande, ni petite, en fait, tu es plutôt normale. Ta queue est plutôt touffue, arrondie à son extrémité. Composée du même mélange de couleur que les poils de ton corps, elle ne possède néanmoins aucun blanc, mais son bout est aussi noir que le charbon. Ta petite truffe est rose pâle, la même couleur que tes coussinets dodus et soyeux.

• Description du Caractère (7 lignes minimum) : Tu ne possèdes pas un caractère très difficile. Tu es d’une nature joyeuse, curieuse et joueuse. Tu aimes passer du temps avec les plus jeunes, jouer avec eux et leur enseigner diverses choses. Tu es câline, affectueuse et aimable envers ceux que tu aimes. Plutôt timide avec les inconnus. Tu fais rarement la tête et sait quand il faut se mettre en colère ou non. Tu contrôle à peu près tes émotions, mais tu n’es pas du genre à les cacher ou à te vêtir d’un masque de joie alors que tu es triste. Généreuse, tu n’hésites pas à partager, même si tu possèdes peu. Elle pense que plus elle donne et plus elle recevra. Même si ce n’est pas toujours le cas, elle est certaine que ses actions seront récompensées lorsqu’elle en aura besoin. Après tout, nous sommes plus aptes à aider quelqu’un qui nous a déjà donné, n’est-ce pas ?

• Histoire (10 lignes minimum) : Tu es née près d’un étang, dans les couleurs chatoyantes du crépuscule d’été. L’ambiance y est douce et calme, c’est un coin tranquille où rare sont les visiteurs. La végétation autour est plutôt dense, quelques arbres et buissons cachent cet endroit magique où tu es venue au monde. Ta mère te ressemblait beaucoup, tu as hérité de son pelage, et tu es fille unique. Ni frère, ni sœur. Ni père non plus. Juste une mère bienveillante mettant au monde son premier chaton. Une petite boule de poil tricolore, humide, fragile, miaulant à tue-tête dans ce nouveau monde dans lequel tu vas vivre désormais. Tu n’as jusques là connu que l’obscurité, tu vas bientôt connaître la lumière. Tes sens vont se développer au fur et à mesure que tu vas vivre. L’ouïe, la vue, l’odorat .. Tu te sers déjà de ce dernier pour repérer ta mère, qui t’attire vers elle afin de prendre ta première tétée. Tu bois goulûment ce bon lait chaud qui va t’apporter toutes les forces nécessaires pour survivre. Ta mère ronronne de plaisir et d’apaisement. Le poids que tu étais lorsque tu étais en elle a pris fin, et elle peut enfin s’occuper de toi comme le ferai une mère aimante. Elle ne sait pas encore comment te nommer, mais elle va y réfléchir. Elle possède deux semaines avant que tu n’ouvres les yeux, et que tu commences à découvrir le monde. Le temps est compté, mais l’urgence n’est pas encore là. Doucement, elle te berce contre son ventre jusqu’à ce que tu t’endormes, surveillant les environs plutôt calmes, puis s’endort à son tour, te protégeant de son corps.

Une semaine passa, tu as bien grandit mais tu restes faible et fragile, ta mère veille sur toi dans le nid qu’elle a construit dans le creux d’un arbre. Elle chasse souvent aux alentours de la mare, principalement des rongeurs, et parfois quelques poissons. Elle a d’ailleurs remarqué que certains étaient plus gros et différents des autres freluquets. Des poissons blancs, avec des tâches feu et ébènes, rappelant ton pelage et le sien. Ta mère décida donc de ne jamais toucher à ces poissons, sauf en cas de besoin. Elle les considère comme les gardiens de cet étang et prie pour eux afin de les garder protégées des prédateurs dans ce petit bosquet. En y repensant, elle a déjà vu ce genre de poissons élevés par des bipèdes. Et un voisin félin disait que ces créatures aquatiques étaient appelées « Carpe Koï ». C’était un très joli nom, et ta mère décida alors de te nommer « sa petite carpe » ou « Carpe » pour faire plus simple.

Deux semaines plus tard, tu as ouvert les yeux depuis environ 7 jours, de magnifiques yeux bleus de chaton innocent. Tu gambades assez facilement, tu as presque une lune, et tu as fait plusieurs fois le tour de la mare avec des yeux ébahis sous ceux inquiets de ta mère. Elle t’a expliqué la présence des carpes koï et la raison de ton nom. « Petite Carpe », c’est mignon, tu aimes ce nom, il sonne bien dans ta tête. Un jour tu demandes par curiosité le nom de celle qui t’a mise au monde. Elle te répond de cette voix chaleureuse que tu aimes tant : « Hibiscus ». Elle t’informe que c’est le nom d’une très jolie fleur, rarement trouvable dans la nature. Tu trouves ce nom très joli, aussi joli que ta mère et tu penses que ce nom lui va très bien.

Le temps s’écoule lentement mais surement, tu es désormais âgée de deux lunes, plus haute sur patte, les couleurs sur ton pelage s’étendent pour se mélanger entre elles. Il n’y a que le blanc qui reste uniforme. Les teintes rousses et noires, plus ou moins claires, créent une certaine harmonie sur ton poil encore duveteux. Tes yeux encore bleus il n’y a pas si longtemps ont désormais prit leur teinte définitive. D’après Hibiscus, tu as les yeux vairons, de différentes couleurs. Ton œil droit est vert comme la prairie et le gauche est ambré comme le soleil et le miel. C’est spécial, mais tu aimes bien. Cela te rend unique, tu en es sûre. Plus tu grandis et plus ta mère te montre les environs. Elle t’apprend quels sont les coins ombragés, quels sont ceux ensoleillés, et les meilleurs coins pour chasser. Mais le monde est immense et Hibiscus n’a pas tout découvert sur l’ensemble des montagnes. Elle raconte que loin au nord, des loups vivraient sur une partie de territoire. Elle en a déjà entendu hurler. Même si la curiosité te pousserait à aller voir ces « loups » de plus près pour voir à quoi ça ressemble, tu te doutes que ce serait bien trop dangereux. Même pour un chat adulte. N’ayant jamais vu un chien, tu ne peux pas comparer. Alors tu laisses travailler ton imagination.

Tu apprends au fur et à mesure du temps que des chats sauvages vivent également dans ces montagnes, sous forme de clan, des chats rassemblés qui vivent ensemble en groupe. Hibiscus ne connait pas beaucoup de détails là-dessus, mais elle a pu observer des patrouilles longeant certains territoires, et chassant les intrus à coups de griffes. Ces chats se font apparemment appeler le Clan du Crépuscule et viennent d’une forêt lointaine. Des jours plus tard, les montagnes commencent à être peuplées. D’autres chats venant de la fameuse forêt sont venus chercher un remède contre une maladie, mais certains sont restés pour créer leurs propres tribus. La Tribu de la Comète et la Tribu du Blizzard. L’une vivant non loin des chats du Crépuscule et l’autre dans les montagnes enneigées. Petit à petit, Hibiscus se renseigne sur ces nouveaux agroupements. Elle pense que la vie en solitaire n’est pas toujours simple et que des chats vivant dans l’entraide est merveilleux. Ta mère te demande si tu souhaites aller dans une des tribus. Tu n’as pas trop d’avis là-dessus mais tu suivras ta mère quoi qu’il arrive. Tu es trop jeune pour survivre seule. Et vivre avec d’autres chats ne peut pas faire de mal, n’est-ce pas ?

La nuit tombe sur la mare. Demain, c’est le grand départ. Tu rejoindras avec Hibiscus la Tribu du Blizzard. Située dans les monts enneigés. Tu n’as jamais vu de neige. Tu en as juste aperçu au loin, de grandes étendues blanches recouvrant les collines. Tout en observant les lumières flottant au-dessus de l’eau et des carpes, tu te demandes à quoi ressemblera le voyage. Il se fera en 2 étapes, d’abord vous quitterez la mare aux lucioles puis longerez les roches de la montagne pour éviter les chats du Crépuscule et vous vous arrêterez avant la lande brumeuse. Le lendemain, l’ascension débutera et vous cherchez le camp des félins des montagnes. Le lendemain, tu te réveilles aux aurores, excitée par cette expédition. Tu ne t’es jamais éloignée du bosquet, cela va être une expérience nouvelle pour toi. Tu vas dire au revoir aux carpes colorées avant de retourner auprès de ta mère qui s’éveille doucement. De tes yeux vairons, tu la regarde avec excitation. Ronronnante, elle t’assène une léchouille sur le front puis vous partez pour de bon. En longeant le territoire des félins du couchant, vous n’avez pas rencontré de problèmes. Tu as marché la première heure, mais tu te fatigues vite, alors Hibiscus te porte par la peau du cou de temps en temps pour soulager tes petits coussinets roses. L’avantage que tu sois portée est que tu peux admirer le paysage qui défile au fur et à mesure que ta mère avance. Vous passez sous un énorme promontoire de roc et faites une pause ici. Hibiscus te cache dans les herbes hautes et t’intime de rester là le temps qu’elle trouve à manger. Tu te tapis dans les herbes et observa ta mère t’éloigner avec une pointe d’inquiétude. Et si elle ne revenait pas ? Il n’y avait aucune raison, elle était toujours revenue. Mais cette fois elles étaient bien plus proche des chats de clan. Heureusement, une vingtaine de minute plus tard, la femelle au pelage tricolore revient, deux souris en gueule. Tu es soulagée et avance vers elle queue levée, ronronnant. Tu manges ton repas aux côtés d’Hibiscus puis vous repartez peu de temps après. Le soleil parcourt vite le ciel si bien que la fin d’après-midi est déjà là lorsque vous atteignez votre objectif. Ta mère finit par trouver un endroit où passer la nuit. Demain, le voyage continue dans la neige.

Comme prévu, Hibiscus et toi vous mettez en route pour les monts enneigés. Vous avez mangé avant de partir pour prendre des forces. Vous commencez à grimper sur la lande brumeuse qui est à moitié enneigée. Lorsque tu arrives dans la partie blanche, tu poses avec curiosité une patte dessus et de la retirer vivement. C’est tellement froid ! Mais tellement marrant à la fois. Laissant des empreintes comme si c’était de la boue, mais en blanc, et non salissant. Tu sautes dedans en laissant tout un tas d’empreintes en rigolant et criant. Hibiscus te rappelles à l’ordre, te rappelant que vous avez encore beaucoup de chemin à faire et que tu dois économiser tes forces. Tu retournes sur le droit chemin toute penaude. Doucement mais sûrement, vous grimpez de plus en plus, la neige devenant un peu plus épaisse à chaque foulée. Ta mère émet de forts miaulements pour attirer l’attention des chats qui doivent vivre ici. Au bout de plusieurs minutes, deux chats sont venus à votre rencontre. Un mâle au long pelage bicolore noir et blanc, et un chat gris et blanc rayé. Hibiscus leur demande à rejoindre leur tribu avec toi, les deux félins discutent un peu puis acceptent, menant la voie vers le camp. Tu te fais prendre par la peau du coup par Hibiscus et après des minutes de marche, vous arrivez enfin à destination. Les deux mâles expliquent rapidement les fonctions du clan et les différentes tanières, déclarant qu’elle apprendrait plus au fur et à mesure.

Une lune passa depuis que tu avais rejoint la Tribu du Blizzard avec Hibiscus. Maintenant que tu t’es habituée à cette vie et à ces règles, le chef et le lieutenant disent que tu dois changer de nom, en accord avec les lois. Désormais, ton nom est Petite Carpe. Cela ne te dérange pas puisque ta mère t’appelait parfois comme ça aussi. Hibiscus quant à elle, demanda à ne pas changer de nom, puisqu’elle n’était pas guerrière à part entière. Elle estimait qu’elle pourrait aider à la chasse, mais préférait plutôt s’occuper du camp et des jeunes, chatons comme apprentis. Elle jouait le rôle d’une reine et d’une chasseuse. Etoile du Blizzard Maudit et Ouragan Fou acceptèrent pour le plus grand plaisir de la femelle. La tribu se remplit petit à petit, des chats venant de la forêt de Cerf Blanc et d’ailleurs. Tu t’es fait des amis et tu es désormais un membre à part entière de la tribu. Tu es passée apprentie sous le nom de Nuage de Carpe avec comme mentor un chat brun nommé « Ramure de Chêne ». Il a été gentil avec toi et t’a appris beaucoup de choses. Ton apprentissage s’est bien passé, tu as pu découvrir l’ensemble des territoires et apprendre leurs noms. Lorsque le jour vint où tu pouvais devenir guerrière et changer à nouveau de nom, tu demandas à Etoile du Blizzard Maudit si tu pouvais avoir un nom en rapport avec les carpes koï de la mare aux lucioles qui t’ont bercées durant ton enfance. Tu reçois alors ton nouveau nom sous le regard fier de ta mère : Écaille de Carpe Koï.

Signature :
 



♠♠♠


║ V O U S • V O U L E Z • I N C A R N E R • C E • C H A T ? ║

=> Rien de plus simple, copiez-collez ce formulaire à la suite de ce message ! :D

Code:
• Est-ce un deuxième compte ? : Ecrire ICI

• Ton PUF : Ecrire ICI

• Preuves de lecture du règlement (3 codes cachés) : Ecrire ICI

• Où as-tu connu le forum ? : Ecrire ICI

• Qui est ton parrain ? (Si c'est un membre du forum qui t'as poussé à t'inscrire) : Ecrire ICI

• Autre Chose ? : Ecrire ICI



Revenir en haut Aller en bas
 

Écaille de Carpe Koï - [F]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Écaille de Carpe Koï - [F]
» La carpe
» TRADUCTION " Carpe Diem "
» la caille de blé
» CHLODNIK OU SOUPE POLONAISE FROIDE AUX BETTERAVES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Fiches de personnages :: Perso Pré crées :: Tribu du Blizzard-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit