Partagez | 
 

 Encore lui ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Étoile des Araignées
Chef
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guérisseur(se) Solitaire
Messages ; : 383
Humeur ; : princesse du flood

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Encore lui ?   Sam 13 Aoû 2016, 02:53





Encore lui ?

Araignée du Matin & Tigre du Mal.

Encore lui ?



Précédemment avec Araignée du Matin et Tigre du Mal...
Environ une semaine plus tôt.
Araignée du Matin réfléchissait tranquillement à l'orée du camp quand Tigre du Mal apparut. Il n'hésita pas à lui chercher des puces et à se moquer d'elle et de son moment de calme. La guerrière le trouva ridicule et lui rit au nez avant de s'éloigner, étouffant un rire snob.
Il ne s'étaient jamais vraiment parlés avant et ce fût leur premier échange.


La lieutenante du clan de l'Ombre était morte de fatigue après cette longue journée qui avait commencé par un tour du territoire avec son tout nouvel apprenti, Nuage de Sang. Elle l'avait retrouvé à la sortie du camp, avant même que le soleil ait pointé le bout de son nez, et ils s'étaient rendus aux marécages qui, dans la faible lumière matinale, avec sa végétation étrange et ses insectes bourdonnants, les avait tous deux émerveillés. Ils avaient poursuivi l'entraînement jusqu'à midi, après quoi la chatte tachetée avait organisé des patrouilles, avait visité la guérisseuse pour prendre des nouvelles des chats malades et avait finalement chassé plusieurs proies pour nourrir son clan. Il y avait peu d'apprentis ces temps-ci et la nourriture manquait parfois.

Au moment où elle entra dans la tanière des guerriers qu'elle fréquentait chaque nuit depuis maintenant 9 lunes, le soleil se couchait, disparaissait derrière les nuages, répandant des rayons magnifiques dans le ciel qui prenait des teintes de rose et d'orangé. L'antre des guerriers était vide, il n'y avait pas âme qui vive à l'intérieur. Les autres guerriers s'étaient levés plus tard qu'elle, aussi c'était tout naturel que la fatigue les gagne plus tard dans la soirée. La solitude et le silence qui régnaient dans l'endroit plurent à Araignée du Matin, dont les muscles de ses pattes tiraient. Les paupières lourdes, elle se laissa tomber sur une litière de mousse, épaisse et fraîche qui lui assurerait un minimum de confort dans les prochaines heures. Elle s'y lovait tranquillement, insouciante, lorsqu'elle sentit une présence dans son dos. En se retournant, elle remarqua une silhouette familière qui se tenait fièrement, à contre jour, à l'entrée de la tanière des guerriers. Elle leva ses yeux bleus glacés au ciel, comme pour implorer celui-ci de faire disparaître la tache qu'était Tigre du Mal.


©charlie
merci à DevNerdGirl pour l'inspiration.

Pour faciliter le comptage des lignes:
 



Dernière édition par Araignée du Matin le Dim 21 Aoû 2016, 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Encore lui ?   Sam 13 Aoû 2016, 11:34

Tigre du Mal, un félin de taille normale, musclé, beau gosse, avec un pelage roux strié de rayures plus foncées, avec le museau, le bout des pattes et le bout de la queue recouverts d'une panachure blanche. Ses yeux étaient d'un beau bleu glacé, qui dérangeait certains félins, accentuant le regard froid qu'il jetait parfois à ses congénères. Ses "camarades de clans". Pouah, rien que d'y penser, ce mot l’équerrait. Il ne se sentait toujours pas à l'aise au sein du clan. Bon il faut dire qu'il n'y mettait pas beaucoup du sien non plus. Sa tâche principale était de surveiller son frère, qui lui s'entendait à merveille avec les autres, bien que certains avaient encore un peu de mal avec lui vu qu'il n'était pas originaire du clan. Pff, quelle bande de ramassis de déchets. Suite à ces nombreuses remarques, Tigre du Mal avait mené sa petite enquête, demandant de-ci de-là les origines des matous. Et oh surprise, presque la moitié n'étaient pas nés dans le clan. Solitaires, chats errants... et après ils se plaignaient dès qu'un étranger posait la patte chez eux. Alors qu'eux même avaient été dans ce cas. Enfin bref. Ces chats de clan étaient vraiment des cervelles de souris.

Cette journée, il avait chassé pour le clan. Enfin, surtout pour les petits et les anciens. Il respectait les doyens, c'était de braves matous qui avaient passé leur vie à se battre et à chasser. Certains portaient des cicatrices de leurs précédents combats. Lorsque les chatons ou les apprentis demandaient à entendre des histoires, Tigre du Mal aimait aller s'asseoir avec eux pour écouter des récits de combats sans merci. Ils étaient tellement bien racontés qu'on se sentait en plein dans la bataille. Du coup, cela ne dérangeait point le félon roux de chasser pour eux. Surtout qu'il y avait peu d'apprentis.

Ses pensées étaient occupées majoritairement par Lion, ou Lion du Paradis comme le clan l'avait renommé. Il veillait sur lui à distance, mais il voyait bien qu'il se faisait parfois du soucis pour rien. Lion se portait comme un charme, il s'était fait des amis, bavardait avec le sourire en compagnie de ses petits camarades. Bon, un soucis de moins à s'occuper. Le 2e chat vers qui se tournait ses pensées était une belle féline aussi blanche que la neige et aux yeux céruléens, une jolie chatte nommée Éphémère Argentée, lieutenante du Clan du Tonnerre. Il sentait que leur lien était spécial, qu'ils pouvaient aller loin ensembles. Alors il avait décidé de jouer un jeu à double tranchant. Dans le risque où ils auraient un jour des chatons, il avait décidé de charmer une femelle du clan de l'Ombre. Et il avait jeté son dévolu sur Œil de Biche, une ravissante femelle d'un joli brun rayé, avec les extrémités blanches, et des yeux ambrés. Leur relation ne faisait que commencer, mais il appréciait cette femelle.

Le soleil se couchait à présent sur la forêt, et avec tous ses allers retours à la chasse, Tigre du Mal était épuisé. Il décida d'aller se coucher plus tôt que les autres, ainsi il serait en forme demain si jamais on lui demandait diverses choses. Se dirigeant vers la tanière des guerriers, il s'arrête au seuil en découvrant que la lieutenante était déjà installée. Oh non, encore elle ? Il n'arrêtait pas de la croiser en ce moment, elle était partout, c'était horrible. Il soupira intérieurement, d'un côté il avait envie de la charrier, d'un autre, il n'avait pas la tête à ça. Il était épuisé et n'avait qu'une envie : se rouler en boule sur la litière de mousse. Il toisa un instant la lieutenante de ses yeux bleus glacés puis mine de rien, alla s'installer sur la couche qui heureusement était plus loin que celle de la bêta. Il tourna un instant sur sa couche, puis se laissa tomber, bailla et posa sa tête sur ses pattes, oreilles droites, à l’affût d'un éventuel son de la femelle écaille.


Dernière édition par Tigre du Mal le Mer 17 Aoû 2016, 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Étoile des Araignées
Chef
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guérisseur(se) Solitaire
Messages ; : 383
Humeur ; : princesse du flood

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Encore lui ?   Sam 13 Aoû 2016, 17:25





Encore lui ?

Araignée du Matin & Tigre du Mal.

Encore lui ?



Elle et le guerrier se fixèrent longuement, de leurs regards identiquement froids. La lieutenante s'attendait à ce que Tigre du Mal comprenne : il n'était pas le bienvenue ici, elle voulait être seule, elle voulait dormir. Elle croyait qu'il partirait, qu'il se trouverait une activité plus pertinente que de la déranger. Mais se dernier s'avança dans la tanière, de son air qui se voulait probablement arrogant mais qui n'était que ridicule. Ses lourdes pattes de fainéant retournaient la terre froide et des brindilles ne cessaient de se tordre, de craquer sous son poids. Araignée du Matin, distinguée et bien au dessus de lui, décida d'ignorer les provocations du matou. Elle posa sa délicate tête tricolore sur le bout de ses pattes blanches et, à nouveau, se lova dans sa douce litière de mousse fraîche. Qu'importe ce chat ridicule ! Cette nuit, elle dormirait paisiblement, et ce n'est pas lui, Tigre du Mal, qui l'en empêcherait !

Elle commençait à sombrer dans le sommeil : ses paupières devenaient de plus en plus lourdes et ses pensées partaient dans tous les sens, toutes ses réflexions de la journée semblaient remonter à la surface dans un désordre immense. La lieutenante flottait, détendue, rêveuse. Tout était parfait. Mais c'est ce moment que choisit le guerrier dégoutant qui lui servait de collègue de sommeil pour émettre un ronflement DE L'ENFER qui tira la jeune lieutenante du sommeil. Elle n'en pouvait plus. Tout le bruit qu'il faisait, en plus de son odeur venue d'on-ne-sait-où qui empestait l'endroit, en plus de son comportement tout-à-fait dérisoire, vraiment, s'en était trop. Elle se leva gracieusement, et au contraire de l'autre, ne fit aucun bruit. Elle s'approcha de l'oreille fauve du guerrier et y susurra :

- «Mon cher Tigre du Mal, auriez vous l'obligeance de changer de positions, afin de cesser vos incessants - et fort désagréables ronflements ?»

Alors que le guerrier endormi ouvrait les yeux, Araignée du Matin le surplombait, et l'énergie dans ses yeux ressemblait à celle qu'à le novice lorsqu'il bondit sur son premier oiseau : impatient de voir l'autre crever. L'odeur du félin remplissait les narines de la femelle qui recula d'un pas, faisant une moue dégoûtée dans sa direction.

©charlie
merci à DevNerdGirl pour l'inspiration.


Pour faciliter le comptage des lignes:
 


Dernière édition par Araignée du Matin le Dim 21 Aoû 2016, 13:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Encore lui ?   Mer 17 Aoû 2016, 21:10

Entrant dans la tanière réservée aux guerriers d'élite - ou presque - il fit face à la lieutenante au pelage tricolore et à son regard aussi glacé que le sien. Dès qu'il l'aperçut, il ne put s'empêcher de penser d'une voix plaintive « Oh non, encore elle? ». Il en avait limite marre de la croiser à chaque coin d'arbre. Dire qu'elle serait la future meneuse du clan. Oh la galère ! Elle serait bien capable de le virer du clan juste pour son bon plaisir. Elle n'avait pas intérêt. Il devait veiller sur son frère. Et pour ça, il avait besoin d'être proche de lui. S'il lui arrivait quelque chose s'il était banni du clan, le félin tigré ne s'en remettrait pas. Ignorant la femelle écaille, il se rendit sur sa couche de mousse, tourna sur lui même et se laissa tomber, prêt à s'endormir. Ce qu'il fit d'ailleurs plus rapidement que la lieutenante pimbêche. Puisque cette dernière, réveillée par ses « ronflements », vint chuchoter à l'oreille du félin :

- « Mon cher Tigre du Mal, auriez vous l'obligeance de changer de position, afin de cesser vos incessants - et fort désagréables ronflements ? »

Sa voix le sortit directement de son sommeil, comme si on lui avait asséné un coup sur l'oreille. Il les remua, se réveillant doucement, levant la tête vers la lieutenante qui se tenait au dessus de lui.

- Hmm ? De ces yeux endormis, il observait la guerrière écaille qui la hantait. Qui le regardait, hautaine. Dis moi, très chère Araignée du Matin, réveilles-tu tous les guerriers qui ronflent la nuit ? Parce que dans ce cas, tu beaucoup de travail. Je ne suis certainement pas le seul à émettre des ronflements, et tu ne t'entends peut être pas, mais, chère bêta, vous ronflez aussi vous savez. Et ce n'est pas pour ça que je viens vous réveiller. Ni aucun autre guerrier d'ailleurs. Sur ce, bonne nuit.

Estimant avoir terminé la conversation, il se leva, s'étira en faisant le gros dos, puis se recoucha, dos à la féline qui ne le laissait jamais en paix. Il se demandait si elle allait encore l'embêter ou si elle allait sagement se recoucher, loin, très loin de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Étoile des Araignées
Chef
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guérisseur(se) Solitaire
Messages ; : 383
Humeur ; : princesse du flood

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Encore lui ?   Jeu 18 Aoû 2016, 01:33





Encore lui ?

Araignée du Matin & Tigre du Mal.

Encore lui ?



Araignée du Matin n'avait jamais porté de jugement plus sévère sur un type de chat en particulier (elle leur réservait tous le même sort affreux et humiliant), sauf peut-être pour les femelles au pelage immaculé et aux yeux azur. Ce genre de fille la rendait tout simplement malade. Elles possédaient toutes, sans exception, ce petit quelque chose horrible qui lui donnait envie de leur vomir dessus, un mélange de bienfaisance et d'innocence profonde. Elles faisaient pitié, pour tout vous dire, et Araignée du Matin, celles qui font un peu pitié... elle aime bien s'arranger pour qu'elles fassent complètement pitié. Si vous voyez ce que je veux dire. Dans la tanière des apprentis, la femelle au pelage tricolore avait été la pire des taches. Le genre de novice qui provoquait les autres en leur volant la souris qu'ils s'apprêtaient à tuer, puis qui la leur rendait en "s'excusant" :
- «Oh... excuse-moi, je t'ai pris pour un chaton à qui le rongeur faisait peur, alors je l'ai tué, pour te rassurer... »
Elle finissait par offrir un sourire malicieux et horriblement détestable à l'autre apprenti et s'éloignait, la tête haute, fière de savoir qu'elle était la plus douée et la plus méchante des apprenties de son clan, et certainement de toute la forêt.
- «Hmm ? »
Le guerrier fauve avait grogné, remuant pour se sortir de son épais sommeil de fainéant. Ce chat n'était pas une femelle au pelage blanc et aux yeux bleus, mais ça ne l'empêchait pas d'être le nouveau pire ennemi d'Araignée du Matin. Il aurait d'ailleurs dû en être honoré, ce n'est pas tous les jours qu'une personne comme elle vous donne de son attention...
Il était un nouvel arrivé dans le clan. Sur ce genre de chat, la lieutenante ne s'était pas encore forgée d'opinion (mais ça ne tarderait pas, vu sa relation avec Tigre du Mal). La façon dont cet intrus se comportait était absolument déplorable, surtout que, théoriquement, il n'était pas encore tout à fait dans son clan. En tout cas, aux yeux de la femelle, il était un étranger. Comment le traiter comme un chat du clan de l'Ombre avec une odeur pareille ? Il ne portait pas, dans sa fourrure, le même parfum qu'elle. Araignée du Matin avait une magnifique robe écaille, très soignée, qui embaumait l'épinette, la terre fraîche et les pommiers sucrés. L'odeur de son opposant était tout-à-fait repoussante, si bien qu'elle ne s'abaissa pas à l'analyser.

- «Dis moi, très chère Araignée du Matin, réveilles-tu tous les guerriers qui ronflent la nuit ? Parce que dans ce cas, tu beaucoup de travail. Je ne suis certainement pas le seul à émettre des ronflements, et tu ne t'entends peut être pas, mais, chère bêta, vous ronflez aussi vous savez. Et ce n'est pas pour ça que je viens vous réveiller. Ni aucun autre guerrier d'ailleurs. Sur ce, bonne nuit. »
La chatte au pelage tricolore ricana devant le ridicule qui - encore une fois - semblait guider les paroles de Tigre du Mal. Le misérable argumentateur avait fait un demi-tour sur sa litière de mousse et faisait maintenant dos à l'Ombreuse, mais celle-ci ne pouvait pas rater une aussi belle occasion de lui faire mordre la poussière. Elle le contourna avec élégance, s'assit directement face à lui. Elle sentait contre son dos la paroi de la tanière des guerriers, froide et rocailleuse, couverte de lichen qui s'y était accumulé depuis des centaines de lunes. Le guerrier n'eût d'autre choix que d'ouvrir les yeux. Bleu contre bleu, leurs regards s'affrontaient.

Du ton le plus snob, le plus mesquin, le plus hautain qu'elle fût capable d'employer, Araignée du Matin lui répondit.

- « Effectivement, je ne réveille jamais les guerriers parce qu'ils ronflent. »
Elle marqua une pause, s'avança vers l'horrible félin. Leurs museaux se touchaient presque, elle pouvait sentir sa respiration chaude et régulière sur son propre museau. Cela la dégoûta légèrement - être aussi proche de ce genre de personne - mais elle n'en fit rien. Elle ajouta, une lueur d'amusement obscure au fond des yeux :
- « Je ne réveille que les chats errants, profiteurs et misérables, qui s'introduisent dans mon clan et qui y troublent mes réflexions et mon sommeil. »
Toutes ses paroles avaient été prononcées avec un calme et un débit si posé, cela les rendait encore plus sordides.
La féline savait qu'elle s'exprimait de façon très égoïste, et elle l'était, et elle n'avait pas peur de l'affirmer.
Ses mots étaient aussi tranchants que les griffes argentées qu'elle avait aperçut plus tôt, cachées dans les pattes du matou. Des pattes immenses en comparaison à tout le corps de la femelle, qui n'était absolument pas intimidée par ce détail. S'il osait lever la patte sur elle, il se ferait simplement renvoyer du clan et elle n'en serait que satisfaite. Araignée du Matin ne pût s'empêcher de souhaiter, rien qu'un peu, qu'il tente de l'attaquer.



©charlie
merci à DevNerdGirl pour l'inspiration.
Pour faciliter le comptage des lignes:
 


Dernière édition par Araignée du Matin le Sam 20 Aoû 2016, 13:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Encore lui ?   Jeu 18 Aoû 2016, 11:07

Araignée du Matin était une chatte.. comment dire.. charmante, certes. Son pelage tricolore très soigné et ses yeux bleus glacés lui donnaient un charme tout à fait enviable. Si son caractère de cochon ne salissait pas tout. Détestable, c'était le mot. Cette chatte état absolument détestable. Entêtée, agaçante, et détestable. Voilà comment résumer cette pimbêche qui secondait le clan. Elle était affreuse. Le félin tigré n'avait pourtant pas fait grand chose pour qu'elle le déteste à ce point. Bon, il l'avait titillé un peu il y a de ça plusieurs semaines, mais rien de bien méchant, c'est sa faute si elle prenait tout mal. Et maintenant, voilà qu'elle l'emmerdait en pleine nuit juste parce qu'il ronflait ?? Franchement ça dépassait les bornes. Il ne savait pas ce qui le retenait se lui foutre une bonne raclée. Mais en y repensant, cet acte lui vaudrait surement l'exclusion du clan. D'un côté il s'en fichait, il se sentait bien mieux en solitaire. Mais qui dit exil dit ne plus pouvoir veiller sur son frère à part en espionnant le clan en tant que solitaire. Et il s'attirerait masse d'ennuis en faisant cela. Non, il devait résister et rester ici. Qui plus est, il commençait tout juste une relation avec une jolie minette brune et blanche, nommée Œil de Biche, un nom qui fondait sous la langue et qui lui allait à merveille.

Après s'être fait réveillé par la bêta, il se leva pour s'étirer le dos rond puis tourna le dos à la pimbêche de lieutenante pour essayer de se rendormir sur sa couche moelleuse. Mais c'était sans compter la femelle qui contourna sa litière pour se mettre face à lui. Rouvrant les yeux et relevant la tête, il darda son regard glacé sur celui identique de la lieutenante.

- « Effectivement, je ne réveille jamais les guerriers parce qu'ils ronflent. »

Elle marqua une pause, s'avança vers le félin tigré. Trop près. Beaucoup trop près. Qui plus est, elle empestait, comme tous les chats de ce clan pourris jusqu'à la moelle. Tigre du Mal bascula ses oreilles en arrière et commença à grogner.

- « Je ne réveille que les chats errants, profiteurs et misérables, qui s'introduisent dans mon clan et qui y troublent mes réflexions et mon sommeil. »

- Pff, chat errant, vraiment ? Sais tu, très chère arachnide, que ton clan - qui n'est d'ailleurs pas encore tout à fait le tiens - est majoritairement constitué de chats errants ? La moitié sont peut être nés ici, des purs sangs comme vous dites. Mais l'autre moitié n'est pas originaire de votre stupide clan. Beaucoup on été des chats errants, des solitaires, voir même des quasi domestiques. Alors pourquoi ce serait différent avec moi, hein ? Parce que JE trouble ton sommeil et tes réflexions ? Pauvre petite chose ! Sache que je ne quitterai pas cet endroit. Cette tanière comme ce clan, même si vous puez tous jusqu'aux os avec vos marécages boueux et le charnier à deux pas d'ici. Franchement quelle idée de vivre ici. Même le clan de la rivière sent meilleur que vous. Alors malgré toute la haine que tu me procure, Araignée du Matin, sache que pour ton plus grand malheur je ne bougerai pas d'ici. J'ai tout autant droit de dormir ici que les autres. Et j'ai une promesse à tenir, même si tu t'en fiche. Si tu veux dormir tranquille, tu n'a qu'à aller te percher en haut d'un arbre, au moins tu n'aura pas de ronflements pour te déranger, lieutenante.

Tout n'était que haine et colère au sein du guerrier tigré. Les sourcils froncés, il regardait la bêta droit dans les yeux. Si ses yeux lançaient des éclairs, il aurait bien aimé foudroyer sur place la femelle hautaine. Leur dispute semblaient avoir attiré du monde en dehors, surement les félins se demandaient ce qu'il se passait. Mais son attention était entièrement portée sur son ennemie jurée.
Revenir en haut Aller en bas
Étoile des Araignées
Chef
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guérisseur(se) Solitaire
Messages ; : 383
Humeur ; : princesse du flood

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Encore lui ?   Sam 20 Aoû 2016, 13:55





Encore lui ?

Araignée du Matin & Tigre du Mal.

Encore lui ?


Le chat au pelage fauve, lorsqu’elle s’était avancée pour lui murmurer ses mots si bien choisis, avait basculé les oreilles en arrière, sorti légèrement les crocs. Elle ne put retenir un léger sourire, le sourire le plus horrible qu’il soit possible d’imaginer. « Vas-y, c’est ça, essaie de m’arracher la tête ! » ricanait-elle intérieurement. La féline aimait le voir aussi frustré, il réagissait à ses paroles comme elle l’avait espéré.
Tigre du Mal ouvrit la bouche pour lui répondre. Son haleine fétide eut tôt fait de se répandre sur le joli visage de la lieutenante au pelage tricolore, creusant ses délicates narines. Elle froissa de dégoût son délicat museau noir, mais ne broncha pas.

- « Pff, chat errant, vraiment ? Sais tu, très chère arachnide, que ton clan - qui n'est d'ailleurs pas encore tout à fait le tiens - est majoritairement constitué de chats errants ? La moitié sont peut être nés ici, des purs sangs comme vous dites. Mais l'autre moitié n'est pas originaire de votre stupide clan. Beaucoup on été des chats errants, des solitaires, voir même des quasi domestiques. Alors pourquoi ce serait différent avec moi, hein ? Parce que JE trouble ton sommeil et tes réflexions ? Pauvre petite chose ! Sache que je ne quitterai pas cet endroit. Cette tanière comme ce clan, même si vous puez tous jusqu'aux os avec vos marécages boueux et le charnier à deux pas d'ici. Franchement quelle idée de vivre ici. Même le clan de la rivière sent meilleur que vous. Alors malgré toute la haine que tu me procure, Araignée du Matin, sache que pour ton plus grand malheur je ne bougerai pas d'ici. J'ai tout autant droit de dormir ici que les autres. Et j'ai une promesse à tenir, même si tu t'en fiche. Si tu veux dormir tranquille, tu n'a qu'à aller te percher en haut d'un arbre, au moins tu n'aura pas de ronflements pour te déranger, lieutenante. »

Oh, mon clan des Étoiles ! Mais ce qu’il s’exprimait maaaaaaaal ! Comment pouvait-il espérer avoir un quelconque impact avec des phrases aussi interminables ? Tigre du Mal n’avait, de toute évidence, jamais argumenté avec quelqu’un. C’était trop triste à voir. Araignée du Matin se sentait étourdie par le flot de paroles du misérable chat errant qui se tenait devant elle, et aussi, ne l’oublions pas, par son haleine horrible. Elle ne l’écoutait presque pas. Elle ne faisait que répéter en boucle dans sa tête : « Arrête de gaspiller ta salive dégoûtante. Arrête de gaspiller ta salive dégoûtante. Arrête. A. Rrête. » Mais il continuait de s’enfoncer dans une mare boueuse de mots pauvres, inoffensifs. La force de la féline résidait dans sa facilité à garder son calme et à manier les mots, à les utiliser pour tourner la situation à son avantage. Elle avait appris à détourner les conversations subtilement de façon à frustrer son adversaire. Dans la colère, se dernier ne pouvait s’exprimer clairement. C’était ce que le «guerrier» semblait faire en ce moment. La féline tricolore était stratégique.

- « Je n’ai pas besoin d’être chef pour que le clan m’appartienne. » Murmura la lieutenante dans un sourire de défi qui laissa voir ses jolis crocs pointus d’un blanc brillant.

La soeur de Tempête Astrale n’avait jamais ressenti aucun besoin d’accéder à une forme de pouvoir quelconque. Elle n’avait jamais souhaité devenir lieutenant, n’avait même jamais pensé que cela pourrait lui arriver, bien que c’était logique vu sa capacité à (manipuler) diriger les autres chats. Cependant, si faire croire à Tigre du Mal qu’elle était avide de pouvoir pouvait le faire enrager, elle était prête à faire semblant. Le voir perdre son calme était la chose la plus amusante qui soit.

Araignée du Matin n’était pas méchante. Elle avait un bon fond. Seulement, elle prenait plaisir à voir les autres se ridiculiser. C’était plus fort qu’elle.

- « Tu peux rester dans le clan, mais si tu veux être considéré comme un guerrier par ta future cheffe... »

La féline ajouta, à voix encore un peu plus basse, un chuchotement, inaudible :

- « Il faudra prouver, comme l’ont fait tous les autres chats errants avant toi, que tu en es digne.. »

Elle lui sourit, et ses yeux, snobs, ne véhiculaient qu’un message : « Je suis meilleure que toi. J’ai l’avantage. Tu le sais. Pauuuvre mineeet. » Malgré tout, elle se dit qu’il pourrait faire un bon guerrier. Éventuellement. Peut-être. S’il était capable de tenir sa langue un peu. Avec le défi qu’elle venait de lui lancer, elle espérait (évidemment !) le provoquer encore un peu, mais elle souhaitait aussi qu’il tente de l’impressionner. Car on ne gagne pas le respect d’Araignée du Matin facilement, ça non.

La féline tourna les talons, la lumière de la lune se projetait sur les parties de sa robe qui étaient blanches, leur donnant une teinte bleutée. Elle se tourna vers la source de lumière, l’entrée de la tanière, et y aperçut une silhouette qui semblait espionner son échange avec le chat au parfum nauséabond. Elle n’y porta pas attention. Sans se retourner vers celui à qui elle s’adressait, elle miaula de sa voix suave, toute calme, comme si rien n’était arrivé :

« Bonne nuit, Petit Tigre. »

Elle s’éloigna vers sa litière de mousse fraîche qui l’attendait toujours. Dans son dos, elle sentait le regard bleu glacé de Tigre du Mal. Il la trouvait de son goût, ça se sentait.


©charlie
merci à DevNerdGirl pour l'inspiration.
Pour faciliter le comptage des lignes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Encore lui ?   Sam 20 Aoû 2016, 17:12

- « Pff, chat errant, vraiment ? Sais tu, très chère arachnide, que ton clan - qui n'est d'ailleurs pas encore tout à fait le tiens - est majoritairement constitué de chats errants ? La moitié sont peut être nés ici, des purs sangs comme vous dites. Mais l'autre moitié n'est pas originaire de votre stupide clan. Beaucoup on été des chats errants, des solitaires, voir même des quasi domestiques. Alors pourquoi ce serait différent avec moi, hein ? Parce que JE trouble ton sommeil et tes réflexions ? Pauvre petite chose ! Sache que je ne quitterai pas cet endroit. Cette tanière comme ce clan, même si vous puez tous jusqu'aux os avec vos marécages boueux et le charnier à deux pas d'ici. Franchement quelle idée de vivre ici. Même le clan de la rivière sent meilleur que vous. Alors malgré toute la haine que tu me procure, Araignée du Matin, sache que pour ton plus grand malheur je ne bougerai pas d'ici. J'ai tout autant droit de dormir ici que les autres. Et j'ai une promesse à tenir, même si tu t'en fiche. Si tu veux dormir tranquille, tu n'a qu'à aller te percher en haut d'un arbre, au moins tu n'aura pas de ronflements pour te déranger, lieutenante. »

La femelle au pelage tricolore le regardait avec cet air hautain qu'elle affichait continuellement en sa présence. Elle le prenait pour un moins que rien, mais elle avait tort. Tigre du Mal savait très bien se battre.

« Je n’ai pas besoin d’être chef pour que le clan m’appartienne. » Murmura la lieutenante dans un sourire de défi qui laissa voir ses jolis crocs pointus d’un blanc brillant.

Le félin bicolore tigré avait bien envie de lui faire ravaler ses sourires. Moqueurs. Défiant. Hautains. Il lui ferait avaler sa langue s'il le pouvait, mais hélas, cela n'empêcherait en rien de toujours sourire. Rah ce qu'elle pouvait être agaçante cette pimbêche !

« Tu peux rester dans le clan, mais si tu veux être considéré comme un guerrier par ta future cheffe... »

Elle se rapprocha encore plus - comme si elle n'était pas déjà assez près de lui - et continua sa phrase dans un murmure qu'eux seuls pouvaient entendre.

« Il faudra prouver, comme l’ont fait tous les autres chats errants avant toi, que tu en es digne.. »

Tigre du Mal renifla. Prouver qu'il en était digne, ben voyons. Bien qu'en y réfléchissant, la lieutenante n'avait peut être pas tout à fait tort, même si Tigre refuserait de l'admettre à voix haute. S'il voulait rester dans ce clan puant pour veiller son frère et peut être avoir un avenir avec en même temps Éphémère Argentée et Œil de Biche, il allait falloir qu'il reste là et fasse ses preuves. Ça allait être chiant. Très chiant même. Mais il le fallait. Ainsi, il aurait la paix et les autres le respecteront également un peu plus. La bêta tourna les talons et commença à s'éloigner. Il l'observa un instant se dandiner avant de lui répondre.

- « Très bien ! Je ferai mes preuves, je deviendrai un guerrier. Pour rester. »

Ces mots lui coûtaient mais il n'avait désormais plus vraiment le choix. Dès demain il tacherai de faire des efforts sur la vie en société et essayera de se rendre utile, en chassant, patrouillant, etc. Et comme s'il ne s'était rien passé, la lieutenante lança un bonne nuit d'une voix suave.

« Bonne nuit, Petit Tigre. »

Pff, un nom de chaton, vraiment ? Si elle croyait le ridiculiser avec ça, elle se trompait. Il n'était pas né ici, alors il se fichait un peu qu'on l'appelle par un nom de chaton même s'il s'habituait petit à petit à ce nom qu'il avait reçu à son arrivée ici. Tigre du Mal. Il décida de rentrer dans le jeu de la lieutenante pour la dernière fois de la journée.

- « Bonne nuit, Patte d'Araignée. » Et il se recoucha, dos à la lumière et à la femelle qu'il détestait et qui deviendrait cheffe un jour. Il n'était pas pressé que ce jour arrive, elle posait assez de problèmes en étant lieutenante, alors il n'osait pas imaginer le bazar qu'elle créerait en devenant chef. Il n'osait même pas y penser, non.
Revenir en haut Aller en bas
.:Étoile des Sables:.
Chef
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guerrier(e) sans Apprenti
<u>3ème personnage</u> ;
Messages ; : 2906
Humeur ; : Home sweet home !

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Encore lui ?   Dim 21 Aoû 2016, 14:56



    ARAIGNÉE DU MATIN


    Fautes/Grammaires : 2/3 Croissants.
    Syntaxes/Formulations : 3/3 Croissants.
    Richesses des phrases : 2/3 Croissants.
    Richesse du texte : 2,5/4 Croissants.
    Intérêt du RP : 2/3 Croissants.
    Présentation : 1,5/2 Croissants.
    Style : 1/1 Croissant.
    +6 croissants pour les lignes

    Total: 20 Croissants
Revenir en haut Aller en bas
http://guerredesclansrpg.bb-fr.com/t11016-tempete-de-sable-remak
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore lui ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Encore lui ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Ombre :: Camp de l'Ombre :: Tanière des Guerriers-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit