Partagez | 
 

 Oh non ! Reviens ici, toi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 264

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Oh non ! Reviens ici, toi !   Dim 27 Déc 2015, 22:12












..Oh non ! Reviens ici, toi !..
Feat. Clochettes de Muguet

Ah la la la! Comment en était-elle arrivée là, dans cette fâcheuse position?

Tempérance observa de ses yeux verts les deux félins qui lui rendaient son regard. À ses côtés, un apprenti de son Clan qui baissa honteusement le regard lorsqu'elle planta son regard noir dans le sien. Et devant elle, une guerrière au pelage blanc tournant sur le crème sur ses pattes l'épiait silencieusement. La chatte du Clan du Vent soupira. Elle venait tout juste d'être nommée guerrière et déjà elle sautait dans les ennuis! Sa vie de guerrière commençait bien.

Mais comment en était-elle arrivée là déjà?

[Flashback]

La journée avait pourtant si bien commencé! Nuage d- Non, Tempérance des Songes, s'était levée plutôt tardivement cette journée-là, et pour cause : la féline avait dû faire sa veillée en tant que nouvelle guerrière du Clan du Vent dans le plus parfait des silences, toute la nuit durant. Il était peu dire qu'elle avait attendu avec impatience le levé du soleil, surtout avec un froid aussi mordant! Elle avait donc attendu la bénédiction de son chef, Étoile d'Or, avant d'aller se coucher contre la fourrure des autres guerriers encore endormis, prenant garde à ne pas les réveiller. Elle avait eu peur, au début, de se tromper de tanière. Or, le changement c'était opéré naturellement et elle avait rejoint ses égales.

Dès son réveil, on l'avait accosté pour la saluer et la féliciter pour sa gradation. La chatte au long pelage avait remercié d'un mouvement léger de la tête avant d'aller se servir sur le tas de gibiers. Elle s'était prélevée une maigre musaraigne qu'elle dévora en quelques coups de dents. Malgré la petitesse de son repas, la viande filandreuse boucha un petit coin dans son estomac. Elle avait de quoi tenir pour les moments à venir.

Une fois sa toilette faite, elle se redressa dans l'idée de ramener quelques proies au camp mais fut interrompu.

« Tempérance des Songes! Hé, Tempérance des Songes! », s'écria un magnifique mâle au long pelage crème.

La guerrière fit volte-face pour aller à la rencontre du guerrier, un sourire s'étalant sur ses lèvres alors que sa curiosité gonflait en elle. Derrière le matou, un novice s’avançait également vers elle, ses grands yeux jaunes posés sur elle. Elle ne se rappelait pas le nom de cet apprenti, mais elle se souvenait de sa frimousse.

« Qu'est-ce qu'il y a, Chêne d'Antan? », demanda-t-elle d'une voix amicale.

« Tout d'abord, je voulais te féliciter pour ton passage à la vie de guerrier. Tu le mérites bien! »

Elle rougit timidement devant ce compliment en murmurant un faible «merci».

« Cela étant dit, est-ce que tu pourrais amener mon apprenti, Nuage de Houx, avec toi pour la reconnaissance des frontières? Car je suis de corvée de chasse, aujourd'hui. »

Tempérance des Songes balaya quelques flocons de la queue. Elle avait vu plusieurs fois le jeune matou se glisser en douce avec une autre féline de son Clan. Elle se doutait donc qu'il ne lui disait pas toute la vérité. Or, n'étant pas leur chaperon, elle laissa passer et se contenta de réponse :

« Bien sûr. Tu viens, Nuage de Houx? »

L'apprenti hocha la tête et vint se positionner à son niveau. Malgré son jeune âge, il était très grand. Il ferait un guerrier agile et vif, elle en était certaine. Elle salua de la queue le grand guerrier, reprenant la route avec le chat noir, lançant malgré elle, taquine:

« N'oublie pas tes proies, cette fois, Chêne d'Antan! »

Elle disparue avec le jeune mâle avant que l'interpellé ne réponde, un grand sourire fendant son visage aux traits délicats.


La reconnaissance du territoire se passait très bien jusqu'à présent. Le novice couleur de jais écoutait sagement ses explications, posant parfois quelques questions sur les autres Clans.

Ils arrivaient désormais proche de la frontière du Clan du Tonnerre, plus précisément de l'arbre aux chouettes. La guerrière fit halte à la limite, attendant que l'apprenti la rejoigne. Elle le fit s’asseoir à ses côtés.

« De l'autre côté de notre frontière se trouve l'arbre aux chouettes. Tu sens cette odeur? C'est celle du Clan du Tonnerre. Retiens la bien, cela pourrait t'être utile plus tard. »

Le novice hocha la tête sans réellement porter attention, son regard visser sur un lièvre assez dodu qui se dirigeait vers la ligne invisible. Tempérance des Songes eut alors un mauvais, un très mauvais, pressentiment et se redressa pour ramener à l'ordre Nuage de Houx. Or, elle fut trop lente : l'apprenti s'était déjà jeté à la poursuite de la grosse proie. Sidérée devant cette imbécillité, la guerrière tenta de rattraper le novice, en colère.

« Nuage de Houx! », s'écria-t-elle avant de se taire, ne voulant pas alerter les ennemis.

Heureusement, il n'y avait aucune trace des guerriers du Tonnerre et leur odeur semblait dater. Cela étant dit, plus elle avançait et plus leur odeur devenait forte. La pauvre chatte pria le Clan des Étoiles qu'aucune patrouille adverse ne les remarque.

Après un moment, elle réussi à rattraper le félin et lui sauta sur le dos, griffes rentrées. Elle le renversa et montra ses crocs.

« Cervelle de souris! Qu'est-ce qui t'a pris de traverser la frontière comme ça?! »

« Mais... Mais c'était notre gibier... », tenta son cadet, rouge de honte.

Avant qu'elle ne puisse continuer à le rabrouer, une odeur lui piqua le museau. Elle aurait reconnu cette odeur entre milles. Malheureusement, ils n'avaient pas le temps de rebrousser chemin. Deux yeux bleu-vert se posèrent sur eux et Tempérance des Songes soupira gravement. Ça commençait bien.

[Fin du flashback]

La guerrière du Clan du Vent hésita sur l'attitude à prendre. Finalement, elle se positionna devant l'apprenti, ne se voulant pas menaçante, et lui fit signe de l'écoute.

« Toi, tu retournes directement au camp. Je te rejoindrai plus tard. Maintenant, oust! »

L'apprenti les observa avec peur, hésitant un moment avant de repartir à la course vers la frontière.

Tempérance des Songes jaugea la guerrière avec méfiance. Elle ne savait pas à quelle réaction elle aurait le droit, alors elle demeurait sur ses gardes.

« Je suis terriblement désolée pour cette intrusion dans ton territoire », commenca-t-elle en inclinant respectueusement la tête. « Ce jeune chat ne vient seulement que d'être nommé apprenti et il n'a pas encore la maturité nécessaire pour respecter le Code du Guerrier. Cela ne l'excuse pas cela étant dit, et il sera puni comme il se doit une fois de retour au camp. »



Copyright by Songe
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes de Muguet
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


Messages ; : 28
Humeur ; : J'ai la pêche ! XD

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Lun 28 Déc 2015, 11:50

Assise sur une racine de chêne, Clochettes de Muguet observait calmement les deux félins qui avaient osé traverser la frontière de son clan. Un apprenti noir qui avait bêtement poursuivit un lièvre et une jeune guerrière, qui ne devait pas être plus âgée qu'elle et qui avait plaqué au sol son camarade, avant qu'il ne fasse une bêtise encore plus importante. Tout deux du Clan du Vent. Elle soupira, agita nerveusement le bout de sa queue, descendit de son perchoir et sortit du couvert des arbres. Elle marcha dans la direction des deux fautifs et entendit l'apprenti se faire gronder.

« Cervelle de souris! Qu'est ce qui t'a pris de traverser la frontière comme ça?! »

« Mais... Mais c'était notre gibier... », tenta son cadet, rouge de honte.

Clochettes de Muguet s'arrêta à une longueur de queue d'eux et les fusilla de son regard bleu-vert.

La guerrière du Clan adverse se releva et son cadet l'imita, terrorisé. Elle se positionna devant lui, ne se voulant apparemment pas menaçante et miaula.

« Toi, tu retournes directement au camp. Je te rejoindrai plus tard. Maintenant, oust! »

La guerrière du Vent renvoya le petit mâle au pelage sombre, qui traversa la frontière et disparu sans demander son reste, ensuite elle se tourna vers Clochettes de Muguet. Elle semblait chercher ses mots.

- Je suis terriblement désolée pour cette intrusion dans ton territoire , commença-t-elle en inclinant respectueusement la tête. Ce jeune chat ne vient seulement que d'être nommé apprenti et il n'a pas encore la maturité nécessaire pour respecter le Code du Guerrier. Cela ne l'excuse pas cela étant dit, et il sera puni comme il se doit une fois de retour au camp.

- Commence déjà par retourner de ton côté de la frontière, répondit la jeune chatte blanche, sur le même ton. Je verrai ensuite si tu mérite que nous en restions là.

Elle avança d'un pas, forçant l'autre chatte à reculer.
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 264

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Lun 28 Déc 2015, 17:06












..Oh non ! Reviens ici, toi !..
Feat. Clochettes de Muguet

Tempérance des Songes se demandait comment allait réagir la guerrière. Elle se doutait qu'elle ne réagirait pas extrêmement mal puisqu'elle avait déjà rencontré de nombreux guerriers et apprentis du Clan du Tonnerre auparavant. Elle-même avait dû faire avec des apprentis de d'autres Clans qui avaient par erreur franchi la limite entre son Clan et le leur. Jamais elle n'avait vraiment feuler contre eux : elle était plutôt compréhensive. En fait, elle était très compréhensive en raison, d'une part, de son ancienne vie en tant que solitaire et, de l'autre part, en raison de ses nombreuses relations dans les différents Clans.

Cela étant dit, la réaction qu'elle eut de la guerrière l'étonna énormément..

« Commence déjà par retourner de ton côté de la frontière. Je verrai ensuite si tu mérite que nous en restions là. »

Tempérance des Songes n'en revenait tout simplement pas. C'était bien la première fois qu'un félin d'un autre Clan lui répondait aussi bêtement. D'ailleurs, celle-ci l'obligea à reculer. La féline au long pelage dû rassembler toute sa patience pour ne pas lui sauter à la gorge. Elle se prenait pour qui, celle-là? Jamais on ne l'avait rabrouer avec autant de froideur. Elle devait être rester un peu trop longtemps au froid, cette chatte!

Sa longue queue touffue fouetta sans ménagement l'air alors qu'elle lui lançait un regard noir. Pour elle, se comporter avec si peu de miséricorde était indigne d'une guerrière. Malgré tout, elle fit volte-face et reprit le chemin vers son Clan. Elle ne peut cependant s'empêcher de répondre, toujours en marchant vers son territoire:

« Pas obligé d'être aussi frigide, il n'y a pas mort de chat. Personne n'a pas pris de gibier sur ton territoire, ni chercher à causer de tord. Ce n'était qu'une simple erreur. Une erreur grave, j'en conviens, mais ça reste l'erreur d'un jeune apprenti. Alors range tes griffes et tes crocs, Cœur de Glace. »



Copyright by Songe


Dernière édition par Tempérance des Songes le Mar 29 Déc 2015, 15:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes de Muguet
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


Messages ; : 28
Humeur ; : J'ai la pêche ! XD

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Lun 28 Déc 2015, 21:36

- Pas obligé d'être aussi frigide, il n'y a pas mort de chat. Personne n'a pas pris de gibier sur ton territoire, ni chercher à causer de tord. Ce n'était qu'une simple erreur. Une erreur grave, j'en conviens, mais ça reste l'erreur d'un jeune apprenti. Alors range tes griffes et tes crocs, Cœur de Glace.

Clochettes de Muguet baissa les yeux, la queue encore battante, regrettant ses paroles et son geste. Qu'est ce qui lui prenait ? Certes c'était une guerrière ennemie du Clan du Vent, mais elle n'aurait pas dû lui parler aussi froidement. Cela était indigne d'une guerrière du Clan du Tonnerre. Elle qui était pourtant si aimable avec tout le monde ! Voilà que la chatte aux longs poils lui disait qu'elle avait un "Cœur de Glace ! " Clochettes de Muguet était encore jeune, trop jeune et trop impulsive pour patrouiller toute seule, elle s'en rendait compte maintenant.
Elle s'assit donc devant la frontière invisible et courba l'échine.

- Je suis désolée, s'excusa t-elle, je n'aurais pas dû te parler comme ça. Ce n'étais pas ta faute mais celle de ton jeune camarade.

La chatte du Vent semblait toujours vexée et furieuse. La jeune guerrière du Clan du Tonnerre poursuivit.

- Je ne faisais que mon devoir de guerrière, pardonne moi ! C'est l'hiver qui me rend un peu nerveuse. Pas toi ?

Que faisait-elle ? Était-elle vraiment entrain de culpabiliser pour avoir chasser une guerrière de son territoire ? Elle l'avait pourtant fait mainte fois ! Elle regarda ses pattes, mal à l'aise, puis demanda plus souriante et plus légère.

- C'est ton apprenti ? Tu t'appelles comment ? Je ne t'ai jamais vu pendant les assemblées. Moi c'est Clochettes de Muguet !
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 264

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Mar 29 Déc 2015, 17:22












..Oh non ! Reviens ici, toi !..
Feat. Clochettes de Muguet

Le jeune guerrière devait avouée qu'elle était plutôt vexée sur ce coup là. Jamais auparavant on ne lui avait parlé ainsi, même les chats des autres clans. Même Éclipse de Haine n'avait jamais montré autant de froideur et, pourtant, s'il y avait quelqu'un qui possédait un cœur de glace, c'était bien lui! La grande chatte comprenait très bien qu'elle voulait simplement protéger son territoire, mais, il y a des manières de le faire et celle qu'elle avait employé ne lui plaisait guère... En fait, elle s'attendait presque à ce que la féline au pelage blanc et crème lui saute dessus à tout moment. Elle semblait assez agacé pour le faire, du moins!

Pourtant, Tempérance des Songes n'avait en rien voulu mal faire. Elle avait simplement pris en chasse l'apprenti de son Clan dans l'espoir qu'il ne s'attire pas d'ennuis. Ce qui était malheureusement arrivé. Et puis, elle était aînée, elle devait veiller sur lui. Jamais elle n'aurait eu la conscience tranquille si elle l'avait laissé tout seul gambadé sur le territoire du Clan du Tonnerre! Et puis, si une bataille devait s'engager, il valait mieux qu'elle soit la combattante à sa place. Même si sa nomination en tant que guerrière ne datait pas depuis longtemps, sa technique de combat était très au point, beaucoup plus que sa technique de chasse. Après tout, féline d'action, elle préférait cent fois la bataille à la chasse!

La guerrière du Clan du Vent regagna rapidement son territoire. Elle franchit la ligne invisible d'un pas assuré puis fit volte-face pour observer dans les yeux la guerrière ennemie. Maintenant, elle était sur SON territoire, elle était donc libre de s'exprimer et de bouger. Elle s'assit de son côté de la frontière, jaugeant l'autre d'un regard indéchiffrable. Elle ne savait pas trop quoi attendre d'elle. La tension dans ses muscles se relâcha un peu lorsque l'autre guerrière s'assit également de son côté, courbant l'échine.

« Je suis désolée, je n'aurais pas dû te parler comme ça. Ce n'étais pas ta faute mais celle de ton jeune camarade. »

Tempérance des Songes pencha un peu la tête sur le côté, étonnée par ce brusque revirement de situation. Elle ne s'était pas attendue à des excuses. Enfin, pas tout de suite du moins! Cependant, elle accepta ses excuses d'un léger hochement de tête. Or, la féline du Clan du Tonnerre en n'avait pas terminé et poursuivi:

« Je ne faisais que mon devoir de guerrière, pardonne moi ! C'est l'hiver qui me rend un peu nerveuse. Pas toi ? »

Elle comprenait. Tempérance des Songes hocha la tête, compréhensive. Avec l'hiver qui s'installait, elle comprenait sa peur de se faire voler du gibier. Bientôt, le tas de gibiers rapetisserait jusqu'à ne contenir que quelques souris. À peine suffisant pour nourrir le Clan. Chaque proie comptait. Avant qu'elle ne puisse faire part de son opinion, l'autre repris la parole, un peu plus légère:

« C'est ton apprenti ? Tu t'appelles comment ? Je ne t'ai jamais vu pendant les assemblées. Moi c'est Clochettes de Muguet ! »

Un petit sourire remplaça lentement la mine vexée de Tempérance des Songes alors que son regard s'adoucissait. Elle n'était pas rancunière, et encore moins méchante. Elle se lécha l'épaule pour se redonner contenance ainsi que pour se donner du temps de réflexion. Elle releva ensuite la tête pour plonger son regard vert émeraude dans celui de la chatte blanche.

« Ça va, je comprend, moi-même je m'inquiète à la perspective d'affronter cet hiver », répondit-elle finalement. « Et non, ce n'est pas mon apprenti, j'ai simplement accepté de l'amener patrouillé pour la première fois de sa vie le long de notre frontière à la place de son mentor. Nuage de Houx n'est encore qu'un chaton, mais il apprendra. »

En parlant du jeune apprenti, elle fut prise d'affection. Elle-même avait déjà fait la gaffe lorsqu'elle était en apprentissage. Peut-être était-ce son instinct maternel, mais elle ne pouvait complètement lui en vouloir à ce petit. Il n'avait été nommé apprenti qu'il y a peu de temps, ce n'était au fond qu'un chaton.


« Clochettes de Muguet? C'est joli. Très... poétique. Je n'avais jamais entendu quelque chose de semblable », miaula-t-elle, douce. « Je suis déjà allée une ou deux fois aux Assemblées de Clans, mais je n'étais alors qu'une apprentie. Je m'appelais Nuage de Songe. Aujourd'hui, je suis une guerrière portant le patronyme de Tempérance des Songes. »

Son sourire s'agrandit, toute trace de colère évaporée.

« Et toi, Clochettes de Muguet? Ça fait longtemps que tu es guerrière? As-tu un apprenti? », lui demanda-t-elle, curieuse.




Copyright by Songe
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes de Muguet
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


Messages ; : 28
Humeur ; : J'ai la pêche ! XD

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Mer 30 Déc 2015, 10:46

Clochettes de Muguet attendait la réponse de la guerrière du Vent. Allait-elle accepter ses excuses ? Heureusement un petit sourire remplaça lentement la mine vexée de la chatte aux longs poils alors que son regard s'adoucissait. Elle se lécha l'épaule puis releva la tête pour plonger son regard vert émeraude dans celui de la chatte blanche.

« Ça va, je comprend, moi-même je m'inquiète à la perspective d'affronter cet hiver », répondit-elle finalement. « Et non, ce n'est pas mon apprenti, j'ai simplement accepté de l'amener patrouillé pour la première fois de sa vie le long de notre frontière à la place de son mentor. Nuage de Houx n'est encore qu'un chaton, mais il apprendra. »

Ce n'était donc que la première patrouille de Nuage de Houx. Clochettes de Muguet comprenait maintenant l'imprudence du chaton noir. A son âge aussi la jeune guerrière du Clan du Tonnerre avait fait de nombreuses erreurs, comme s'embrouiller avec d'autres apprentis de différents clans pendant une assemblée, car ils l'avaient éclaboussé avec de la boue, alors qu'elle ne supportait pas que sa fourrure soit sale ! Voyant que l'autre guerrière était entrain de lui parler, elle revint à la réalité.

« Clochettes de Muguet? C'est joli. Très... poétique. Je n'avais jamais entendu quelque chose de semblable », miaulait-t-elle avec douceur. « Je suis déjà allée une ou deux fois aux Assemblées de Clans, mais je n'étais alors qu'une apprentie. Je m'appelais Nuage de Songe. Aujourd'hui, je suis une guerrière portant le patronyme de Tempérance des Songes. »

Tempérance des Songes semblait de bien meilleure humeur, Clochettes de Muguet était soulagée. La grande chatte lui souriait et elle fit de même, réfléchissant à ce qu'elle allait lui répondre.

« Et toi, Clochettes de Muguet? Ça fait longtemps que tu es guerrière? As-tu un apprenti? »

La jeune chatte blanche se remémora sa veillée. Cela ne faisait qu'un quart de lune qu'elle avait été promu au rang de guerrière. Il faisait très froid durant la longue nuit durant laquelle elle avait rendu hommage à ses ancêtres, pour les quinze lunes qu'elle avait déjà vécu dans son très chère clan. Elle avait prié pour sa grande sœur disparu, espérant qu'elle avait une belle vie avec les bipèdes qui l'avait enlevé. Elle se rappelait que lors de cette veillée, ses coussinets avaient gelé et que Danse du Léopard l'avait empêché d'aller chasser le jour suivant.

« Non, je ne suis guerrière que depuis quelques jours, c'est ma première patrouille en solitaire, et je suis encore trop jeune pour avoir mon propre apprenti, mais j'espère en avoir un bientôt » , dit-elle avec un petit clin d'œil. « Sinon tu as peut-être faim ? Tu veux que je t'attrape quelque chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 264

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Jeu 31 Déc 2015, 07:17












..Oh non ! Reviens ici, toi !..
Feat. Clochettes de Muguet

Tempérance des Songes était désormais assise devant la féline au pelage blanc, la scrutant attentivement, sans aucune once de malice. Désormais à l’abri derrière la limite entre son territoire et celui de Clochettes de Muguet, elle se sentait beaucoup plus détendue. Maintenant, la féline ne pouvait plus lui sauter à la gorge sans enfreindre le code du guerrier. Cela étant dit, la guerrière du Clan du Vent doutait fortement qu’elle veuille s’attaquer à elle. La jolie minette ne lui semblait plus aussi apathique qu’au début de leur rencontre. Au contraire, elle semblait plutôt être très gentille.

Après le flot de questions qu’elle lui avait posé, la féline patienta tranquillement qu’elle réfléchit sur les mots à employer. Pendant ce temps, Tempérance des Songes tenta de déduire elle-même les réponses. Elle se doutait que la guerrière du Tonnerre ne devait pas être guerrière depuis de nombreuses lunes vu son comportement plus tôt. Une telle férocité pour défendre son territoire était typique des nouveaux guerriers, elle le reconnaissait. Elle-même avait tendance à agir ainsi, quoiqu’un peu moins froidement. Quant à la question sur l’apprenti, en prenant en considération sa première déduction, elle avait des doutes que la réponse serait négative.

Se léchant le poitrail, elle attendit que Clochettes de Muguet confirme ou infirme ses hypothèses. Ce qu’elle fit.

« Non, je ne suis guerrière que depuis quelques jours, c'est ma première patrouille en solitaire, et je suis encore trop jeune pour avoir mon propre apprenti, mais j'espère en avoir un bientôt »

Ah, alors elle avait eu raison sur toute la ligne ! Tempérance des Songes se félicita mentalement, fière de sa petite déduction. Elle se pencha ensuite sur le sens de ces mots. Ça première patrouille en solitaire ? Oh, alors, ce n’était pas étonnant qu’elle lui ait sauté dessus aussi vite ! La grande chatte au long pelage tigré hocha doucement la tête, comprenant la jeune féline. Son comportement n’avait rien d’anormal, dans de telles circonstances. En fait, se dit-elle un ironiquement, cela aurait pu être pire. Dans un sens, elle avait eu de la chance dans sa malchance.

Le petit clin d’œil qu’elle lui offrit par la suite la rendit perplexe. Était-ce une certaine marque de complicité puisqu’elles étaient toutes deux de nouvelles guerrières sans apprenti ? Elle choisit de l’interpréter ainsi et lui offrit un sourire en retour, dévoilant ainsi ses crocs. Elle aussi, elle espérait qu’on lui confie l’apprentissage d’un apprenti. Mais, est-ce qu’Étoile d’Or lui faisait suffisamment confiance pour cela ?

«Sinon tu as peut-être faim ? Tu veux que je t'attrape quelque chose ? »

Surprise, la jeune guerrière eut du mal à cacher son étonnement. Lui attraper quelque chose ? C’était pourtant contraire au Code du Guerrier ça, non ? Même si Tempérance des Songes avait encore quelquefois de la difficulté avec ces règles de vie, elle était certaine que ce n’était pas très bien vu par la tribu. Mal à l’aise, elle chercha une idée pour ne pas refuser l’offre de sa nouvelle connaissance sans toutefois trahir son Clan. Elle observa autour d’elle. La mauvaise saison ne venait tout juste de commencer, le gibier ne manquait pas encore. Pas trop, du moins. Il ne serait donc pas très ardu de dénicher quelque chose à une trentaine de minutes...

Tempérance des Songes reporta son regard émeraude sur sa voisine.


« Eh bien, oui, je commence à avoir faim, je l’admets volontiers ! », déclara-t-elle avec un sourire malicieux. « Que dirais-tu que nous chassions toutes les deux chacun de notre côté de la frontière pendant une demi-heure ? On se rejoindrait ici, à la frontière, pour déguster nos prises. On n’enfreindrait pas le Code du Guerrier et j’aurais l’occasion de mieux te connaître ! »

Croyant avoir trouvé une solution à ce qu’elle percevait comme un problème de frontière, la féline continua d’observer son interlocutrice, une expression de ravissement collée sur le visage.




Copyright by Songe
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes de Muguet
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


Messages ; : 28
Humeur ; : J'ai la pêche ! XD

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Ven 01 Jan 2016, 13:21

- Eh bien, oui, je commence à avoir faim, je l’admets volontiers ! , déclara Tempérance des Songes avec un sourire malicieux. Que dirais-tu que nous chassions toutes les deux chacun de notre côté de la frontière pendant une demi-heure ? On se rejoindrait ici, à la frontière, pour déguster nos prises. On n’enfreindrait pas le Code du Guerrier et j’aurais l’occasion de mieux te connaître !

- Oh oui, ont pourraient faire un jeu ! Celle qui attrape le plus de proies gagne la partie !

Clochettes de Muguet se leva, étira ses muscles et miaula.

- J'y vais ! Que la meilleure gagne !

En trois bonds et sans attendre la réponse de la guerrière du Clan du Vent, elle gagna son endroit favori: les branches des arbres. Alors elle commença son ballet aérien à la recherche d'une proie potentielle.

Elle venait de sauter sur une branche plus basse que les autres quand un mouvement fugace attira son attention. Aussitôt Clochettes de Muguet s'immobilisa sur sa branche, cherchant l'éventuel rongeur qui pouvait avoir provoqué le frémissement du buisson à trois queues de renard d'elle. Sa position en hauteur l'avantageait car un petit animal risquait moins de regarder sur les branches que par terre s'il n'y avait pas un prédateur qui le guettait. La jeune chatte blanche resta ainsi quelques instants, n'entendant que les battements de son propre cœur puis elle vit apparaître une petite truffe. Cette petite truffe fut vite suivie par deux longues oreilles, un lapin!

Lentement, précautionneusement, elle glissa sur sa branche en essayant de faire le moins de bruit possible. L'animal bondissait dans la clairière l'oreille aux aguets, la truffe frémissante mais ne semblait pas avoir remarqué son prédateur. Alors qu'il se dirigeait vers la branche où se tenait Clochettes de Muguet, par petits bonds la chatte jugea le moment opportun et bondit dans sa direction, en vain. Comme prévenue par un sixième sens la bestiole obliqua au dernier moment et Clochettes de Muguet tomba à une demi-queue de renard de lui. Aussitôt il prit la fuite et elle renonça à le poursuivre car elle gâcherait inutilement son énergie: elle n'était pas un de ces chats des champs plus rapides que le vent.

Clochettes de Muguet poursuivit donc sa quête, au sol cette fois sans se laisser abattre par cette première proie ratée (après tout personne ne rate jamais la sienne). Elle se fraya un chemin dans une végétation un peu plus dense qu'ailleurs puis soupira d'aise en s'arrachant aux dernières ronces, elle n'avait en effet pas prévu que la dernière portion du tunnel végétal dans lequel elle étais entrée en serait si richement pourvu.

Heureusement les quelques égratignures qu'elle avait ramassé n'avaient pas été vaines car à quelques pas à peine, un campagnol dormait comme un bienheureux. À vrai dire qu'un campagnol dorme ainsi à la merci du premier prédateur venu l'intrigua un peu mais tant pis pour lui, la sélection naturelle n'avait pas joué en sa faveur et la dure loi de la jungle est impitoyable pour les paresseux. La jeune guerrière se ramassa sur elle-même et bondit. Le campagnol voulut s’enfuir mais grâce à sa queue la chatte blanche parvint à modifier la trajectoire de son saut et à lui retomber pile dessus. Ses souffrances furent brèves car elle lui cassa rapidement le cou d’un coup de crocs et il cessa de bouger pour de bon.

Clochettes de Muguet enterra sa proie dans la neige. Et d'un !
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 264

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Mar 05 Jan 2016, 05:10












..Oh non ! Reviens ici, toi !..
Feat. Clochettes de Muguet


Tempérance des Songes observait tranquillement son interlocutrice, toute rancune envolée. Elle sentait qu’elle allait bien s’entendre avec cette guerrière, elle était en fait très gentille. Elle espérait qu’elle se reverrait aux assemblées, car c’était un peu contraignant, ces frontières. Même si elle comprenait parfaitement le système clanique et était extrêmement loyale à son Clan, elle en venait parfois à se demander la raison d’une telle rivalité entre les différents Clans. Après tout, cette Terre ne pourrait vivre sans l’un des Clans, chacun avait son utilité au sein de la forêt de Cerf-Blanc. Elle avait beau ne pas être née ici, elle reconnaissait cette affirmation. Elle reconnaissait aussi le Code du Guerrier même si parfois il lui pesait sur les épaules. Assoiffée de nouvelles rencontres, il lui était parfois difficile de s’arrêter à une ligne invisible sur un lopin de terre.

«Oh oui, ont pourraient faire un jeu ! Celle qui attrape le plus de proies gagne la partie ! »

La grande guerrière pencha la tête sur le côté, intriguée et intéressée. Un jeu ? Il y avait un bail qu’elle n’avait pas joué ! Et avec raison : elle n’était plus une apprentie, désormais. Le jeu était surtout réservé aux chatons et aux jeunes novices. Surtout en cette période de l’année où le gibier commençait doucement à se cacher et à se faire désirer. Dénicher plusieurs proies allaient être ardu, Tempérance des Songes le savait bien. Elle ne se faisait pas d’illusions.

Elle lui sourit cependant. Ayant gardé son cœur de chaton, cette aventure lui plaisait bien. Ce serait divertissant. Cela étant dit, Tempérance des Songes partait avec un avantage non négligeable : elle avait vécu son enfance sur un territoire enneigé. Elle avait l’avantage sur ce type de sol et elle savait très bien dénicher les proies par ce froid.

La guerrière du Clan du Tonnerre se redressa vivement, puis lui lança :

«J'y vais ! Que la meilleure gagne ! »

Ne lui laissant pas la chance d’argumenter, elle déguerpit en quelques bonds. Amusée, Tempérance des Songes l’observa s’éloigner calme. Plus jeune, elle serait probablement partie à la course, compétitive comme elle l’avait été ! Mais aujourd’hui, elle n’était plus la même. Même si elle gardait cette arrogance qui lui était si caractéristique, elle avait vieilli et s’était assagie. La grande guerrière du Vent prit le temps de se lécher les pattes, réfléchissant à l’endroit le plus giboyeux et le moins éloigné de la frontière. Ce serait compliqué, surtout que le territoire du Clan du Vent n’était pas très adapté à la chasse hivernale avec ses plaines proies au vent frisquet. Enfin, elle se rappelait bien un petit buisson, mais à part ça...

La guerrière se releva plus tranquillement que sa camarade, observant les alentours. Elle huma l’air. Aucune odeur ne lui parvenait, mise à part évidemment le lapin que Nuage de Houx avait chassé un peu plus tôt. Mais l’odeur commençait déjà à disparaître, il n’était donc pas revenu sur ses pas. Elle fit donc volte-face pour s’enfoncer sur son territoire, se rapprochant d’endroits susceptibles de cacher une bête.

À pas feutrés, elle s’approcha des racines d’un buisson frissonnant sous les va-et-vient du vent. Une odeur de souris lui parvenait. Elle entendit distinctement un petit cœur battre ainsi que les pas de ses petites pattes. La guerrière au long pelage se tapit doucement au sol, concentrée. Heureusement pour elle, le vent allait dans sa direction, n’emportant pas son odeur à sa proie. Elle ne doutait pas de réussir cette chasse, tout lui était favorable.

Ainsi, elle n’hésita pas et, lorsqu’elle fut suffisamment près, elle s’élança. D’un coup de crocs, elle balança la proie, effrayée, dans les airs et l’acheva en lui rompant le cou. Elle l’enterra par la suite sans oublier de remercier le Clan des Étoiles. Elle enterra sa proie, puis repartit en chasse, trottinant gaiement dans la neige. C’était tout de même une belle journée.
Lorsqu’elle vit un campagnol un peu plus loin, elle se dit que, effectivement, c’était une belle journée.




Copyright by Songe
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes de Muguet
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


Messages ; : 28
Humeur ; : J'ai la pêche ! XD

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Jeu 07 Jan 2016, 18:35

Clochettes de Muguet attrapa une petite grive et une taupe. Elle avait dû creuser une taupinière pour l'attraper et ses pattes étaient toutes sales. Elle les lava dans la neige et alla chercher son campagnol, puis revint à la frontière où elle attendit Tempérance des Songes. Elle se demandait bien combien de proies la guerrière du Clan du Vent avait bien pu attraper. Ce début de saison froide ne simplifiait pas la chasse. Toutes le gibier était caché et il était rare qu'une souris sorte se dégourdir les pattes. Le campagnol qu'elle avait attrapé plus tôt devait être une exception. Clochettes de Muguet observa le paysage de l'autre côté de la frontière. Le territoire du vent devait être magnifique en cette saison avec ses prairies enneigées, ses brins d'herbes couverts de givre étincelant. Le soleil devait y être éblouissant, se reflétant comme dans une flaque d'eau. Tempérance des Songes n'était toujours pas en vu. La jeune chatte blanche fit les cents pas, retournant de la neige avec ses pattes crème. Était-ce réellement le Clan des Etoiles qui la faisait tomber ? En tout cas c'était ce que sa mère lui racontait quand elle était petite et elle y avait toujours cru. Elle sentit soudain une présence, elle se retourna et remarqua deux gros yeux ambrés la fixer d'entre les arbres. Elle frémit et sentit ses poils s'hérisser, la peur et la colère l'envahir. C'était donc ça que ressentait un guerrier ennemi quand ses camarades surveillait la frontière. Elle tenta d'identifier l'odeur, mais le vent n'était pas de son côté et elle n'y parvint pas, lequel des ses camarades était-ce ? Il n'avait pas les yeux de son grand frère en tout cas car ce dernier les avait verts-jaunes. Elle allait l'appeler quand il sortit de sa cachette. Ce n'était pas un chat, mais un robuste renard à la fourrure de feu et aux longues pattes blanches, à son regard la jeune guerrière du Clan du Tonnerre put voir qu'il était affamé. Il marcha droit dans sa direction, son épaisse fourrure d'hiver hérissé elle aussi. Tout en avançant, il lorgna sur les proies de Clochettes de Muguet, hésita, puis continua à s'approcher d'elle en se léchant les babines.

" Recule ! " cria t-elle mais sa voix tremblait. Elle adressa une prière au Clan des Etoiles quand le renard se jeta sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 264

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Jeu 07 Jan 2016, 20:48












..Oh non ! Reviens ici, toi !..
Feat. Clochettes de Muguet


Tempérance des Songes déposa délicatement ses deux proies, une souris et un campagnol, avec une mine déconfite. Le territoire très à découvert du territoire du Clan du Vent n’était pas propice à un concours de chasse, surtout pas en hiver. Elle soupira. Qui plus est, elle avait beaucoup plus d’aptitudes au combat qu’à la chasse. La grande guerrière avait en effet plus de facilité à reproduire les techniques de combat que celle de chasse. Dans une bataille, elle se retrouvait à être une féroce combattante que peu de félins désiraient affronter. C’était en partie dû à son passé de solitaire : lorsqu’on est seul, on apprend à se défendre. Et parfois assez férocement...

Avant de ramener ses proies, elle prit quelques instants pour contempler le paysage. Les plaines immaculées et les végétaux givrés l’éblouirent, ce qui la surprit. Pourtant, ayant vécu toute son enfance sur des terres enneigées, ce genre d’environnement ne devrait pas la fasciner autant. Pourtant, elle l’était, fascinée. Peut-être était-ce justement parce que cela lui rappelait son pays d’origine qu’elle était si charmée ? Alors que d’autres voyaient douleur et mort dans cette couverture blanche, elle, elle voyait la douceur et la chaleur. Paradoxal ? Non, seulement les connaissances de la plupart des félins sur la neige étaient très limitées. Tempérance des Songes savait très bien que la neige était un excellent isolat thermique pour l’avoir exploitée.

Reprenant ses proies en bouche, elle trottina jusqu’à la frontière, un peu honteuse de sa mauvaise chasse. Elle reprit le même chemin qu’elle avait emprunté, brouillant ainsi ses traces de pas tout en s’amusant à sautiller. Son enthousiasme s’évapora cependant comme neige au soleil lorsqu’elle vit Clochettes de Muguet se retourner vers son territoire. Vive d’esprit, la jeune féline alla se cacher derrière une petite montagne de neige, déposant ses proies. Elle épia discrètement le territoire du Clan du Tonnerre, effrayée à l’idée qu’un autre guerrier du Tonnerre reconnaisse l’odeur de son Clan sur leur territoire.

Or, lorsqu’elle aperçut une silhouette élancée s’approcher de la femelle au pelage de neige, son sang ne fit qu’un tour. Elle aurait reconnu ce pelage roux entre mille : un renard ! Tempérance des Songes espérait de tout cœur que la féline s’enfuirait, mais, au lieu de ça, elle sembla se figer d’effroi. Devant ce constat, la grande guerrière du Vent n’hésita pas malgré la frontière : elle s’élança vers l’ennemi, les oreilles rabattues, feulant.

Elle entendit Clochette de Muguet crier au renard de reculer, mais, évidemment, celui-ci ne l’écouta pas et se jeta sur elle. La guerrière au long pelage tigré alla donc percuter de plein fouet le flanc du grand animal, lui par le fait même sur le dos, plongeant hargneusement ses crocs dans le pelage hirsute. Par réflexe, la bête lâcha celle qu’elle considérait comme une amie, puis il tenta de se défaire de sa prise en gesticulant, mais en vain, elle tenait bon. En dernier recours, il se laissa tomber sur le dos, ce qui ne surprit aucunement la guerrière qui en profita pour rouler un peu plus loin. Elle recracha quelques poils roux alors que la bête se relevait, furieuse, pour leur faire face. Elle entreprit une feinte sur la gauche qui fonctionna merveilleusement bien : elle réussit à le morde à une patte, au sang, mais en contrepartie, il réussit à plonger ses crocs dans son épaule, lui arrachant un cri de colère. Elle se recula d’un bond, enragée, ne ressentant pas la douleur sous le coup de l’adrénaline. Elle lança un regard à Clochette de Muguet, puis lui lança, entendue :

« J’ai un plan. Esquive-toi discrètement vers la droite alors que je vais faire diversion. Tu l’attaqueras par-derrière et j’irai de front. Avec un peu de chance, il en aura assez et déguerpira. »

La guerrière du Vent attendit impatiemment l’opinion de sa camarade de combat avant de s’élancer.




Copyright by Songe
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes de Muguet
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


Messages ; : 28
Humeur ; : J'ai la pêche ! XD

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Ven 08 Jan 2016, 21:50

Clochettes de Muguet fut soulever de terre par le renard et secouée en tout sens par ce dernier. Les crocs du canidé roux, lui rentrèrent dans les boyaux et elle laissa échapper un cri étouffé. Le renard serra davantage ses machoîres et le monde entier sembla chavirer autour d'elle, elle eut l'étrange impression de quitter son corps. Etait-elle entrain de mourir ? Sûrement. Quand soudain elle entendit un feulement furieux et vit Tempérance des Songes bondir d'un tas de neige et percuter le terrible renard qui ouvrit les mâchoires et la relâcha. Clochettes de Muguet atterit dans la neige, quelle imprégna aussitôt de sang, provenant de son ventre. Elle se releva malgré tout et observa la guerrière du Clan du Vent se battre avec le renard. Tempérance des Songes le mordait sur le dos et quand ce dernier se laissa tomber sur son dos pour la déloger, la grande chatte tigré s'écarta d'un bond et recracha quelques poils roux. Le renard lui faisait de nouveau face après s'être relevé. Tempérance des Songes tenta une feinte sur la gauche et parvint à mordre le renard à une patte mais ce dernier contre attaqua et lui planta ses crocs pointus dans l'épaule. La guerrière du Vent cracha de colère et lança un regard à Clochettes de Muguet. La jeune chatte blanche opina du chef quand sa nouvel amie lui miaula, entendue.

« J’ai un plan. Esquive-toi discrètement vers la droite alors que je vais faire diversion. Tu l’attaqueras par-derrière et j’irai de front. Avec un peu de chance, il en aura assez et déguerpira. »

Clochettes de Muguet fit le maximum pour ignorer la douleur qui lui rongeait l'abdomen et attendit le signal de Tempérance des Songes. Elle allait faire de son mieux malgré ses blessures !
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 264

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Sam 09 Jan 2016, 06:52












..Oh non ! Reviens ici, toi !..
Feat. Clochettes de Muguet


Peu de temps après avoir prononcé ces mots, Tempérance des Songes s’enquit de l’état de sa nouvelle amie et resta coi. Elle avait sous-estimé les blessures de la chatte, et pas qu’un peu. Elle ne pourrait pas se battre ainsi, ce serait du suicide. Mais en même temps, Tempérance des Songes savait bien qu’elle n’avait aucune chance de le battre seule, ce canidé. Que pouvait-elle faire ? Peu d’options s’offraient à elle. Elles ne pourraient fuir, elles étaient trop proches, il se jetterait sur l’une des guerrières si elles avaient le malheur de se retourner. Qui plus est, Clochettes de Muguet était gravement blessée, elle ne pourrait pas se déplacer suffisamment rapidement.

Elle réfléchit à toute vitesse. Elle devait en premier lieu neutraliser la menace. Ensuite, elle devait s’occuper de Clochettes de Muguet. Elle ne serait pas très utile au combat. De plus, sa blessure semblait requérir des soins immédiats. La féline du Vent observa plus attentivement le renard. Il était famélique malgré sa grosse fourrure, pas de doute qu’il mourrait de faim. Il était donc prêt à tout pour se nourrir, mais en même temps... Tempérance des Songes se douta qu’il renoncerait au bout d’un certain temps en raison de sa faiblesse. Il irait probablement chasser une proie moins coriace...

Finalement, elle décida de s’en occuper seule. Elle n’avait plus trop le choix. Elle lança un dernier regard à Clochettes de Muguet, comme pour s’excuser de l’exclure de cette bataille, espérant qu’elle comprendrait que sa blessure nuirait plus qu’autre chose.

La chatte bandit ses muscles, rassemblant son énergie, puis fit mine de foncer sur le renard. Elle l’évita adroitement et le contourna en lui hurlant dessus pour garder son attention. Cela fonctionna, car la bête la poursuivit, la bave dégoulinant de sa grande gueule. Elle se mit donc à courir, l’animal à ses trousses. Mais elle avait déjà un plan. Elle fonça vers un arbre, ayant confiance en son agilité. Lorsqu’elle jugea la distance appropriée, elle se jeta sur l’arbre, puis fit un bond rapide pour atterrir sur le renard, étonné, qui s’apprêtait à plonger ses crocs dans sa gorge. Ce fut plutôt l’inverse. Se cramponnant à la bête, elle referma sa gueule sur le cou du renard, le mordant férocement. L’animal couina, puis s’agita, mais elle tint bon. Lorsqu’elle sentit les forces de la bête l’abandonner, elle relâcha tout et bondit de côté. De nouveau, elle recracha quelques poils roux.

Cette fois, la bête ne se risqua pas à lui faire face à nouveau et prit ses pattes à son cou, s’esquivant la queue entre les pattes, mal en point, vers le sud-ouest. Le problème semblait se diriger vers le camp de la rivière... Elle espéra que personne ne serait blessé.

La guerrière du Vent prit quelques minutes pour se ressaisir, reprendre sa respiration, puis elle revint vers Clochettes de Muguet, cherchant du coin de l’œil des toiles d’araignées. Malheureusement, elle n’en vit pas beaucoup et n’en ramena donc que quelques-unes, biens enroulées autour de sa longue queue.

Tempérance des Songes revint vers la guerrière du Tonnerre, puis lui présenta les toiles.

« Je vais te les appliquer, d’accord ? », fit-elle d’une voix très douce. « Ne bouge pas...»

Et c’est ce qu’elle fit, délicatement.



Copyright by Songe
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes de Muguet
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


Messages ; : 28
Humeur ; : J'ai la pêche ! XD

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Sam 09 Jan 2016, 11:15

Mais le signal ne vint pas vraiment et Tempérance des Songes lui fit comprendre par un regard qu'elle allait se charger elle même du renard. Clochettes de Muguet la remercia en silence et tandis que la guerrière tigré faisait diversion en fonçant sur le renard, la jeune guerrière du Clan du Tonnerre en profita pour s'éloigner ventre à terre. Elle alla se réfugier sous les racines d'une souche qui dépassait de la neige. Elle se coucha sur le flanc et essaya de respirer le plus calmement possible. Son ventre lui faisait très mal et elle continuait à saigner. Elle lécha lentement sa fourrure blanche tâchée de rouge et examina ses blessures. Sa peau comptait plusieurs trous causés par les canines de son agresseur et d'innombrables égratignures. Si elle ne voyait pas un guérisseur dans les plus brefs délais, tout cela allait s'infecter. Elle serra les dents et ferma les yeux, ne se concentrant que sur les battements de son cœur. Elle entendit soudain des bruits de pas rapide dans sa direction. Le renard ?!
Elle leva la tête, terrorisée et vit avec soulagement que ce n'était que Tempérance des Songes qui la queue couverte de toiles d'araignée, venait lui prêter patte forte. La guerrière du Clan du Vent lui présenta les toiles et lui miaula d'une voix très douce.

« Je vais te les appliquer, d’accord ? Ne bouge pas...»

Clochettes de Muguet s'étendit de tout son long et laissa son amie lui appliquer ses toiles.

« Le renard est parti ? », demanda t-elle, fiévreuse. « Tu n'es pas blessée toi au moins ? »
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 264

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Dim 10 Jan 2016, 06:46












..Oh non ! Reviens ici, toi !..
Feat. Clochettes de Muguet

Alors que la guerrière du Tonnerre s’étendait sur le sol pour lui donner un meilleur accès à ses plaies, Tempérance des Songes tenta de mettre en place un plan d’action. Malgré les toiles d’araignées qu’elle s’efforçait de bien appliquer, les saignements ne s’arrêtaient pas complètement. Clochettes de Muguet devait voir un guérisseur, et ce, dans les plus brefs délais. Or, il y avait un problème de taille : elles étaient de Clans opposés ! Vers qui devait-elle se tourner ? Elle ne pouvait pas tout simplement laisser la féline retourner à son camp par ses propres moyens, s’était risquée... Et si elle tombait sur un autre prédateur ? Et si elle perdait connaissance ? Qui l’aiderait à avancer si elle venait à faiblir ?

La voix de Clochettes de Muguet la surprit tant que les poils de son cou se hérissèrent.

«Le renard est parti ? Tu n'es pas blessée toi au moins ? »

La guerrière du Vent lança un regard en coin à la blessée, remarquant par le fait même ses yeux trop brillants. Elle faisait de la fièvre ! Tempérance des Songes secoua la tête, se concentrant sur sa tâche. Elle était blessée, oui, et c’était extrêmement douloureux : mais pas mortel. Pas pour l’heure, du moins. Elle demanderait à son guérisseur de lui prescrire quelques choses pour arrêter l’infection lorsqu’elle retournerait sur ses terres, mais pour l’instant, elle se concentrait totalement sur l’autre chatte.

« Oui, il est parti vers le Clan de la Rivière, il va falloir les prévenir. »

Tout en terminant d’appliquer les toiles, elle marmonna :

« Moi, ça va...»

Elle se recula un peu pour admirer son travail, puis se pencha sur la guerrière pour lui donner un coup de langue réconfortant entre les deux oreilles.

« Je vais te soutenir et te raccompagner le plus proche possible de ton camp, jusqu’à ce qu’une patrouille nous arrête, est-ce que ça te va ? »

Ce n’était habituellement pas une chose qui se faisait et Tempérance des Songes auraient mis sa patte au feu que ça contrevenait au Code du Guerrier. Cependant, dans une telle situation, il n’y avait pas d’autres solutions. Oh, bien sûr, elle aurait pu hurler à mort jusqu’à ce qu’une des patrouilles du Clan du Tonnerre vienne vers eux, mais Clochettes de Muguet ne pouvaient attendre plus longtemps. Des soins devaient être donnés le plus tôt possible.





Copyright by Songe
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes de Muguet
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


Messages ; : 28
Humeur ; : J'ai la pêche ! XD

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Jeu 14 Jan 2016, 19:35

« Oui, il est parti vers le Clan de la Rivière, il va falloir les prévenir. »

Tempérance des Songes termina d'appliquer les toiles d'araignée et marmonna.

« Moi, ça va...»

Clochettes de Muguet n'en été pas certaine, son amie était elle aussi blessée ! Certes c'était moins grave, mais cela devait comme même lui faire mal. Quand la guerrière tigrée recula, Clochettes de Muguet admira son travail. Les toiles d'araignées étaient élégamment déposée sur ses plaies et elle ne saignait presque plus. Elle reçu un coup de langue entre les deux oreilles et frémit. Cela faisait longtemps que personne ne lui avait donné autant d'affection, pas même sa mère, son père ou sa sœur disparue et encore moins son frère moqueur. Ensuite Tempérance des Songes miaula.

« Je vais te soutenir et te raccompagner le plus proche possible de ton camp, jusqu’à ce qu’une patrouille nous arrête, est ce que ça te va ? »

Clochettes de Muguet trouvait que c'était une bonne idée et d'ailleurs pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coup ? Danse du Léopard allait aussi pouvoir soigner son amie, non ?

« D'accord allons-y... », la jeune chatte blanche se leva sur ses pattes et Tempérance des Songes la soutient, son regard était inquiet. « J'espère qu'une patrouille sera de sortie... »
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 264

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Ven 15 Jan 2016, 05:52












..Oh non ! Reviens ici, toi !..
Feat. Clochettes de Muguet


Tempérance des Songes ressentit bien la surprise de l’autre féline devant ses gestes amicales, presque fraternels. Or, elle ne pouvait s’en empêcher, la féline n’arrivait tout simplement pas à se rentrer dans la tête qu’une rivalité haineuse devait être entretenue entre les Clans. Ça servait à quoi, enfin ? Ils étaient tous des chats jusqu’à preuve du contraire, des êtres semblables ! Alors pourquoi autant de rivalité ? Ayant vécu un partie de sa vie en tant que solitaire, la chatte du Vent ne voyait que davantage l’importance de la solidarité entre chats. Cela dit, ce n’était pas tout le monde qui était de son avis et certains doutaient même de sa fidélité, ce qui la dégoutait au plus haut point.

Lorsqu’elle vit la guerrière du Tonnerre se redresser pour se mettre sur ses quatre pattes, Tempérance des Songes s’empressa de se presser contre son flanc pour la soutenir.

«D'accord allons-y... J'espère qu'une patrouille sera de sortie... », miaula Clochettes de Muguet.

Tempérance des Songes hocha doucement la tête, un léger et discret sourire prenant place sur son visage alors qu’elle prononçait ces quelques mots :

« Et moi dont... Je n’ai pas vraiment envie qu’on me prenne pour cible...»

Tout en marchant aux côtés de la blessée, elle porta attention à ce qui se passait autours d’elle, lançant régulièrement des coups d’œil à sa compagne de route. Elle ne connaissait pas le chemin, alors elle laissa doucement son amie guider.




Copyright by Songe
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes de Muguet
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


Messages ; : 28
Humeur ; : J'ai la pêche ! XD

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Lun 18 Jan 2016, 18:59

Tempérance des Songes hocha doucement la tête, un léger et discret sourire prenant place sur son visage alors qu’elle prononçait ces quelques mots :

« Et moi dont... Je n’ai pas vraiment envie qu’on me prenne pour cible...»

Clochettes de Muguet ronronna amusée, puis s'appuya un peu sur son amie pour marcher. Elles regagnèrent le couvert des arbres et la jeune guerrière du Clan du Tonnerre eut l'impression que Tempérance des Songes avait l'air un peu nerveuse. Le fait de ne pas voir le ciel sans doûte... Elles suivirent le sentier principale, qu'empruntaient certains Bipèdes pour se balader ou sortir leurs chiens puis la chatte blanche tourna d'un coup sur la droite, distançant Tempérance des Songes.

« Suis moi bien », conseilla t-elle à la guerrière tigrée. « Où tu te perdras. »

Clochettes de Muguet se baissa pour esquiver une branche basse, enjamba une petite flaque de boue et se hissa non sans difficulté sur des rochers couvert de mousse givrée. Elle regarda en contrebas et miaula sur un ton encourageant voyant que Tempérance des Songes avait dû mal à la suivre.

« Désolé ! Mais c'est le chemin le plus court que je connaisse, pour rejoindre le poutour du camp qui ai un peu plus en hauteur. »

En un bond un peu maladroit, son amie parvint finalement à la rejoindre. Elle semblait étonnée de voir que Clochette de Muguet malgré ses sévères blessures parvenait à avancer toute seule.

« Ensuite le terrain devient plus plat. Je pense que tu seras un peu plus à l'aise, il y a moins d'arbres. »
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 264

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Mer 27 Jan 2016, 03:54












..Oh non ! Reviens ici, toi !..
Feat. Clochettes de Muguet


Tempérance des Songes marchaient lentement avec précaution. Elle ne voulait pas entraîner sa nouvelle amie dans une chute involontaire. Les chances pour que ses blessures s’ouvrent de nouveau étaient trop grandes. Il était dangereux pour elle simplement de marcher ainsi. Dans le meilleur des scénarios, Clochettes de Muguet aurait dû se reposer dans l’antre de son ou sa guérisseuse. Mais, étant donné leur position, une marche était nécessaire.

Le chemin que suivirent les deux félines ne mit en rien à l’aise la pauvre chatte du Clan du Vent. Non seulement elle était en terrain ennemi, mais en plus tout était très différent de chez elle. L’ombre produite par les grands arbres la rendait nerveuse. Ne pas voir le ciel l’inquiétait. Elle qui avait l’habitude de lever le museau aux demi-heures, elle était bien perdue ! Qui plus est, des odeurs anciennes de bipèdes et de chiens lui piquaient les narines. Elle n’aimait pas ce chemin.

Tout d’un coup, Clochettes de Muguet s’écarta d’elle. Étonnée par ce mouvement, Tempérance des Songes lança une œillade surprise à la guerrière blessée.

«Suis-moi bien », lui conseilla-t-elle. « Où tu te perdras. »

La féline aux orbes verts acquiesça, puis lui emboîta le pas. Mine de rien, sa blessure lui brûlait atrocement. Elle ressentait un élancement à chaque pas qu’elle faisait. Elle ne fit cependant aucun commentaire et tenta de suivre la chatte du Tonnerre dans la portion boisée du chemin. Tempérance des Songes glissa plusieurs fois sur les racines et les flaques de boues, éveillant à chaque fois une vive douleur à son épaule, mais réussi non sans difficulté à suivre la guerrière.

«Désolé ! Mais c'est le chemin le plus court que je connaisse, pour rejoindre le poutour du camp qui ai un peu plus en hauteur.»

La chatte au long pelage tigrée s’élança à côté de Clochettes de Muguet, manquant de peu une chute. Elle lui fit un petit sourire contrit pour la rassurer :

« Ça va, je ne suis simplement pas habituée à tout ça. », puis elle ajouta, sur le ton de la confidence : « Je préfère largement sentir le vent glisser dans mon pelage et le soleil réchauffé ma tête. »

Elles continuèrent à avancer et Clochettes de Muguet miaula :

«Ensuite le terrain devient plus plat. Je pense que tu seras un peu plus à l'aise, il y a moins d'arbres.»

Devant cette remarque, la féline du Vent ne put s’empêcher de s’exclamer :

« Le Clan des Étoiles soit loué!»

HS:
 



Copyright by Songe
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes de Muguet
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


Messages ; : 28
Humeur ; : J'ai la pêche ! XD

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Dim 07 Fév 2016, 13:21

« Ça va, je ne suis simplement pas habituée à tout ça. », puis elle ajouta, sur le ton de la confidence : « Je préfère largement sentir le vent glisser dans mon pelage et le soleil réchauffé ma tête. »

Clochettes de Muguet continua d'avancer, amusée et bientôt les arbres et les buissons se firent moins denses. Un rayon de soleil filtra à travers les branches et éclaira le chemin des deux chattes.

« Le Clan des Étoiles soit loué !» S'exclama Tempérance des Songes.

La guerrière du Clan du Vent semblait beaucoup moins tendu. La jeune chatte blanche était contente pour son amie.

« Nous y sommes presque, plus que quelques longueurs de queue de renard ! » Miaula t'elle, d'un ton encourageant.

Quand soudain elle s'immobilisa. Sa truffe remua et elle dressa les oreilles.

« Tu as entendus ?! » Souffla t'elle. « On dirait que quelqu'un appro... ! »

Avant d'avoir put finir sa phrase, une pie jaillit d'un buisson, juste en face d'elle en jacassant et une masse poilue et griffue lui atterrit sur le dos, en criant.

« Je t'ai attrapé !!! »

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Songeuse
Chef
avatar


Messages ; : 264

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Mer 09 Mar 2016, 02:03












..Oh non ! Reviens ici, toi !..
Feat. Clochettes de Muguet


Malgré son malaise dû au fait qu’elle se promenait sur un territoire adverse, le féline se semblait légèrement mieux maintenant que le paysage était à découvert. Ainsi, si un guerrier venait à arriver, elle le verrait immédiatement venir. Ce qui était quelque peu rassurant, elle devait l’avouer. Même sur son territoire d’origine elle avait été habituée à voir le ciel en tout temps. Alors les terres du Clan du Tonnerre étaient sans aucun doute déroutantes pour elle avec les multiples conifères bouchant la vue sur les cieux.

Alors qu’elle soutenait toujours son amie, celle-ci se fit entendre :

Nous y sommes presque, plus que quelques longueurs de queue de renard !

La grande féline du Clan du Vent hocha doucement la tête, un petit sourire étirant ses babines. Elle avait autant hâte d’arriver à destination que d’en partir. Après tout, qui pouvait prévoir la réaction du Clan du Tonnerre lorsqu’ils sentiront l’odeur de son Clan sur son pelage ? Allaient-ils l’attaquer ? C’était peu probable, évidement, puisqu’elle supportait Clochettes de Muguet, mais ce n’était pas impossible. Après tout, elle demeurait une ennemie par ce temps froid.

Soudainement, la féline au pelage blanc s’arrêta. Surprise par son geste, elle s’immobilisa à son tour, aux aguets. Tempérance des Songes leva le museau dans les airs pour tenter de capter une odeur significative. Alors qu’elle allait souffler à son amie la venue d’une proie, celle-ci la devança :

Tu as entendus ?! On dirait que quelqu'un appro... !

Au même moment, une bête fit son apparition. Bruyante, la nouvelle proie s’avança dans leur direction. Surprise par un tel présent du Clan des Étoiles, Tempérance des Songes ne réagit pas sur le champ. Ce ne fut pas le cas pour de son amie qui, au contraire, s’empressa de se jeter sur l’oiseau.

Une nouvelle fois, la guerrière du Vent fut dépassée par les événements. Alors que la guerrière blanche criait sa victoire, Tempérance des Songes n’étaient pas très joyeuses. Ce n’était pas le moment pour ça ! Elles étaient toutes les deux blessées, en particulier Clochettes de Muguet, et Tempérance des Songes risquaient gros en restant sur ce territoire ! Qui plus est, la combattante du Tonnerre risquait également beaucoup. Si quelqu’un les voyait chasser ensemble ici, elles seraient vraiment mal...

Avec un sourire un peu crispée, la guerrière du Vent ramena son amie sur terre.

Clochettes de Muguet, le temps presse. Tes blessures sont sérieuses. Laissons cette proie ici, et dépêchons nous à te ramener à ton camp. Nous aviserons un apprenti pour qu’il revienne chercher cette pie.


HS:
 



Copyright by Songe
Revenir en haut Aller en bas
Clochettes de Muguet
Guerrier(e) sans Apprenti
avatar


Messages ; : 28
Humeur ; : J'ai la pêche ! XD

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   Lun 21 Mar 2016, 18:44

Clochettes de Muguet avait attrapé la pie. Elle était très contente, car malgré ses blessures, elle pouvait encore chasser et de ce fait elle n'allait pas avoir du mal à se rétablir.

- Clochettes de Muguet, le temps presse. Tes blessures sont sérieuses. Laissons cette proie ici, et dépêchons nous à te ramener à ton camp. Nous aviserons un apprenti pour qu’il revienne chercher cette pie.

Son amie l'a regardait, un sourire crispé aux coins des lèvres. La jeune chatte blanche baissa l'échine, soudain honteuse.

- Excuses-moi, Tempérance des Songes ! J'ai réagit par instinct... Euh, nous repartons !

Clochettes de Muguet abandonna la pie après l'avoir légérement couvert avec des feuilles et de la neige et se remit en marche. Elle sentait la présence de ses camarades de clan. Elles étaient proches. Elle accéléra le pas et vit enfin le tunnel d'ajoncs. Elles étaient arrivées !

- Nous y sommes ! Relax tout ira bien.

Clochettes de Muguet pénétra dans le tunnel, les odeurs fortes de ses camarades l'apaisèrent et elle espérait que ces derniers ne seraient pas trop furieux envers elle ppour avoir ramené une guerrière du Clan du Vent au sein du camp.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oh non ! Reviens ici, toi !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh non ! Reviens ici, toi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» reviens moi kalou (il est revenu )
» je t'en supplie kalou,reviens vite me retrouvée,j'est besoin de toi
» Guillaume Musso
» Votre nouveau rdv du mercredi après-midi sur tf1 : Le journal de Meg.
» Bonne Vendredi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Tonnerre :: Arbre aux chouettes-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit