Partagez | 
 

 La punition [Prio Brume du Matin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nuage de Neige
Apprenti(e) avec Mentor
avatar


Messages ; : 38

Feuille de Personnage
Sexe: Mâle
Relations
:

MessageSujet: La punition [Prio Brume du Matin]   Jeu 14 Avr 2016, 15:48


"Tu te rends compte de ce que tu fais! Tu es ingérable! Tous les jours j'entends parler de toi, tous les jours tu fous le bazar dans le clan. Tu ne mérites pas ton rang d'apprenti. La prochaine fois, j'en parle à Etoile d'Or. Pour commencer, tu vas aller changer la litière des anciens et t'occuper de leurs puces. Brume du Matin va te surveiller!"

Je grognais. Ce n'est pas juste, je mérite d'être un apprenti je suis très fort et très rapide. Un jour je serai le plus puissants des guerriers! C'est pas possible, on en a pour deux heures de galère, et encore ça n'a pas l'air finit. Je n'aime pas du tout son "pour commencer". En plus j'ai déjà été punis il y a deux jours pour avoir mangé quelques baies de sucre. C'est exagéré de me punir encore plus. La punition aurait pu être valable pour une ou deux dérives. Et puis là, c'était pas si grave, j'ai juste fait une partie de catch dans la tanière des guerriers. Ce n'est pas parce qu'ils sont trop vieux pour s'amuser que nous on a pas le droit de s'amuser. Avant, c'était maman qui me punissait, c'était beaucoup mieux. J'allais là où on devait prendre de la mousse, la guerrière était déjà entrain de gratter la mousse. Je me demande quelle bêtise elle a fait pour devoir faire ça à son rang et en plus me surveiller. Surveiller les punitions c'est déjà une punition en soit alors. Je pouffais, oubliant une seconde mon agacement.
Je me mis en position de traque et avança à pas de velours derrière Brume du Matin. J'agitai l'arrière train pour prendre calculer mon saut, visais le dos gris de la reine et bondit toutes griffes dehors
.
Revenir en haut Aller en bas
Brume du Matin
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Apprenti(e) avec Mentor
Messages ; : 215
Humeur ; : 'Spèce de curieux.

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: La punition [Prio Brume du Matin]   Jeu 14 Avr 2016, 23:55


- Brume du Matin était punie. Oui oui, punie ! Comme pourrait l'être un chaton, ou bien un apprenti désobéissant. Punie. Elle n'en revenait toujours pas. Clan des Etoiles, elle était guerrière quand même ! Et pourtant la sentence avait été claire, concise, définitive, inévitable. Pas moyen d'y échapper, même en faisant les yeux doux à Étoile d'Or, même en suppliant Vent du Nord, même en promettant la meilleure conduite du monde jusqu'à la fin de sa vie. Rien. Néant. Elle n'avait pu que baisser la tête et accepter la douloureuse réalité : elle venait de perdre toute dignité à cause d'un abruti fini.
Pourtant la journée avait bien commencé ! Il faisait beau, chaud... Elle avait accordé une journée de repos à Nuage Lointain pour le féliciter de ses efforts, et s’apprêtait à partir à la chasse après une toilette rapide.
Sauf que non.
Elle n'était pas partie à la chasse. Elle n'était pas partie, parce qu'un matou manifestement mal réveillé était sorti en trombe de l'antre des guerriers, criant quelque chose à propos de « partie de catch » et de « jeunesse irresponsable » avant de lui foncer dedans. Jusque là elle pouvait comprendre, n'étant pas trop du matin non plus. Mais au lieu de s'excuser comme s'y attendait la femelle grise, le vieux guerrier l'avait toisé avec une animosité qu'elle avait rarement vue chez un félin de son Clan puis avait pris une grande inspiration. Et avait explosé. S'en était suivi alors une succession de phrases sans queue ni tête hurlées à travers le camp du Vent, et Brume du Matin, un peu gênée et ne comprenant absolument pas ce qui était en train de se passer, prévoyait de s'enfuir le plus vite et le plus discrètement possible...Jusqu'à ce qu'elle comprenne ce que le matou disait.

Entre la volée de noms d'oiseaux qu'elle se prenait en pleine face, elle avait entendu deux choses :
Premièrement, il était évident que c'était les mentors comme elle, jeunes, inexpérimentés, irrespectueux, qui poussaient les apprentis à de tels comportement.
Deuxièmement, son propre novice était sûrement impliqué là-dedans et elle devrait sans doute aller s'occuper de lui au lieu de barrer la route d'un brave et courageux guerrier tel que lui.
Déjà un peu énervée de se faire enguirlander par un chat qu'elle connaissait à peine devant le Clan au grand complet, Brume du Matin avait senti la moutarde lui monter au nez quand le vieux matou avait accusé Nuage Lointain. L'enseignement qu'elle donnait au petit était un gros challenge pour elle, pour lequel elle se mettait beaucoup de pression, et qu'un abruti mal luné vienne remettre en cause sa bonne volonté et l'éducation de Nuage Lointain la faisait sortir de ses gonds.
Elle avait miaulé un avertissement. Une fois. Deux fois. Elle avait feulé le troisième. Craché le quatrième. Et quand, toujours sur la lancée, le vieux guerrier avait abordé le propre entraînement de Brume du Matin, elle n'avait pas pu se contrôler. Le coup était parti. Sans griffes, sans trop de force, juste de quoi remettre en place les idées de ce détraqué qui la regardait de haut...Mais devant le nez de son chef, qui venait voir ce qui causait tant de tapage. Mauvais timing. Violence contre camarade. Punition.

De rage, la guerrière grise arracha un bout de mousse. Elle n'avait rien fait de mal, pourtant ! Rien ! Mais même en expliquant la situation à la meneuse, pas moyen de la faire changer d'avis : les règles étaient les règles, et Brume du Matin n'y échapperait pas. Elle était donc condamnée à surveiller un apprenti, et puisque ce dernier devait s'occuper des anciens, elle était tenue de l'aider de son mieux.
S'occuper de vieux après s'être fait punir à cause de l'un d'eux. Brume du Matin était ravie.
Cela dit, arracher de la mousse était très pratique pour évacuer la colère et elle y mit tout son cœur. Vraiment. Elle était même si concentrée qu'elle ne fit pas attention à l'ombre qui se glissa derrière elle, et fut donc très, très surprise de sentir des griffes s'enfoncer dans son dos.
Son corps, musclé par de longues lunes d'entraînement, bougea tout seul. Elle roula sur le dos, se dégagea de l'étreinte de son adversaire d'un mouvement de hanche, puis se redressa d'un bond et posa l'une de ses longues pattes sur la gorge de l'assaillant, toutes griffes dehors. Griffes qu'elle rengaina vite en découvrant qui était ledit assaillant.
Nuage de Neige. Noir, apprenti, usant. C'était ainsi que le décrivait plusieurs guerriers, et pour le coup Brume du Matin ne pouvait qu’être d'accord.
Elle toisa le chaton immobilisé avec un mélange de colère et de soulagement. Colère, parce qu'elle s'était assez faite agresser par ses camarades pour la journée et qu'elle commençait à vraiment s'échauffer. Et soulagement, parce qu'un apprenti idiot vaut toujours mieux qu'une invasion ennemi et qu'elle avait vraiment cru se faire attaquer. Elle le fixa encore un instant de ses grands yeux bleus, appuya un peu sur sa gorge pour lui faire comprendre qu'elle n'avait pas apprécié son petit tour, puis recula pour le laisser se relever.
Calme, il fallait qu'elle reste calme. Elle était une adulte maintenant, elle ne pouvait pas perdre son sang-froid pour une simple bêtise d'apprenti...

    « Très drôle, vraiment ! » Ah, le ton était plus cassant que prévu. Tant pis. Après tout, elle avait le droit d'être de mauvais poil, après ce qui venait d'arriver ! Cela dit elle s'efforça d'être plus cordiale lorsqu'elle continua :  « C'est toi que je dois surveiller, non ? Tu peux prendre la mousse là-bas ? Je me suis un peu lâchée avant que t'arrive, on devrait en avoir assez pour la litière des vi...des anciens. »


Des anciens. Elle avait dit des anciens. Pas des vieux, non non non, ce ne serait pas respectueux, elle avait dit des anciens. Voilà. Des anciens...
Grinçant presque des dents à la pensée de la journée pourrie qui l'attendait, la guerrière soupira. Elle était coincée par une punition stupide en compagnie d'un novice qu'on disait intenable.
Youpi.


Revenir en haut Aller en bas
Nuage de Neige
Apprenti(e) avec Mentor
avatar


Messages ; : 38

Feuille de Personnage
Sexe: Mâle
Relations
:

MessageSujet: Re: La punition [Prio Brume du Matin]   Sam 16 Avr 2016, 11:02


J'atterri sur ma cible! à l'entrainement je n'attrape jamais Tempérance des Songes, je progresse. L'excitation de la chasse montait en moi, mon sang coulait chaud et bouillonnant dans mes artères et descendait jusqu'à mes pattes. Je ne les senti jamais aussi puissantes que quand j’enfonçai mes griffes dans le dos de Brume du Matin. Cela dura un quart de secondes et puis le ciel défila sous mes yeux :
« Très drôle, vraiment ! C'est toi que je dois surveiller, non ? Tu peux prendre la mousse là-bas ? Je me suis un peu lâchée avant que t'arrive, on devrait en avoir assez pour la litière des vi...des anciens.

-Craaah! Je repris mon souffle; elle m'avait aplati comme un chemin du tonnerre! En plus elle m'appuya sur la gorge alors que l'air avait déjà quitté tous mes poumons. Je faillis acerber, éthimologiquement répondre par une phrase choc et susceptible de rendre l'autre susceptible. Mais l'air avait décidé de de pas revenir et ma tentative fut soldée par une sorte de "crihiiii" que même une fille ne pourrait pas faire aussi aigu. Je ravalai finalement une grosse goulée d'air et ne me souvint plus en quoi sa phrase d'avant m'avait vexé.

- Woh! elle est plus haute que moi ta montagne de mousse." Croisant le regard de la chatte, qui semblait s'être cristallisé instantanément, je me précipitai quand même pour aller en chercher.
"Berk t'as cueilli aussi les asticots!! Ils vont gueuler les anc... les vieux." Comme si je n'avais pas remarqué qu'elle s'était planté. Elle ne semblera pas parfaite alors qu'elle est pas respectueuse du tout au fond. C'est quelqu'un d'assez bien pour une vieille, mais ça bien sûr elle peut courir pour que je lui dise! Je tuai un asticot d'un seul coup de patte! Braaaaa! Puis deux autres! Je suis un chasseur! Je plongeai au milieu de la mousse pour en tuer un suivant. Mais l'assassinat ne se passa pas comme prévu. Je me senti glisser en arrière. Brume du Matin m'avait attrapé par la queue et me projeta à plusieurs queues de renards de là. Wouhouuu je décolle et je vole, j’atterris durement sur le sol et me redressa d'un bond et revint vers la montagne de mousse.

"OUAIIIIIIIS ! Génial quand est ce qu'on recommence?!!"
« T'as de la chance, grogna-t-elle entre ses dents, j'en avais pris plus que de raison.»
Finalement je pris une grosse quantité de mousse pour ma gueule mais minuscule par rapport au tas. "Sinon, si on peut se coucher contre le tas puis ramper contre, tout le tas vas se déplacer d'un coup!" J'illustrai mon idée en commençant à pousser, mais c'était très dur!
"Ahh! Je crois que ça bouge."


Dernière édition par Nuage de Neige le Sam 16 Avr 2016, 14:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brume du Matin
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Apprenti(e) avec Mentor
Messages ; : 215
Humeur ; : 'Spèce de curieux.

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: La punition [Prio Brume du Matin]   Sam 16 Avr 2016, 12:54

- Bon, ça aurait pu être pire ! C'était ce que se répétait en boucle Brume du Matin tandis que l'adrénaline qui avait suivi l'attaque de Nuage de Neige disparaissait, remplacée par une lassitude sans pareille. Oui, ça aurait pu être pire...Nuage Lointain aurait pu la voir, après tout. Vent du Nord, en tant qu'ancien mentor, aurait pu lui donner une punition mille fois plus sévère. Sans oublier que l'abruti à qui elle devait sa punition aurait pu se moquer d'elle, au lieu de retourner s'allonger dans l'antre des guerriers en grommelant !
Oui, voilà, il fallait rester positive. Po-si-tive. Cette punition ne serait pas si longue, et puis ça lui rappellerait son apprentissage...Parce que oui, Clan des Etoiles, qu'est-ce qu'elle avait passé comme journées à s'occuper des anciens ! Pas qu'elle ait été particulièrement usante comme apprentie, du moins selon elle, mais fallait bien avouer qu'elle avait tendance à contredire son mentor. Souvent. Pour pas grand chose. Mais bon, c'était tellement drôle de taquiner Vent du Nord ! Enfin, du moins, jusqu'à ce qu'il la condamne à trois jours de travaux forcés. Pour lui forger le caractère, qu'il disait...
Abandonnant ses souvenirs et les réflexions qui allaient avec, elle revint à Nuage de Neige qui avait maintenant dirigé son attention vers le tas de mousse non loin. Sa réaction ne se fit pas attendre :

     « Woh! elle est plus haute que moi ta montagne de mousse. »


Brume du Matin s’apprêtait à répondre que non, elle était très bien sa montagne de mousse, et puis que d'abord si ça lui plaisait pas il n'avait qu'à en faire une lui-même, mais elle se retint. D'abord parce que ça ne faisait pas sérieux, et ensuite parce que Nuage de Neige disait vrai. Malgré sa taille plus que modeste -le chaton devait déjà lui arriver à l'épaule- la guerrière grise avait quand même réussi à arracher son poids en mousse, ou presque. On l'avait rarement vu faire autant de zèle.
Bon. Soit. Au moins, ils ne manqueraient pas.
Cela dit, ayant déjà un certain niveau en ce qui concerne les bêtises d'apprentis, Brume du Matin la vit. Cette petite lueur dans les yeux de Nuage de Neige, cet éclat de fourberie qui veut dire « alors, qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire comme connerie ? » qui venait juste de se poser sur le tas de mousse cité précédemment.
Elle réagit trop tard. A peine avait-elle fait deux pas pour lui barrer la route qu'il gambadait déjà vers le fruit de son travail. Elle hésita à le poursuivre, cependant. Peut-être était-elle trop méfiante ? Peut-être voulait-il juste obéir aux ordres ?

     « Berk t'as cueilli aussi les asticots!! Ils vont gueuler les anc... les vieux. »


Brume du Matin fut à peine surprise de l'apprendre. Hein, quoi, elle avait oublié les asticots ? Vraiment ? Un malheureux oubli, sans doute. Rien de calculé ou de volontaire, vous pensez bien ! En tout cas, malgré un lapsus que la guerrière grise n'était pas en position de reprocher, Nuage de Neige semblait rester calme, elle n'avait manifestement aucune raison de se méfi-

     « Hé, arrête ça tout de suite ! » feula-t-elle brusquement en voyant le pelage noir du novice disparaître dans le tas de mousse.


Clan des Étoiles, mais c'est que ce gosse allait foutre en l'air tout son boulot ! D'un bond d'un seul, elle fut sur place. La seconde suivante, elle attrapait la queue du novice. La seconde d'après, elle le tirait hors du tas et l'envoyait balader un peu plus loin.
Rectification : il fallait se méfier. Vraiment. Bon sang, qu'est-ce qu'elle regrettait l'attention tranquille de Nuage Lointain...
Elle évalua les dégâts du regard. Une partie de la mousse était écrasée est non-utilisable, elle s'en débarrassa donc d'un coup de patte, mais le reste était encore amplement suffisant pour garnir la litière des anciens. Pas trop grave, donc.

     « T'as de la chance, grogna-t-elle entre ses dents, j'en avais pris plus que de raison.»


Bon, du calme, du calme...Une simple initiative de la part du chaton pour se débarrasser des vers, sans doute. Rien de méchant. Voilà, il fallait se dire ça, ce n'était pas méchant. Pas besoin de l'engueuler plus que ça. Pas besoin. Un peu de diplomatie, que diable ! Même si ses capacités diplomatique effleurait le zéro en cas de mauvaise journée comme celle-ci, fallait pas se décourager ! Elle était positive, optimiste, et de bonne humeur ! Exactement !
Elle souffla par le nez, et en ouvrant les yeux elle eut la surprise de voir Nuage de Neige saisir de la mousse dans la gueule comme demandé précédemment. Elle plissa les yeux. Le piège, où était le piège ?
Mais pas de piège à l'horizon, juste une idée enfantine, presque mignonne, qu'il s'efforça de démontrer en se calant contre le précieux tas de mousse. Hum. Si elle se fiait aux rumeurs du camp à propos de l'apprenti, cette bonne volonté était louche. Mai si, au contraire, elle se fiait à ce qu'elle voyait, eh bien Nuage de Neige était un apprenti maladroit et peut-être un peu naïf, mais en tout cas il voulait bien faire.
Que faire ? Que penser ?

     « Ahh! Je crois que ça bouge. »


Cette phrase la décida à lui laisser le bénéfice du doute. Doucement, sa queue vint se poser sur les épaules de Nuage de Neige pour lui signifier d'arrêter ses efforts et elle commença d'une voix plus douce :

     « Ce serait une bonne idée si toi et moi étions de grands guerriers avec des épaules en béton. Sauf que pour ma part je suis plutôt un petit gabarit, alors je te propose quelque chose d'un peu moins...physique. »


Et pour illustrer ses propos, d'un coup de patte, elle détacha une petite quantité de mousse et la transforma en une balle bien ronde, qu'elle recouvrit par une autre couche de mousse, puis part une troisième.

     «  Avec quatre balles comme celle-ci chacun, on devrait avoir assez. Il nous suffira juste de les faire rouler jusqu'au camp, et de revenir chercher de la mousse ici si on en manque.


Eh oui, à force de faire les même corvées encore et encore, on développe quelques techniques. Celle-ci avait été inventé par un apprenti à l'époque de Brume du Matin, et celle qui s'appelait encore Nuage du Matin à ce moment là en avait usé des dizaines de fois. Et faut croire que le roulage de mousse, c'est comme le vélo : ça ne s'oublie pas ! En quelques minutes, les balles étaient prêtes à usage.

    « Bon, faudrait y aller maintenant. Les anciens vont nous tirer les moustaches si on tarde trop ! Tu me suis ? »


Elle avait grimacé à l'évocation du sort qui les attendait, et elle se mit finalement en route avec la nette impression d'être retournée en enfance.

Revenir en haut Aller en bas
Nuage de Neige
Apprenti(e) avec Mentor
avatar


Messages ; : 38

Feuille de Personnage
Sexe: Mâle
Relations
:

MessageSujet: Re: La punition [Prio Brume du Matin]   Dim 17 Avr 2016, 11:38


Je senti la queue de Brume du Matin se poser sur moi. Décontenancé je m'affalais sur le sol avant de m'assoir face à elle.

« Ce serait une bonne idée si toi et moi étions de grands guerriers avec des épaules en béton. Sauf que pour ma part je suis plutôt un petit gabarit, alors je te propose quelque chose d'un peu moins...physique.
- Ouais un grand guerrier comme Crocs de Foudre? Mais je l'aime pas! Comme c'est le plus gros il estime que tout lui est dû. Tout à l'heure encore, je le voyais dormir au soleil! J'ai bien fait de viser sa couche en premier quand on a attaqué la tanière des guerriers tout à l'heure! T'aurais vu son état. Il était FOU! Il a même poussé des cris trop aigu, il a beau avoir des épaules en beton il fait plus guerrièrE que toi!"
Ricanai-je, traiter un mâle de femelle, c'est une insulte terrible. Parce que les filles c'est nul, ça sait pas s'amuser et en plus ça se plaint tout le temps.

Je la regardai détacher de la mousse et faire une petite balle tout ronde. J'ai eu envie de sauter dessus pour jouer avec, mais elle la roula ensuite dans la mousse et ça fit une balle plus grosse. Elle recommença encore. "Oh! On dirait une boule de neige!"
M'exclamai-je en gonflant très fièrement le torse. Je me suis appellé Boule de Neige pendant très longtemps. D'ailleurs une fois, quand j'étais encore un tout petit chaton pas plus haut que la balle de Brume du Matin, il y avait eut une immense bataille de boule de neige avec tous les apprentis et les chatons grands comme moi maintenant. D'ailleurs, ils ne m'avait pas laissé jouer car j'étais nul. Ce n'était pas de ma faute, je n'y voyais rien; je ne dépassais pas beaucoup de la couche de neige: ça me bouchait la vue. Mais à un moment, une apprentie grise a fait une boule pour moi et on l'a envoyée tous les deux. C'est mon seul souvenir où quelqu'un à fait un truc vraiment très cool pour moi. Je me demande si c'était pas Brume du Matin plus jeune. C'est la seule grise cet âge dans le clan.

"Tu te souviens de la bataille de boule de neige mythique qu'il y avait eut au clan? Tu m'avais fait une boule, on l'avait envoyé et on avait gagné!!" Je n'ai pas vu où la boule était arrivée, mais j'avais été tellement épuisé après cela qu'on avait forcément été les meilleurs.

Au bout d'un certain temps, nous avions quatre balles chacun. Elle en avait fait sept et moi une, mais ça se sentait qu'elle avait de la maitrise. Moi, elle n'arrêtait de se dépecer ma boule, la mousse s'est carrément débattue. Une balle dans la gueule, une balle maintenu sous le menton et une balle et demi dans la patte droite, je suivais Brume du Matin en boitillant. Ma dernière balle était entrain de glisser: ma patte était trop petite. Finalement je la perdis, et elle dévala la colline "Attention Brume du Matin." Je faillis courir pour la rattraper mais au lieu de ça j'enfonçais très très fort mes griffes dans les balles restantes et me remis à marcher doucement, puis un peu plus vite, encore plus vite, youhou je marche presque normalement. Brume du Matin a des trop grandes pattes pour que je puisse la rattraper mais je la voit encore, c'est le principal. Tout en marchant je m'inquiétais de notre lutte contre les anciens qui allait être acharnée. Car Vieux Soleil chique dur et est Perle de Nacre complètement impotante. Sans parler de ma mémé, qui est la maman de ma maman, mais ça c'était il y a longtemps; je n'étais pas encore né. Enfin ma mémé, elle est horrible, même moi je doute de parvenir à être aussi terrible qu'elle un jour. Soudain, j'eus une idée. Brume du Matin marchait moins vite, je pressai le pas pour la rejoindre et baissai la tête (parce que ça se voit tout de suite dans mes yeux quand j'ai une idée. Je me fais systématiquement crâmer.)

Finalement nous arrivâmes proche de la tanière des anciens. Je vis aux oreilles de Vieux Soleil qu'il faisait semblant de dormir et nous attendait de patte ferme. Je déposais très délicatement mes boule de mousse, saisit la plus grosse et de toute mes forces lui envoya en plein dans la tête:
- ASSAUT!!! Le clan du sang contre attaque!!

ça les rend fou les très vieux de parler du clan du sang. Le vieux se leva d'un coup et m'hurlant dessus, se mit à me charger. Ouhouhouh! Heureusement qu'il court pas trop vite car il a des pattes quatre fois lus longues que les miennes! De loin, ça doit donner un genre de course au ralenti.
"BRUME DU MATIN JE MAITRISE VIEUX SOLEIL REFAIS SA COUCHEEEE!" eut-je le temps de hurler
"JE VAI-AIS T ARRACHER TES SALES OREILLES!" ragea Vieux Soleil, je me mis à zigzaguer pour essayer de le perdre. Rien à faire, il ne me lâche pas! Ah j'ai une idée, je vais en remettre une couche à Crocs de Foudre, il est entrain de dormir au soleil juste devant l'antre des guerriers! Je me dirigeai vers lui, un Vieux Soleil en furie sur les talons!
Revenir en haut Aller en bas
Brume du Matin
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Apprenti(e) avec Mentor
Messages ; : 215
Humeur ; : 'Spèce de curieux.

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: La punition [Prio Brume du Matin]   Dim 17 Avr 2016, 13:20

- Brume du Matin marchait déjà depuis quelques minutes lorsqu'elle percuta ce que Nuage de Neige venait de dire.
Faut dire qu'entendre les ragots sur Croc de Foudre ne l'intéressait pas des masses. Le matou était loin d'être un sujet intéressant en général, et en vérité seule sa carrure lui permettait vraiment de sortir du lot. Un guerrier du Vent aussi baraqué, faut avouer que c'était pas courant, mais sans ses épaules d'armoire à glace il ne valait pas grand chose. Un esprit étriqué, un ego surdimensionné et des capacités moyennes : voilà ce qu'était Croc de Foudre aux yeux de Brume du Matin, et elle n'avait donc pas accordé beaucoup d'attention à ce que disais Nuage de Neige. Sauf que bon. Voilà. Elle venait juste de piger ce que sa phrase signifiait.
Il avait attaqué l'antre des guerriers. Lui. Et elle avait été puni parce que...
Oh.
Elle pila net. Réfléchit en vitesse. Se venger maintenant n'aurait aucun sens, lui demander de ne plus recommencer non plus -quelqu'un d'autre avait dû s'en charger, sinon il ne serait pas puni. Alors quoi ? Laisser couler ? Ne rien dire ? Il est vrai qu'on avait sanctionné ses actions à elle, pas celles de Nuage de Neige, et c'était donc sa propre faute, mais...
Soupir. Inutile de s’embarrasser de ça, le chaton avait l'air de se moquer éperdument de ce qu'il avait provoqué de toute manière. Elle reprit donc sa marche sans rien dire.

Qu'avait-il dit d'autre, avant qu'elle ne se mette en route ? N'avait-il pas parlé de la bataille de neige qui avait eu lieu quelques lunes auparavant ? Elle sourit. Oui, elle s'en souvenait. Elle s'en souvenait même très bien.
Brume du Matin détestait la neige.
Elle la détestait, parce que la neige était comme l'eau. Elle mouillait. Et Brume du Matin haïssait l'eau, d'une haine profonde, viscérale. Phobie, disait le guérisseur de l'époque. Sottise, disait Vent du Nord. Alors elle avait dû nager, chasser au milieu des flaques, et patrouiller dans la neige.
Oui, définitivement, Brume du Matin détestait la neige...Mais pas ce qu'elle apportait avec elle. Ce jour là, il y en avait tellement que les chatons les plus jeunes arrivaient à peine à voir au dessus de l'épaisse couche blanche. Les guerriers s'étaient tous retranchés en périphérie du camp, car le centre était occupé par une jeunesse en pleine bataille qui poussait des cris de guerre en peinant dans la poudreuse. Les boules de neige volaient à travers le camp comme autant d'arme mortelle pour la femelle grise connue sous le nom de Nuage du Matin.
Ah, elle était sortie ce jour-là ? Vraiment ?
Elle fouilla dans sa mémoire. Il lui semblait pourtant avoir attendu la fin du jeu pour...Ah, non. Non, elle était bien sortie de la tanière des apprentis. Il y avait cette petite boule de poils noirs, juste devant elle, qui avait l'air d'avoir du mal. Et ces autres chatons qui riaient de l'autre côté, sans s'en préoccuper...Qu'avait-elle fait, déjà ? Une boule de neige ? Peut-être. Elle ne se souvenait plus trop. Était-ce vraiment elle, qui avait envoyé la balle d'un coup de patte sur cette bande de gosses ? Elle n'était plus vraiment sûre, mais...A bien y réfléchir, le chaton était peut-être Nuage de Neige. Sûrement, même !
Bon sang, ça lui semblait remonter à des lunes et des lunes.

Plongée dans ses souvenirs, elle remarqua à peine leur arrivée au camp. Un petit coup d’œil en arrière la rassura sur le sort de Nuage de Neige, qui la suivait à deux ou trois queues de renard de là. Elle nota l'absence d'une boule de mousse, mais ne s'en inquiéta pas : ils avaient largement de quoi faire avec ce qu'ils avaient ramenés, normalement. Nuage de Neige la rattrapa alors même qu'ils atteignaient l'antre des anciens, et elle se glissa à l'intérieur.

Vieux Soleil ne leva même pas la tête à leur arrivée, mais ses oreilles frémirent, et Brume du Matin sentait déjà la réflexion désagréable arriver lorsque...

     « ASSAUT!!! Le clan du sang contre attaque!! 


Et devant les yeux écarquillés de Brume du Matin, une boule de mousse décolla et s'écrasa sur le vieux matou. Ce dernier se redressa avec une vivacité surprenante pour un félin de son âge et commença à courser Nuage de Neige, qui était manifestement l'auteur de l'agression et semblait bien se marrer.

     « BRUME DU MATIN JE MAITRISE VIEUX SOLEIL REFAIS SA COUCHEEEE! »


Et sur cette dernière phrase, l'apprenti détala et s'exfiltra de la tanière des anciens avec un talent certain. Brume du Matin resta un instant sur place, médusée. Et puis la guerrière frémit. Une fois. Deux fois. Non, non, il ne fallait pas, il ne fallait pas que...Trop tard.
Un éclat de rire sortit de sa gorge, puis un autre, et encore un autre. Elle remarqua à peine les regards courroucés des autres anciens alors qu'elle se laissait aller, les yeux posés sur un Nuage de Neige qui filait droit vers Croc de Foudre en train de se faire dorer au soleil.
Dilemme. Faire la litière de Vieux Soleil, ou contempler le reste de la scène ? Si elle attendait trop, l'ancien risquait de revenir, mais...Bon. Tant pis. Nuage de Neige risquait sa vie pour lui faciliter le travail, et puis, de toute façon, aujourd'hui elle était du côté de la jeunesse. Elle ne put s'empêcher de hurler un « D'ACCOOOORD ! » sonore qui fit grincer les dents des autres vieux matous, puis remplaça la mousse avec l'aisance de l'habitude. C'était terminé en moins d'une minute.

     « Vous devriez avoir honte, tous les deux! » feula Perle de Nacre en la fusillant du regard.  « Ce genre de comportement pour un novice est inacceptable, mais pour une guerrière, c'est encore pire ! Je me plaindrais à Etoile d'Or, tu peux me croire!  Vous allez en entendre parler pendant longtemps ! »


Un cri à la fois effrayé et indigné de Croc de Foudre retentit, et fit comprendre à Brume du matin que Nuage de Neige avait fait une nouvelle victime. L'ancienne cracha de mépris, et la guerrière grise décida de vite couvrir ses arrières ainsi que celle de l'apprenti avant que ça ne dérape trop. Elle prit d'un coup son air le plus sérieux, tout sourire envolé, et composa même l'air gêné qu'elle utilisait à l'époque où ce genre de bêtise était de son fait.

     « Oh, euh, oui, je suis vraiment désolée, ce genre de chose n'était pas censé arriver. Ce n'est pas mon apprenti, je ne pensais pas qu'il...Enfin vous voyez. Le pauvre petit a beaucoup de problèmes personnels en ce moment, vous comprenez ? On m'a demandé de le surveiller, mais je ne peux décemment pas lui remettre les idées en place moi-même, je ne suis pas aussi expérimentée que vous pouvez l'être. Je ne savais pas trop comment réagir, et puisqu'on m'a dit de ne pas être trop sévère je me suis dit que je devrais jouer le jeu et lui épargner une nouvelle engueulade. Mais je, euh, j'en parlerai à son mentor ! Voilà! Et à Etoile d'Or ! Inutile de vous inquiéter, et, euh, je reviens. Vite. Je reviens vite ! Faut que je le surveille, héhé, c'est, euh, mon travail. A tout de suite ! »


Et elle sortit précipitamment en se promettant de ne parler ni à Tempérance des Songes, ni à Étoile d'Or. Avec un peu de chance, les anciens oublieraient l'incident et Nuage de Neige et elle pourrait s'en sortir sans trop de mal !
Elle balaya le camp du regard, et repéra vite un Nuage de Neige entouré par deux matous en pétard. En deux bonds, elle fut à ses côtés, et le petit sourire joueur qui était apparu sur son visage disparu une nouvelle fois pour une mine désolée.

     « Excusez-le tous les deux, il est sous ma responsabilité, je m'occupe de lui ! Promis ! Vieux Soleil, ta litière est prête, tu peux y retourner. Nuage de Neige va s'excuser...Pas vrai, Nuage de Neige ? Tu vas t'excuser, hein ? Et auprès de Croc de Foudre aussi ! »


Et tandis qu'elle parlait elle s'efforçait d'arborer son regard le plus menaçant en direction de Nuage de Neige. Si ses excuses n'étaient pas convaincantes, ça allait chauffer pour ses moustaches, et pour celle de la guerrière grise aussi !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La punition [Prio Brume du Matin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La punition [Prio Brume du Matin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» stephan gendron au show du matin WOW! bien dit!!!!
» Bébé 12mois peut il comprendre la "punition"?
» punition !!
» doucement le matin...
» Descente Venomous Villains ce matin sur les Champs ! (photos ajoutées)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Vent :: Camp du Vent-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Air du temps et Société | Ados, Enfance, Famille