Partagez | 
 

 Blessure du corps ou d'esprit? ( prio Jolie pivoine )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tempête Astrale
Guerrier(e) avec Apprenti
avatar


Messages ; : 10

MessageSujet: Blessure du corps ou d'esprit? ( prio Jolie pivoine )   Jeu 11 Aoû 2016, 19:49



"Pourquoi les gens qui s'aiment 
Sont-ils toujours un peu cruels 
Quand ils vous parlent d'eux 
Y a quelque chose qui vous éloigne un peu "



Début du Rp


© By Halloween sur Never-Utopia



Dernière édition par Tempête Astrale le Jeu 11 Aoû 2016, 21:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Étoile des Araignées
Chef
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guérisseur(se) Solitaire
Messages ; : 383
Humeur ; : princesse du flood

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Blessure du corps ou d'esprit? ( prio Jolie pivoine )   Jeu 11 Aoû 2016, 21:05





Blessure du corps ou de l'esprit ?

Jolie Pivoine & Tempête Astrale

Jolie Pivoine & Tempête Astrale.



Cela faisait déjà une lune qu'elle avait élaboré son petit projet secret, recueillant chaque graine, chaque branchaille délicatement, sur tous les territoires de la forêt. Elle avait actuellement des plantes provenant du territoire du clan de l'Ombre et d'autres de celui du clan du Tonnerre. Les graines reposaient entre de grandes feuilles de rhubarbe, attendant d'être installées plus confortablement dans une terre humide, là où elles pourraient s'épanouir, se nourrissant de la chaleur du soleil, de la fraîcheur de la pluie.

L'antre qu'occupait Jolie Pivoine était une sorte de petite caverne. L'extérieur, fait de rochers noirs, sortait de terre. Il était recouvert de mousse et, au travers, incrusté dans le mure, il était possible d'apercevoir de petits fragments d'améthyste. L'intérieur était creusé un peu sous la terre, afin de garder la tanière toujours fraîche et sèche. La première pièce de la tanière, plongée dans l'obscurité de la nuit, était un entreposage de plantes médicinales, de cataplasme, de liquides extraits de fleurs posés dans des roches ayant une forme de bol. Puis, de chaque côté, on pouvait apercevoir de grands rideaux formés de branches de saule pleureur. À droite reposaient les chats malades, sur de doux lits de mousse. Ils étaient plusieurs, entassés, tous victimes de la même maladie inconnue. La pièce était pleine à craquer. Sur le mur près des malades s'écoulait une petite source d'eau claire dans laquelle ils pouvaient s'abreuver.
Le rideau de droite donnait sur une pièce magnifique. Des pierres semi-précieuses à travers lesquelles se faufilait la lumière bleue de la lune ornaient les murs, accompagnées de lierre, de vigne. On avait installé des branchages de façon à créer une sorte de "deuxième étage". En dessous des branches, au sol, une petite boule de fourrure rousse dormait paisiblement sur un lit de mousse et de lichen. C'était Nuage de Sang, l'apprentie guérisseuse. Au dessus d'elle, sur les branches de chêne, on se serait attendu à voir la longue silhouette grise de la guérisseuse du clan de l'ombre, endormie, calme. Mais elle était plutôt dehors, sur le toit de sa tanière, un bouquet de cerfeuil trouvé sur le territoire du clan du Tonnerre entre les dents. les chats atteints de la maladie inconnue souffraient de maux de ventres intenses et elle savait que cette lante pouvait les soulager. Aussi, c'est la première herbe qu'elle planta, inaugurant son nouveau jardin-sur-le-toît. Fière de son idée, elle entamait la plantation lorsque le bruit familier de pas sur le sol de sa tanière attira son attention. La guérisseuse sauta au sol. Son bond était gracieux, élégant. Elle ne fit aucun bruit lorsqu'elle atterrit sur le sol humide et froid. Elle s'ébroua son pelage à l'odeur mentholée et entra dans son antre, espérant qu'il ne s'y passe rien de trop grave. Une luciole passa devant son doux visage, illuminant quelques instants celui du chat qui se trouvait devant elle. Il était environ de la même taille qu'elle (ce qui est assez rare vu sa grande taille). Elle reconnut son regard ambré, c'était Tempête Astrale, le frère de leur lieutenant. Il était apprenti alors qu'elle était encore dans la pouponnière, et son regard fit remonter en elle des souvenirs flous, des sensations étranges et enfantines. Elle sourit à la silhouette du mâle qui semblait s'approcher d'elle avec beaucoup d'assurance.


©charlie
merci à DevNerdGirl pour l'inspiration.

Revenir en haut Aller en bas
Tempête Astrale
Guerrier(e) avec Apprenti
avatar


Messages ; : 10

MessageSujet: Re: Blessure du corps ou d'esprit? ( prio Jolie pivoine )   Jeu 11 Aoû 2016, 21:50



"Pourquoi les gens qui s'aiment 
Sont-ils toujours un peu cruels 
Quand ils vous parlent d'eux 
Y a quelque chose qui vous éloigne un peu "

L'antre de la guérisseuse était un endroit féerique. On se croirait presque dans un autre monde. Pourtant, l'extérieur semblait être son exacte opposé: sombre, froid et qui pourrait donner facilement la chair de poule. Bien évidemment, Tempête Astrale, lui, c'est un vrai mec, jamais il n'a ressentis cela en venant en ces lieux Hum… Le beau mâle était déjà venue ici, quelques fois, mais le sentiment de fascination qu'il pouvait ressentir à ce moment là se répercutait à chaque fois, sans cesse. Ses yeux prouvèrent d'ailleurs cela. Légèrement écarquillé sous la surprise, il demeura ainsi un brève instant. Si une luciole n'était pas venu l'éclairer, il serait rester ainsi encore un long moment. Il se retourna pour faire face à la jeune guérisseuse, Jolie Pivoine. Jolie comme un cœur, elle lui adressa un large sourire, visiblement contente de le voir venir. Etrange sensation contenu du fait qu'il venait la voir pour une raison, et pour la plupart du temps, ce n'était pas pour quelque chose de positif. Tempête Astrale lui adressa un sourire de même intensité, la laissant entrer en premier. Il est du genre gentleman notre jeune protagoniste. Toujours un petit geste pour la gente féminine, toujours un petit mot doux ou un regard ravageur à leurs offrir. La jeune guérisseuse passa sous son regard malicieux, laissant planait derrière elle une odeur délicieuse de menthe. Astrale' ne la connaissait pas plus que cela, mais il lui était déjà arrivé de bavarder avec elle en toute simplicité. Faut dire que notre beau mâle tacheté avait toujours su s'y faire en matière de relation et de sociabilité avec les autres. Il ne lui manque jamais de mots en matières de conversations. Il a toujours un petit mot à placer quelque part…

Il pénétra davantage dans la tanière, qui en y regardant de plus près, ressemblait plus à une caverne qu'à autre chose. Les différentes pierres illuminaient de couleurs douces et calmes. Le jeune guerrier vit l'apprentie guérisseuse dormir paisiblement, tandis que d'autres chats souffrants gémissaient dans leurs sommeils. Bon, Ok, s'il n'y avait pas tout ce petit monde malade et malsain, l'ambiance aurait été au top pour lui. Raclant sa gorge, le félin aux regard de braise plongea son attention sur Jolie Pivoine, qui attendait patiemment qu'il lui confit la raison de sa venue. Celui-ci s'assit élégamment, et leva légèrement la patte qui le faisait souffrir. Il prit la parole d'une voix calme et mielleuse:




▬ " Heureux de te revoir Jolie Pivoine, toujours aussi rayonnante, comme toujours!"

Allez petit gars, t'as sortis ta première perche, et tu comptes bien continuer on dirait. Tempête Astrale lui offrit un second sourire ravageur avant d'esquiver une légère moue douloureuse. Même s'il jouait le beau minois, il ne pouvait cacher la douleur qu'il sentait tous le long de sa patte. Satané serpent! Il aurait du le tuer quand il en avait l'occasion. Il ajouta, tendant sa patte légèrement vers elle. Celle-ci n'avait pas fier allure. De légères gouttelettes de sang commençaient à perler le long de la blessure, dont le diamètre n'était pourtant pas bien grand. Tempête Astrale reprit d'une voix plus basse:




▬ "J'aurais bien aimé venir en d'autres circonstances mais j'aurais besoin de tes services de guérisseuses pour ma blessure à la patte. Rien de bien méchant je pense mais c'est assez emmerdant.. Ca me lance quand je marche trop longtemps…"

Il lui adressa malgré la douleur un léger sourire courtois…


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Étoile des Araignées
Chef
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guérisseur(se) Solitaire
Messages ; : 383
Humeur ; : princesse du flood

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Blessure du corps ou d'esprit? ( prio Jolie pivoine )   Ven 12 Aoû 2016, 00:32





Blessure du corps ou de l'esprit ?

Jolie Pivoine & Tempête Astrale

Jolie Pivoine & Tempête Astrale.


Tempête Astrale répondit au sourire de Jolie Pivoine, un sourire doux et aimable, mais ses yeux vifs évoquaient quelque chose d'autre. La femelle ignora la lueur de malice au fond des prunelles du guerrier. Elle le regarda s'asseoir sur le sol froid de la pièce principale, calmement, avec élégance. Elle le trouvait un peu "trop". Trop poli, trop calme, trop tardif aussi... Elle ne dit rien et garda ses commentaires inutiles pour elle même, ne laissant même rien paraître sur son doux visage.
Dans la pénombre, la fourrure de Tempête Astrale qui était par endroits parsemée de blanc prenait une teinte violette sûrement due à la lumière des cristaux sur les murs. Il leva calmement sa patte avant droite, la présentant à la guérisseuse.




- " Heureux de te revoir Jolie Pivoine, toujours aussi rayonnante, comme toujours!"

Il s'exprimait exactement comme sa soeur, bougeait comme elle. Cela sautait aux yeux de Jolie Pivoine chaque fois qu'elle parlait avec lui ou avec la lieutenante. Elle se demanda comment pouvait-elle être rayonnante en plein milieu de la nuit, le pelage plein de feuilles et de brindilles. Il en mettait trop. Au moins, il était gentil.
Encore une fois, Jolie Pivoine garda ses commentaires. Elle ne remarqua pas le sourire que le guerrier lui envoya car son regard turquoise s'était déjà posé sur la blessure, sûrement une morsure, qui semblait avoir commencé à s'infecter.


-"J'aurais bien aimé venir en d'autres circonstances mais j'aurais besoin de tes services de guérisseuses pour ma blessure à la patte. Rien de bien méchant je pense mais c'est assez emmerdant.. Ca me lance quand je marche trop longtemps…"

- " Morsure de serpent... Tu as été chanceux. Le motif créé par ses crocs indique qu'il n'avait pas de crochets. S'il en avait eu, tu serais probablement mort."

Expliqua-t-elle avant de s'éloigner vers une fissure au fond de la pièce qui laissait paraître un filet d'eau cristalline. Elle s'y trempa les pattes pour se débarrasser des quelques grains de terre restés collés à sa fourrure suite à ses expériences d'herboriste. Elle pivota ensuite vers un mur de pierre dont le relief particulier permettait d'y entreposer des plantes médicinales. Elle sentait les plantes unes à unes, semblant chercher quelque chose. Tout en prenant une poignée d'herbes et en les installant sur un petit rocher, elle demanda :

- "Après t'être fait mordre, as tu ressenti des nausées, vertiges, frissons ? Ou as-tu eu de la difficulté à avaler ? "

Elle souhaitait vérifier que le serpent, en mordant le jeune guerrier, ne lui avait transmis aucune maladie. Elle n'avait jamais soigné quiconque qui avait été victime de la morsure d'un de ces animaux, puisqu'elle n'était âgée que de 16 lunes. Elle avait été nommée assistante guérisseuse deux lunes plus tôt et son ancienne mentor, Comptine du Démon, était décédée tout récemment. Heureusement, lorsqu'elle était toute petite, elle avait pour habitude d'espionner les guérisseurs et les avait vu traiter une morsure de rat. Elle devina que la procédure était la même, aussi elle procéda à l'élaboration d'un cataplasme.

Elle mélangeait quelques feuilles de souci, du mille-feuille, une racine de glouteron et un peu d'ail sauvage, attendant la réponse du chat.

©charlie
merci à DevNerdGirl pour l'inspiration.

Revenir en haut Aller en bas
Tempête Astrale
Guerrier(e) avec Apprenti
avatar


Messages ; : 10

MessageSujet: Re: Blessure du corps ou d'esprit? ( prio Jolie pivoine )   Ven 12 Aoû 2016, 21:20



"Pourquoi les gens qui s'aiment 
Sont-ils toujours un peu cruels 
Quand ils vous parlent d'eux 
Y a quelque chose qui vous éloigne un peu "

Tandis que les pierres scintillantes reflétaient leurs couleurs sur le pelage des deux félins, Tempête Astrale attendit patiemment que Jolie Pivoine lui pose un premier diagnostique à vue d'œil. Il ne se doutait pas une seule seconde que sa blessure cachait une lourde vérité. Certes c'était bien une morsure de serpent, comme la jeune guérisseuse le lui confia, mais savoir qu'il aurait pu en crever, ça, il s'y attendait beaucoup moins. Crever… Lui qui pensait stupidement qu'un serpent ne pouvait guère lui causer beaucoup de tord. Bon, c'est logique que la plupart d'entre eux ont un venin, mais celui-ci était si petit… Jamais il n'avait éprouver de la part en face de cette petite créature. Le guerrier tacheté sembla quelques instants surprit, laissant place à la stupeur. Il reprit néanmoins assez vite son sang-froid, offrant un maigre sourire à son interlocutrice. Bon, faut se calmer mon gars, elle a dit t'aurais pu mourir, pas que tu allais crever dans l'heure! A peine avait il eu le temps de digérer l'information que la guérisseuse avait disparue dans une fente vers on ne sait ou. Astrale' soupira, posant sa patte à terre tel un ancre jeter en pleine mer. Il l'observa ensuite d'un regard dégoûté, comme si elle était infectée par une maladie affreuse et répugnante. Non pas que notre cher protagoniste soit un peu hypocondriaque sur les bords, mais il a certaines règles d'hygiène, et cette blessure, les dépassaient largement. Tempête Astrale observa du coin de l'œil les alentours en l'attendant, remarquant un chat semblant souffrir le martyr au fond de la caverne. Il semblait plus isolé des autres. En faite, il l'était carrément. Seul sur un lit de mousse fraîchement cueillit, il gémissait de plus en plus fort, semblant cracher ses propres boyaux par moment. Reculant d'un pas mesuré, le beau guerrier parut encore plus dégoûté qu'il ne l'était déjà à présent. Il a toujours repoussé comme la peste les félins malades ou blessé, il détestait l'idée même d'être contaminé .

La jeune guérisseuse revint près de lui, semblant rechercher quelque chose en particulier. Elle lui demanda ensuite les symptômes qu'il aurait ressentit peu après sa morsure. Le guerrier réfléchit un moment. A vrai dire, il n'y avait guère fait attention. Il est vrai que depuis peu, il ressent plus de difficultés à respirer, ses rêves en étaient une preuve véritable. Le beau mâle lui répondit donc d'une voix pensif:




▬ "Et bien rien de tout cela… Seulement cette lourdeur… Il m'arrive d'éprouver des difficultés à respirer…"

Toujours avec sa mine pensif, le guerrier de l'ombre reporta enfin son attention sur Jolie Pivoine. Il lui offrit un nouveau sourire ravageur avant d'ajouter comme si de rien n'était:




▬ "Quelques herbes devraient suffire non? Je suis sur que tu trouveras le bon remède à cela, tu as l'air d'être une érudite Jolie Pivoine.."

Tout sourire, il attendit une réponse de la jeune guérisseuse.


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Étoile des Araignées
Chef
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guérisseur(se) Solitaire
Messages ; : 383
Humeur ; : princesse du flood

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Blessure du corps ou d'esprit? ( prio Jolie pivoine )   Ven 12 Aoû 2016, 23:26





Blessure du corps ou de l'esprit ?

Jolie Pivoine & Tempête Astrale

Jolie Pivoine & Tempête Astrale.


- «Et bien rien de tout cela… Seulement cette lourdeur… Il m'arrive d'éprouver des difficultés à respirer…»

La guérisseuse fut surprise de la réponse du guerrier et ce sentiment se refléta dans son regard coloré. Elle leva un sourcil, pensive, tandis que l'autre lui lança un sourire et un regard tous deux charmeurs et pleins de sous entendus.

- «Je ne crois pas que ce soit lié à la morsure du serpent... probablement à un manque de sommeil ou à du stress. »

Lui répondit la jeune guérisseuse dont la perspicacité et la facilité à établir un diagnostic étaient époustouflantes. Il faut dire que, malgré son corps robuste et la flamme qui brûlait au fond de ses yeux couleur soleil, le guerrier laissait paraître quelques signes de fatigue. Jolie Pivoine avait appris à observer chaque détail autour d'elle très tôt et le physique de ses patients en faisait partie.
Elle se dirigea à nouveau vers le fond de l'antre, son pelage grisonnant brillait comme ses yeux, animés par la passion qu'elle portait à son travail de soigneuse, d'herboriste, de médium et de sage. La fatigue et les problèmes respiratoires mineurs n'étaient pas difficiles à traiter et elle et Comptine du Démon avait déjà traité cela plusieurs fois déjà par le passé. Elle se dirigea vers le fond de son antre encore une fois, gracieuse, tandis que dans son dos Tempête Astrale prononçait ces mots :

- « Quelques herbes devraient suffire, non ? Je suis sur que tu trouveras le bon remède à cela, tu as l'air d'être une érudite Jolie Pivoine..»

Elle percevait, dans la voix du guerrier, quelque chose d'aguicheur et de malicieux. Cela la fit intérieurement rigoler. Elle se retourna vers lui, ses prunelles turquoises transperçant l'obscurité de leur lueur coquine et amusée.

- «Érudite ? Non... passionnée serait plus à propos. »

Elle avait appuyé sur le mot passionné, sorti ses talents de comédienne. La guérisseuse ajouta à cela un sourire comme le guerrier lui en avait lancé plus tôt dans la soirée- que dis-je, dans la nuit ! - avant de retourner à ses plantes médicinales. Quoi ? Elle avait bien le droit de s'amuser un peu, quand même !

Elle sélectionna soigneusement du thym, pour favoriser une bonne respiration, et un morceau de racine de valériane séchée pour éloigner le stress et la nervosité qui empêchent le sommeil. Elle plongea ces plantes dans une pierre creuse pleine d'eau qui était restée au soleil toute la journée. L'odeur de son infusion, chaude et rassurante, se répandit bientôt dans le lieu féerique. Tandis que les plantes répandaient dans l'eau leurs vertus guérisseuses, Jolie Pivoine s'avança vers le guerrier avec, dans sa gueule, une feuille de rhubarbe qui contenait le cataplasme pour sa morsure de serpent. Elle pointa la patte tachetée et Tempête Astrale la lui tendit. Elle mit toute sa concentration pour appliquer parfaitement le médicament sur la blessure, puis elle enroula cette dernière dans une toile d'araignée tout en expliquant posément :

- « J'ai appliqué sur ta patte un cataplasme qui t'aidera à guérir rapidement. Le mille-feuille et la racine de glouteron feront cicatriser ta peau, l'ail sauvage préviendra l'infection, et la feuille de souci engourdira la zone blessée, cela réduira la douleur. Toutefois, pour les trois prochains jours, je te conseille de ne pas trop te bagarrer ou chasser, limiter tes activités à de simples patrouilles serait raisonnable. Ta patte et tes poumons te remercieront. »


©charlie
merci à DevNerdGirl pour l'inspiration.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blessure du corps ou d'esprit? ( prio Jolie pivoine )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Blessure du corps ou d'esprit? ( prio Jolie pivoine )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapport entre le corps et l’esprit, de la relation du stress et de la maladie.
» [LIVRE] Ma blessure de guerre invisible par Sylvain FAVIERE
» L'histoire du Corps de Marine
» [résolu]Sous quel corps d'arme servait-il ?
» REPAS DE CORPS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Ombre :: Camp de l'Ombre :: L'Antre du Guérisseur-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit