Partagez | 
 

 Une pépite cachée dans le sable {pv Ephémèe Argentée}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Une pépite cachée dans le sable {pv Ephémèe Argentée}   Jeu 18 Déc 2014, 13:33

Nuage d'Or ouvrit les yeux. Un rayon de soleil s'était infiltré à travers les épais branchages de la tanière des apprentis et lui chatouillait la truffe. Elle se redressa sur son nid de mousse et de plumes, et bailla à s'en décrocher la mâchoire avant de s'étirer. "C'est une bonne journée qui commence !"songea-t-elle en regardant autour d'elle. Le nid de Nuage de Lion, son frère, était vide mais encore chaud. Il devait venir de partir pour la patrouille de l'aube. "Il est encore très tôt dans la matinée. Parfait !"

Ses deux autres frères, Nuage de Loup et Nuage d’Ébène, dormaient encore, aussi fit-elle attention de ne pas leur marcher sur une patte ou sur la queue en s'éloignant du groupe de quatre nids presque collés les uns aux autres. Ils n'avaient beau ne plus être à la pouponnière, cela ne les avait pas empêchés de rester très proches dans leur nouvelle tanière. En sortant de cette dernière, elle réalisa que tous les autres novices dormaient encore. Haussant les épaules, elle rejoignit la clairière en quelques bonds gracieux.

La saison avait beau se rafraîchir, la chaleur du soleil était toujours au rendez-vous. L'apprentie écaille de tortue put ainsi s'asseoir pour admirer la fin du lever de soleil au dessus de la forêt de Cerfblanc. Les étoiles scintillèrent une dernière fois avant de disparaître dans le lointain, laissant à l'astre du jour le loisir de régner pleinement sur son temps. Nuage d'Or prit une bouffée d'air frais, ravie. En se dirigeant vers l'abri des guerriers, elle jeta un bref coup d’œil au tas de gibier qui, comme chaque matin, ne demandait qu'à être rempli. Deux mulots se couraient après au fond du trou creusé à même le sol.

Lorsqu'elle passa la tête dans la tanière, elle fut presque éjectée dehors par les ronflements de ses semblables. En prenant une grande inspiration de courage et en rebroussant ses oreilles sur sa nuque, elle pénétra dans l'obscurité, et fit trois petits pas en se guidant grâce à ses moustaches en attendant que sa vision s'adapte. Ce qu'elle fit bien vite ; elle aperçut la masse de fourrure qui s'étendait devant elle jusqu'aux parois de la tanière. Parmi elles, elle distingua sa mère, Tempête de Sable ; mais ce n'était pas la lieutenante rousse qu'elle cherchait. Ses yeux virevoltèrent encore un instant d'un corps endormi à un autre, et brillèrent lorsqu'ils trouvèrent ce qu'ils cherchaient. A tâtons, elle se faufila en se concentrant pour ne pas heurter quelqu'un ; elle savait ce qui l'attendait si c'était le cas. Elle maugréa plusieurs fois en se demandant pourquoi Ephémère Argentée avait choisi le nid le plus éloigné de l'entrée, mais arriva enfin à son chevet. En retenant sa respiration, elle s'accroupit en observant la guerrière blanche dormir paisiblement. Son corps recouvert d'une longue et belle fourrure blanche s'élevait au rythme de sa respiration, et encore une fois Nuage d'Or ne put qu'admirer la beauté de son mentor. Bien avant d'être apprentie, elle avait toujours été époustouflée par la guerrière, qui en était presque devenu son modèle. Aussi comprenez vous sa joie lorsqu'elle réalisa qu'elle serait son apprentie pour six lunes.

    « Eh, Éphémère Argentée... C'est le matin. Qu'est-ce qu'on fait aujourd'hui ? »


Elle n'eut pour réponse que le ronflement constant qui résonnait dans l'antre. Quelques secondes passèrent avant que la petite chatte ne refasse son offre.

    « Éphémère Argentée ? »


La chatte blanche ne répondit pas et se tourna dans son nid. Nuage d'Or soupira lorsque le dos de la guerrière lui fit face. Déjà petite, elle était toujours la première réveillée, et ne comprenait pas comment les autres pouvaient dormir aussi longtemps. Bien décidée à réveiller son mentor, elle chercha dans son nid une quelconque plume qui pourrait faire l'affaire. Elle en trouva rapidement une grise, bien douce, qu'elle prit entre ses crocs avant de faire le tour du nid pour se trouver à nouveau en face de la guerrière. En penchant la tête, elle plaça la plume sous la truffe d’Éphémère Argentée, et commença à l'agiter. Ses yeux mordorés scintillèrent lorsqu'elle vit que ç'eut bien vite son effet.
Revenir en haut Aller en bas
Ephémère Argentée
Lieutenant
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guérisseur(se)
Messages ; : 281
Humeur ; :

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Une pépite cachée dans le sable {pv Ephémèe Argentée}   Dim 28 Déc 2014, 15:21

    La veille, Ephémère Argentée avait eu bien du mal à trouver le sommeil. Elle s'était levée, prenant garde à ne pas souiller de ses pas les pelages de ses camarades endormis. Leur souffle dans l'antre résonnait, berçant les insomniaques dans l'air rafraîchi de la nuit. Elle était sortie et s'était simplement assise. Laissant ses souvenirs dériver dans les méandres de son esprit, la jeune chatte s'était laissée étreindre par les ténèbres patibulaires et malsaines. Elle n'entendait que les battements de son cœur, la nuit était calme et sereine, et elle se demandait à quoi cela servait. Tous ses actes, avaient-ils un sens ? Elle doutait de sa capacité à mettre des mots sur ses sentiments. Longuement, ses prunelles aux accents maritimes avaient balayé le paysage en quête d'un indice. La guerrière au pelage opalin fouillait les étoiles détentrices des réponses. Mais elles demeuraient muettes. La toison céleste dans laquelle les astres se plaisaient s'était bientôt éclaircie, et on put capturer l'aurore qui léchait les ténèbres comme l'océan recouvre le sable cuivré. Les lueurs du petit jour s'étaient unies aux ténèbres et l'espace d'un instant fragile et éphémère, on put presque penser que les étoiles étaient diurnes. Mais bientôt elles furent chassées par le jour naissant dans des étincelles de chatoiement vaines. Ephémère Argentée s'en était retournée dans l'antre, esseulée, demeurant sans réponse, et avait regagné son nid de plumes douçâtres au fond de la tanière, loin de la communauté naïve et fade. La jeune chatte s'était roulée en boule jusqu'à ne plus percevoir aucun son extérieur, et avait immédiatement sombré dans les douces volutes de la léthargie.

    Cela ne faisait donc que quelques minutes que la guerrière avait trouvé le réconfort de l'inconscience quand une voix indistincte lui parvint. Elle ne captura pas le sens de ses mots et se retourna donc, trop fatiguée pour ne serait-ce qu'essayer de comprendre. Mais bientôt une chaleur nouvelle lui caressa la truffe, et la guerrière se retint avec peine d'éternuer. Perplexes, ses prunelles turquoises vinrent trancher le blanc angélique et sans imperfection de son pelage. Ephémère Argentée découvrit bientôt sa nouvelle apprentie, Nuage d'Or, qui semblait au contraire de la guerrière animée d'une forme et d'une détermination sans faille. La guerrière blanche se leva non sans peine, étira ses membres douloureux, et remit de l'ordre dans son pelage. Avant que son apprentie n'ait pu dire une phrase, Ephémère Argentée la coupa :

    « Bonjour Nuage d'Or. Tu es bien matinale, ronronna la jeune guerrière. Avant de commencer ton entraînement, il faudrait que tu te nourrisses, sans cela tu seras inapte au moindre mouvement.»

    Elle offrit un chaleureux sourire à son apprentie, et sortit de la tanière, Nuage d'Or la suivant de près. A l'extérieur, le ciel était maintenant céruléen et un timide soleil hivernal venait tout de même dorer les rares chevelures comme de dentelle émeraude des végétaux. Une brume fantomatique flottait au dessus du sol, et des éclats de gel scintillaient en son sein tels de la poussière d'étoile cristalline. Quand la guerrière remarqua les deux petits mulots gelés inertes au fond du tas de gibier, ajoutés aux trois proies rapportées par la patrouille de l'aube, son estomac se serra. Elle offrit une souris presque rachitique à son apprentie, savant que les reines et les anciens devaient être les mieux nourris, et essaya de cacher à sa protégée qu'elle même se privait de repas. Elle attendit patiemment que la belle apprentie ait fini sa maigre collation et lui demanda :

    « Y a-t-il une activité que tu voudrais pratiquer en particulier aujourd'hui ? »

    Et piétinant sa queue nacrée de ses coussinets rosâtres elle attendit la réponse -enjouée, elle en était persuadée- de son apprentie.

    _______________________

    HRP --> Navrée de la qualité médiocre de se post, et de sa longueur à pleurer, je me rattraperai la prochaine fois >< J'ai un petit peu joué Nuage d'Or pour faire avancer l'histoire j'espère que ça ne te dérange pas x)
Revenir en haut Aller en bas
http://guerredesclansrpg.bb-fr.com/t8233-nuage-d-argent
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une pépite cachée dans le sable {pv Ephémèe Argentée}   Ven 02 Jan 2015, 23:47


NUAGE DU LOUP PV NUAGE D'OR & ÉPHÉMÈRE ARGENTÉE
____________________________________________________

Nuage du Loup avait passé une nuit mouvementée. Il avait tantôt chassé sur des terres inconnues, tantôt été poursuivit par d'étranges créatures, tantôt été de retour à la pouponnière entre les pattes de sa mère, tantôt il s'était vu déjà guerrier, combattant dans une étrange guerre. Quand il se réveilla, le petit chat noir et blanc avait le cœur qui battait fort. Peu à peu, ses rêves et cauchemars s'estompaient dans sa mémoire, mais il n'en restait pas moins tremblant. Nuage du Loup bailla, se leva puis s'étira. Il jeta un coup d'œil aux nids voisins, ceux de ses frères et sœurs. Nuage d'Or était déjà partie, et Nuage du Lion aussi. Nuage d'Ébène dormait encore, celui-ci semblait plongé dans un sommeil bien profond et Nuage du Loup ne le réveilla pas. Il était encore tôt, mais les chats les plus matinaux semblaient s'être déjà levés, Nuage d'Or faisait partie de ceux-là. L'apprenti du tonnerre sortit de la tanière tout en prenant soin de ne pas marcher sur un camarade, il voulait éviter de se faire arracher des poils dès le petit jour. Une fois dehors, il étira ses muscles à nouveau. Quand il respirait, l'air formait un joli petit nuage de buée. L'air était plutôt froid, l'hiver se faisait bien sentir. Heureusement, C'était le premier hiver du chaton, et il ne trouvait pourtant pas qu'il faisait si froid que cela. Mais il avait entendu dire au camp que cet hiver-ci était loin d'être un des plus froid. Nuage du Loup s'en fichait de toute manière, il vivrait bien ce qu'il avait à vivre, qu'il fasse froid ou pas.

L'apprenti noir et blanc regarda autour de lui, et chercha un visage familier. Nuage du Lion semblait être parti pour la patrouille de l'aube, et il ne trouva pas Nuage d'Or. Cette dernière et lui avaient été nommés apprentis quelques jours au part avant avec leurs frères, mais on avait attribué à ces deux là le même mentor : Éphémère Argentée. Nuage du Loup ne connaissait pas la guerrière, tout ce qu'il savait d'elle était qu'elle possédait un beau pelage blanc étincelant, mais rien de plus. Il n'avait jamais parlé avec elle. Il n'avait donc aucun avis, il n'était ni content ni mécontent, simplement le fait de devoir partager son entraînement avec sa sœur l'exaspérait au plus haut point. Le chaton s'était toujours tenu à l'écart de la portée, ne partageant jamais les jeux avec ses frères et sœurs qu'il trouvait bien trop immature, et par conséquent devoir partager six lunes de sa vie avec sa sœur était bien loin de le réjouir. Il l'appréciait, mais de loin, juste de temps à autres. Sinon pour lui, elle était simplement un chaton parmi d'autres, un de plus qui n'aimait pas. Car Nuage du Loup n'aimait pas les chats de son âge, il les trouvait bien trop immatures, bien que certains avaient un peu changés en devenant apprentis. Mais pour Nuage du Loup cela ne changeait rien, il était beaucoup plus mature que les autres, et savait déjà bien plus de choses que la plupart d'entre eux. Il repensa à sa rencontre avec Petit Chant, une chatte de la rivière qui l'avait marqué. C'était la seule à avoir su attirer l'attention du noiraud, et pourtant cela n'avait pas spécialement bien commencé. Enfin dans tous les cas, quand Nuage du Loup vit sortir Nuage d'Or et Éphémère Argentée de la tanière des guerriers, il se sentit obligé d'aller les rejoindre. Mais déjà, le comportement un peu trop pressé de sa sœur le fit soupirer. Il alla donc en direction des deux chattes, elles semblaient être déjà en train de discuter. Sans doute que Nuage du Loup était un peu en retard, mais à vrai dire cela lui était égal.

« Bonjour Éphémère Argentée, bonjour Nuage d'Or. »

Aucun enthousiasme. Nuage du Loup était extrêmement frustré à vrai dire. Il avait longtemps rêvé de partager enfin avec un guerrier ou une guerrière, les personnes pour il avait de l'intérêt et de la curiosité, et voilà que sa sœur devait être là. Il avait toujours cru qu'il pourrait tisser une relation toute particulière avec un mentor, et qu'il pourrait enfin être lui-même, et se lâcher un peu. Cesser un peu de se renfermer comme il le faisait toujours. Il avait naïvement cru que sa vie changerait enfin … Mais en fait, ça n'était pas du tout le cas. Nuage du Loup avait la mine sombre, opaque, le regard impassible comme à son habitude, et il ne dit rien de plus aux deux femelles. Il connaissait bien assez sa sœur, et savait qu'elle allait de toute évidence combler rapidement et pour longtemps le silence qui suivit la salutation de l'apprenti.

____________________________________________________

HRP : Pour te prévenir Nuage d'Or,
Éphémère Argentée me prend aussi comme apprenti
puisque c'était prévu il y a longtemps, mais que je me
réveille seulement maintenant. :')
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une pépite cachée dans le sable {pv Ephémèe Argentée}   Dim 04 Jan 2015, 13:21

La plume eut bien vite son effet. Les paupières d’Ephémère Argentée s'ouvrirent, découvrant ses yeux bleu turquoise. Avant que Nuage d'Or n'eut le temps de dire quelque chose, son mentor la salua et la gratifia d'un chaleureux sourire. Après qu'elle se soit levée, les deux femelles sortirent en silence de la tanière. La petite chatte écaille jeta un bref regard derrière elle, balayant le tas de corps endormis avec nonchalance, puis fit un petit bond trahissant son excitation pour rejoindre la guerrière immaculée.

Son pelage fut de nouveau bousculé entre la sensation de froid procurée par la fraîcheur matinale, et la sensation de chaleur que lui apportaient les quelques rayons du soleil d'hiver. Elle l'ébouriffa, et frémit en sentant la morsure du gel tentant de le transpercer. La novice leva la tête quand son mentor attira son attention sur le tas de gibier, lui indiquant d'en prendre une proie pour se nourrir. Nuage d'Or allait protester, mais sa gueule ne s'entrouvrit que peu, car elle se ravisa. Son estomac criait un peu famine, et il était vrai que sans viande, elle ne pourrait disposer de l’entièreté de sa force. Elle saisit donc la souris squelettique que lui tendait la chatte blanche, et l'avala en quelques coups de crocs, se réconfortant dans l'idée qu'ils ramèneraient probablement au clan bien mieux que cette piètre pitance. Elle se redressa, passa quelques coups de langue sur son museau, et jeta un œil vers Éphémère Argentée. Cette dernière lui tournait le dos. Nuage d'Or pensa d'abord qu'elle avait aussi mangé, mais remarqua qu'il restait exactement le même nombre de proies au fond du trou de gibier. Elle allait protester, mais la femelle se retourna en lui demandant ce qu'elle voulait pratiquer ce jour. L'apprentie écaille mit un temps à répondre, laissant son regard mordoré échanger avec le bleu de celui de son mentor, lui faisant également comprendre qu'elle n'agréait pas au fait qu'elle ait mangé et pas elle. L'arrivée de Nuage du Loup les fit se retourner toutes deux.

La petite chatte ne put s'empêcher de frissonner quand le mâle noir et blanc les salua. De la portée, il en était le plus étrange, le plus à l'écart. Il n'avait jamais joué avec eux, n'avait jamais vraiment eu de discussion avec sa famille. Il ne souriait jamais, et aucune chaleur ne se dégageait de son regard sans cesse impénétrable. Quand ils étaient encore dans la pouponnière, Nuage d'Or ne s'était jamais vraiment préoccupée de cela, étant seulement attristée de ne pas pouvoir jouer avec un de ses frères. Mais maintenant qu'elle grandissait, elle se posait de plus en plus de questions, qu'elle partageait souvent avec Nuage du Lion, son frère avec qui elle était la plus proche. Pourquoi était-il comme ça ? Il avait la même histoire, le même vécu qu'eux tous. Soit rien de traumatisant n'avait pu lui arriver. Elle comprenait qu'il était bien plus mature qu'eux tous, mais cela l'empêchait-il de profiter de son enfance ? Qu'avait-il de plus précieux au monde que le temps passé avec les siens, au creux du ventre d'une mère ?

Nuage d'Or se sortit elle même de ses sombres pensées, consciente que les quelques secondes qui avaient abrité ses songes pesaient lourd dans la discussion. Elle reprit son masque habituel de joie et d’espièglement, et se tourna vers Éphémère Argentée.

    - Pardon. J'aimerais bien apprendre la technique pour attraper les oiseaux, tu m'en avais parlé la dernière fois. Qu'en penses-tu, Nuage du Loup ? Tu voudrais faire quoi ? finit-elle en se retournant vers son frère.


En elle résidait encore l'espoir de voir l'apprenti noir et blanc répondre gaiement et ronronner de pouvoir s'entraîner avec sa sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Ephémère Argentée
Lieutenant
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guérisseur(se)
Messages ; : 281
Humeur ; :

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Une pépite cachée dans le sable {pv Ephémèe Argentée}   Dim 04 Jan 2015, 13:57

    ÉPHÉMÈRE ARGENTÉE

    L'innocent petit jour noyait maintenant le camp de clarté joyeuse, et nimbait le pelage des félins de pâleur solaire. La température glaciale étreignait les corps et le soleil naïf ne suffisait pas à desserrer les muscles tendus. Quelques volatiles planaient dans la brume patibulaire, silhouettes lointaines et floues, irréelles et enfantines.

    Lorsque Ephémère Argentée eut fini de poser sa question, sa jeune apprentie au pelage écaille la toisa de ses prunelles mordorées avec mécontentement. La guerrière ignora cette démonstration qui lui réchauffa pourtant le cœur. Finalement la lueur de malice propre à l'enfance se ralluma dans les yeux étincelants de la jeune chatte au moment ou un jeune chat bicolore fit son apparition en traînant les pattes. C'était Nuage du Loup, le deuxième apprenti delà guerrière angéliques et le frère de la jeune apprentie.

    « Bonjour Éphémère Argentée, bonjour Nuage d'Or. »

    Son ton monotone trahissait une colère et une lassitude certaines. Sa voix comme inerte tranchait avec celui et sa sœur dont les prunelles devinrent vitreuses et tristes. Seule une lueur d'espoir trahissait son espérance. Finalement, cette dernière se retourna comme à contrecœur vers son mentor et lâcha d'un ton faussement enjoué :

    - Pardon. J'aimerais bien apprendre la technique pour attraper les oiseaux, tu m'en avais parlé la dernière fois. Qu'en penses-tu, Nuage du Loup ? Tu voudrais faire quoi ? finit-elle en se retournant vers son frère.

    Les deux chattes se retournèrent vers le mâle qui semblait s'en moquer. Avant qu'il n'ait pu répondre à l'interrogation, Ephémère Argentée déclara, sans quitter des yeux l'apprenti bicolore :

    -Excuse-moi une minute Nuage d'Or.

    Elle avait tenté de faire transparaître dans ses propos une certaine autorité, mais une douceur propre à sa timidité perça tout de même. Elle marmonna à Nuage du Loup de la suivre, ce qu'il fit avec nonchalance, et attira le jeune mâle un petit peu à l'écart. La guerrière opaline se tourna face à lui et elle déclara d'un air triste et inquiet :

    -Qu'est ce qui ne va pas, Nuage du Loup ? Je ne te connais pas très bien, j'aimerais te comprendre, pourquoi affiches-tu cet air déçu ? Je pense qu'il est plus que nécessaire de connaître ses novices, leurs problèmes et leurs incertitudes si l'on veut les aider à progresser. Être au courant de leurs forces et de leurs faiblesses, de ce qui les attriste et les rend heureux... Tu comprends ? J'ai besoin de savoir pourquoi tu es si déçu. Est-ce moi ? Tu ne voulais pas de moi comme mentor ? Oh, Nuage du Loup, si c'est cela nous pourrons en parler à Étoile des Sables mais par pitié dis moi, je ne supporterai pas d'entraîner un chat qui semble déçu et triste, dit-elle d'un ton qui devint implorant.

    Elle le fixa d'un air attristé et jeta un regard vers Nuage d'Or qu'elle ne voulait pas laisser seule trop longtemps. Elle revint au jeune mâle et attendit impatiemment sa réponse, la mort dans l'âme.

    _______________________

    Navrée mais je n'arrive pas à faire de longs posts moins médiocres :/


Revenir en haut Aller en bas
http://guerredesclansrpg.bb-fr.com/t8233-nuage-d-argent
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une pépite cachée dans le sable {pv Ephémèe Argentée}   Lun 05 Jan 2015, 17:00


NUAGE DU LOUP PV NUAGE D'OR & ÉPHÉMÈRE ARGENTÉE
____________________________________________________

Les deux femelles se tournèrent en même temps vers Nuage du Loup, qui se sentit soudainement un peu gêné de tant d'yeux fixés sur lui. Elles répondirent à sa salutation par un sourire, toutes les deux. A ce moment là Nuage du Loup comprit qu'Éphémère Argentée était une mentor parfaite pour sa sœur, elle semblaient avoir toutes deux la même joie de vivre -du moins, en apparence puisqu'il ne connaissait pas personnellement son mentor-, et la même gaieté dans le regard. Mais Nuage d'Or eu la mine qui s'assombrit, en même temps qu'elle regardait son frère. Se sentait-elle aussi gênée que lui ? C'était possible, après tout les deux chats ne s'étaient que peu parlé depuis leur naissance, en tout cas bien moins qu'auraient dû se parler un frère et une sœur habituellement. La petite sembla se perdre un moment dans ses pensées, puis finalement elle reprit ses esprits, et se tourna vers leur mentor commun. Nuage d'Or reprit son air heureux.

« Pardon. J'aimerais bien apprendre la technique pour attraper les oiseaux, tu m'en avais parlé la dernière fois. Qu'en penses-tu, Nuage du Loup ? Tu voudrais faire quoi ? »

Nuage du Loup regarda sa sœur se tourner vers lui, elle le regardait avec espoir. Comme si elle attendait quelque chose de lui. Mais Nuage du Loup savait très bien que quoi qu'il fasse, il décevrait sa sœur. Comme cela avait toujours été le cas, il pensait même qu'il avait déçu sa famille entière en étant ce qu'il était, et il fallait avouer qu'il se prenait parfois bien trop au sérieux. Il ouvrit la gueule pour répondre à sa sœur, mais Éphémère Argentée le coupa, et lui demanda de la suivre un peu plus loin. Surpris, l'apprenti noir et blanc resta bouche bée, et fini par suivre son mentor, sans jeter un coup d'œil à sa sœur qu'il n'osait presque pas regarder. Elle devait aussi être en colère contre lui, peut-être pensait-elle que Nuage du Loup allait gâcher son apprentissage …

« Qu'est ce qui ne va pas, Nuage du Loup ? Je ne te connais pas très bien, j'aimerais te comprendre, pourquoi affiches-tu cet air déçu ? Je pense qu'il est plus que nécessaire de connaître ses novices, leurs problèmes et leurs incertitudes si l'on veut les aider à progresser. Être au courant de leurs forces et de leurs faiblesses, de ce qui les attriste et les rend heureux... Tu comprends ? J'ai besoin de savoir pourquoi tu es si déçu. Est-ce moi ? Tu ne voulais pas de moi comme mentor ? Oh, Nuage du Loup, si c'est cela nous pourrons en parler à Étoile des Sables mais par pitié dis moi, je ne supporterai pas d'entraîner un chat qui semble déçu et triste. »

A travers la voix de son mentor, Nuage du Loup entendait presque une plainte. Il ne se rendait pas vraiment compte qu'il avait l'air aussi froid, et il se sentit soudain très coupable vis-à-vis des deux chattes. Éphémère Argentée s'inquiétait pour lui, il aurait dû être heureux, mais finalement cela le gênait un peu. Il aurait aimé ne pas avoir à répondre à ce genre de question, mais maintenant il était obligé. Il jeta un bref coup d'œil à Nuage d'Or, qui attendait patiemment. Il s'en voulu un peu de son attitude, mais pourtant il avait toujours été comme cela, et il était bien trop tard pour rattraper le temps perdu avec sa famille. Nuage du Loup soupira, et fixa son regard dans celui de son mentor.

« Je suis très heureux de t'avoir pour mentor, je suis certain que j'apprendrais beaucoup de choses avec toi, Éphémère Argentée. Excuse-moi si j'ai laissé croire le contraire, tu dois sûrement être déçue de moi à présent … J'ai longtemps attendu le moment où je serais enfin apprenti, j'aurais sûrement du être un peu plus content aujourd'hui. » Il marqua une pause, embarrassé. « Le problème, c'est que je n'avais pas envisagé la possibilité que ma sœur et moi aurions pu avoir le même mentor. Et disons que … Les relations familiales me concernant ne sont pas … super joyeuses. Mais je vais faire un effort et être un bon apprenti, c'est promis. »

Nuage du Loup était peut-être un peu désagréable parfois -souvent même- aux yeux des autres, mais pourtant il n'était pas un chaton méchant. Il était un peu spécial, imprévisible, mystérieux … Mais il n'aimait pas faire du mal aux autres. Il savait qu'il pouvait être de mauvaise humeur, déçu, apeuré ou je ne sais quoi encore. Mais il savait aussi qu'il n'avait pas à embêter les autres avec cela. Certes, il s'était toujours éloigné de sa famille. Certes, il aurait préféré un mentor à lui tout seul. Mais il n'avait pas le droit de gâcher le premier jour d'entraînement de sa sœur, qui trépignait d'impatience. Alors Nuage du Loup fit un immense effort et pour une fois, il essaya de voir quelque chose de positif : peut-être cela lui permettrait-il de découvrir qui était vraiment sa sœur ? Il fallait que le noiraud se rende à l'évidence : sa sœur n'était plus un chaton, elle avait forcément grandit. Et de la fratrie, elle était la seule pour qui il avait un peu d'intérêt. Pour ses frères pas du tout, ils s'étaient un peu amusés de voir que Loup n'était pas vraiment comme eux, alors que Nuage d'Or ne s'était jamais moquée. Alors il regarda Éphémère Argentée, s'efforça de faire un semblant de sourire, puis il se tourna vers sa sœur.

« Il faut aller la rejoindre, je crois qu'elle est impatiente d'apprendre à attraper les oiseaux. »

Il fallait le reconnaître, Nuage du Loup fuyait en même temps la conversation. Il n'était pas très enclin à parler de lui, et de toute manière il ne savait pas quoi dire. Il attendit une réponse d'Éphémère Argentée avant d'aller rejoindre Nuage d'Or, alors il regarda la guerrière à nouveau. Elle était impressionnante, Nuage du Loup était sûr qu'elle avait beaucoup de chose à lui apprendre, alors pour la première fois de la journée, il était un peu content. Et pour de vrai.

____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une pépite cachée dans le sable {pv Ephémèe Argentée}   Mar 06 Jan 2015, 20:05

Lorsque Nuage du Loup ouvrit la gueule pour répondre, Éphémère Argentée le coupa net.

    - Excuse-moi une minute Nuage d'Or.


Les yeux écarquillés - elle était d'ailleurs presque certaine que la même attitude pouvait se voir sur le visage de son frère, elle hocha lentement la tête et regarda son mentor entraîner le mâle noir et blanc un peu plus loin dans la clairière, à l'écart de ses oreilles. Alors Nuage d'Or s'assit, la queue enroulée autour des pattes, gênée qu'une telle situation arrive. Son regard mordoré errait entre le couple de chats dont elle n'arrivait qu'à entendre des bribes de leur discussion, et le campement désertique, aussi silencieux que s'il était figé dans le temps. Elle empêchait ses griffes de rentrer et sortir de la terre molle sous ses pattes, tandis que les complaintes de la chatte immaculée atteignaient ses tympans. Lorsque cette dernière eut fini de parler, le silence fut tel qu'ils auraient presque pu ouïr si un chat parlait un peu trop fort dans le campement du Clan de la Rivière. Quand Nuage du Loup se décida enfin à répondre, Nuage d'Or découvrit qu'elle avait retenu sa respiration.

Les chuchotements de l'apprenti comblèrent le silence de nouveau. Le moment parut interminable à la petite chatte, qui ne put empêcher sa queue d'avoir des soubresauts. Elle se perdit de nouveau dans ses pensées, ne trouvant rien d'autre à faire hormis se noyer dans son anxiété. Elle comprenait et ressentait la détresse d’Éphémère Argentée. Elle qui était si gentille, si attentionnée, devait sûrement se faire un sang d'encre en voyant l'attitude de son second apprenti. Si elle le pouvait, Nuage d'Or irait lui parler après, pour lui expliquer qu'elle n'avait pas à s'en faire, qu'il était comme ça naturellement. Ses songes dérivèrent ainsi vers Nuage du Loup. Détestait-il à ce point là de devoir s'entraîner avec elle ? Voulait-il changer de mentor pour cela ? Ou peut-être était-ce Éphémère Argentée qui ne lui plaisait pas ? Ses questions se muèrent en un accès de colère pendant quelques secondes, ce qui se perçut par quelques poils hérissés sur son échine. De quel droit se permettait-il de juger la guerrière qui allait se dévouer corps et âme à ce qu'il devienne un vénérable guerrier ? Ce n'était pas non plus leur faute s'ils devaient s'entraîner à deux. Si elle avait eu le choix, Nuage d'Or aurait demandé à laisser Nuage du Loup s'entraîner seul avec Éphémère Argentée. Or ici elle n'avait pas le choix. Personne n'avait le choix.

Elle tressauta lorsqu'elle croisa le regard de son frère. Sa colère retomba aussi sec, et elle eut l'impression de sortir d'une journée entière à avoir couru dans toute la forêt. Les questions et idées qui lui avaient traversé l'esprit l'abandonnèrent et la laissèrent vide, courbaturée. Elle qui avait toujours un peu d'énergie lui restant dans un coin de son corps, se sentait exténuée avant même d'avoir commencé la journée. Elle savait que comprendre son frère était un combat qu'elle ne pouvait mener, et que chercher des réponses ne la mènerait à rien. Dans une relation, il fallait être deux. Et un reflet dans un cours d'eau ne comptait pas pour une personne.

Elle releva la tête, qu'elle avait baissée auparavant, et découvrit que son mentor et son frère se tenaient à deux pas d'elle. Alors, elle se força à sourire, et se convainquit que ce sourire paraissait vrai. Il l'était sûrement. Elle fit revenir les étoiles dans ses yeux, les dressa de manière convenable, et s'autorisa enfin à braver le regard turquoise de la femelle immaculée.

    - J'espère que vous vous en voulez. Parce vu le temps que vous avez mis, tous les oiseaux de la forêt se sont sûrement déjà envolés !


Ça sonnait faux.
Revenir en haut Aller en bas
Ephémère Argentée
Lieutenant
avatar


<u>Rang 2nd personnage</u> ;Guérisseur(se)
Messages ; : 281
Humeur ; :

Feuille de Personnage
Sexe: Femelle
Relations
:

MessageSujet: Re: Une pépite cachée dans le sable {pv Ephémèe Argentée}   Sam 15 Aoû 2015, 20:08

    ÉPHÉMÈRE ARGENTÉE FT NUAGE D'OR & NUAGE DU LOUP

    _________________________________________________________________________


    « Je suis très heureux de t'avoir pour mentor, je suis certain que j'apprendrais beaucoup de choses avec toi, Éphémère Argentée. Excuse-moi si j'ai laissé croire le contraire, tu dois sûrement être déçue de moi à présent … J'ai longtemps attendu le moment où je serais enfin apprenti, j'aurais sûrement du être un peu plus content aujourd'hui. » Il marqua une pause, embarrassé. « Le problème, c'est que je n'avais pas envisagé la possibilité que ma sœur et moi aurions pu avoir le même mentor. Et disons que … Les relations familiales me concernant ne sont pas … super joyeuses. Mais je vais faire un effort et être un bon apprenti, c'est promis. »

    Ephémère Argentée n'aurait jamais pensé que les causes de la déception du jeune chat venaient de ses relations familiales. Que pouvait-elle en savoir, de toute façon ? Quelles relations avait-elle jamais connu ? Elle laissa s'installer un silence embarrassé. Elle ne savait quoi répondre à Nuage de Loup. La jeune guerrière fut totalement prise au dépourvu. Aussitôt, elle fut assaillie par les doutes : avait-elle assez d'expérience pour entraîner un chat aussi complexe que l'apprenti noir et blanc ? Argent posa son regard, qu'elle s'efforça de maintenir calme, comme il en avait l'habitude, sur le jeune chat. Il affichait un air presque coupable, malgré son masque froid et indifférent. La guerrière le voyait comme une énigme, et elle eut soudain une envie irrépressible de le percer à jour. Malgré sa timidité et son apparente fragilité, elle n'aimait pas ne pas comprendre, qu'un secret lui résiste.

    Nuage du Loup poussa un soupir, après avoir lancé un regard désolé vers sa sœur qui observait l'entretien avec un intérêt profond et une curiosité non feinte. Puis il lâcha avec un pauvre sourire qui semblait bien malheureusement triste et faux :

    « Il faut aller la rejoindre, je crois qu'elle est impatiente d'apprendre à attraper les oiseaux. »

    Cela arracha un sourire à Éphémère Argentée. Malgré tout, elle était déjà très attachée à la joyeuse Nuage d'Or, et captivée par le mystérieux Nuage du Loup, à qui elle répondit d'un ton soudain sérieux :

    « Je vais être franche avec toi, Nuage du Loup. Je n'ai jamais rien compris à la famille. En ai-je seulement jamais eu une ? Je ne sais pas comment prendre ta remarque, comment y répondre, puis avec un petit rire serré et ironique : et ça me désole, tu sais, de voir que je ne suis même pas capable de faire disparaître tes doutes ... Tu ne peux pas savoir comme je suis frustrée. Je voudrais juste que tu saisisses cette occasion pour redécouvrir ta sœur. A ce que je vois, vous n'avez pas beaucoup de choses en commun, si ce n'est le sang, et c'est suffisant pour essayer. Toute ta vie tu auras besoin d'elle, plus que tu ne le crois. Tu es assez mature pour un chat de ton âge, mais mature n'est pas sérieux, c'est pourquoi vous avez tous les deux autant de chance de réussir votre entraînement. Tu peux profiter de ta jeunesse comme le fait Nuage d'Or tout en étant talentueux et rusé. Mais je crois que tu as compris, ça. Ce ne doit tout simplement pas être ton genre, je me trompe ? Malgré cela, dis-toi que peu de chats auront l'occasion de te connaître et de partager des moments avec toi comme je vais le faire au cours des prochaines lunes. As-tu seulement pensé à l'image que tu donneras de toi à l'avenir ? Tu passeras pour froid et distant alors que je suis persuadée que ce n'est pas le cas, n'est ce pas ? Ose me dire que tu n'aimes pas ta famille malgré tout, lâcha-t-elle en ronronnant. Tu es déçu de partager ton entraînement avec ta sœur, essaye au moins de faire en sorte que ce ne soit pas réciproque, si vraiment tu n'es pas motivée à partager de nombreux moments avec Nuage d'Or. A réapprendre à la connaître. Elle non plus n'est plus un chaton, dis-toi qu'en grandissant vos caractères se rapprocheront sûrement, chacun ayant mûri, mais à ce moment-là, il sera trop tard, Nuage du Loup. Parce qu'un jour, Nuage d'Or arrêtera d'essayer. Et tu ne pourras peut-être plus jamais reconstruire les ponts coupés. »

    Éphémère Argentée reprit son souffle.

    « Et non, je ne suis pas déçue de toi, et je ne le serai jamais pour ce que tu penses. Après tout, cela ne me regarde pas. Allez, allons rejoindre ta pauvre sœur, elle s'impatiente. »

    Elle fit un clin d’œil encourageant à son apprenti, et se dirigea vers Nuage d'Or, qui releva son visage vers son mentor. Ses prunelles empreintes de réflexion reflétaient autre chose, aussi. La guerrière se refusa de voir de la tristesse dans les beaux yeux de la joyeuse apprentie. Mais personne n'est infaillible, et encore moins Argent qui avait appris au fil des lunes à forger son masque pour le façonner selon ce qu'elle voulait que voient ses camarades. Mais malgré tout, elle avait mal de faire semblant. Elle avait mal de ces émotions qui n'étaient pas siennes qui passaient sur son visage. Et elle résistait, encore, à ses envies de hurler, de partir, de se lever le matin en voyant l'astre diurne. Elle se laissait croire qu'elle pouvait être libre de ses sentiments qui la maintenaient prisonnière dans son pauvre corps meurtri. Elle essayait d'oublier le lendemain qui se dessinait à l'horizon, d'oublier qu'après cette journée, il y en aurait une autre, en tout point semblable. Elle berçait ses souvenirs dans les méandres des eaux de son esprit et se laissait aller aux bras des chimères. Elle se désolait elle-même. Bien triste être. Mais que choisit-on, de toute façon. C'est le destin qui nous choisit, quand il a besoin de pions pour ses projets. La guerrière levait les yeux vers le ciel, et observait la rosée du matin comme ses pleurs face à la vue d'une nouvelle aube qui s'ajoutait à tant d'autres qu'elle n'aurait voulu voir. Et après ça, voyait les cieux innocents du petit jour tout teintés de bleu pâle embrumé comme ses espoirs vains et ses rêves en dérive face à la promesse d'un renouveau. Mais le soir, voilà la toison d'argent qui se teintait du rose de l'astre rougeoyant, son cœur qui saignait depuis bien trop longtemps déjà. Et puis les ténèbres patibulaires des doutes et des craintes lèchent le crépuscule comme les vagues écumantes lèchent le sable tout de cuivre doré, et on peut capturer le moment éphémère où les astres semblent diurnes, synonyme de "et si demain ?...". Mais non, pas de demain, le sablier se retourne pour laisser place à un énième aujourd'hui.

    La guerrière angélique fut tirée de ses pensées par les paroles de Nuage d'Or :

    - J'espère que vous vous en voulez. Parce vu le temps que vous avez mis, tous les oiseaux de la forêt se sont sûrement déjà envolés !

    Éphémère Argentée s'efforça d'ignorer les fausses notes dans la voix de l'apprentie et indiqua aux deux chats de la suivre, replaçant son masque sur son visage. A l'orée de la forêt elle fut accueillie par les senteurs des bois protecteurs et verdoyants. Malgré les temps assez froids, les végétaux ne cessaient d'étendre leurs couleurs chatoyantes, chassant les doutes, les peurs, par de douces illusions. La jeune guerrière fit quelques pas de sa démarche aérienne et légère qui ne laissait rien paraître de l'être brisé qu'elle était puis planta ses prunelles céruléennes et cristallines dans les yeux brillants des apprentis. L'esquisse d'un sourire chaleureux passa sur son visage, dévoilant ses crocs nacrés et ses lèvres d'un rose charmant qui contrastait avec le bleu tantôt pâle et glacial, tantôt aiguë marine de ses prunelles. Elle annonça d'une voix qu'elle voulait pleine d'assurance mais qui laissait transparaître sa timidité et son anxiété face à ses tout premiers apprentis :

    « Demain nous procéderons à une visite du territoire mais puisque vous insistez pour chasser aujourd'hui, que sentez-vous ? »

    Et elle attendit les réponses des jeunots, soudain prise d'une fierté extrême d'avoir à former des guerriers qui formeront plus tard les clans du lendemain.

    _______

    Encore désolée du retard ! ><
Revenir en haut Aller en bas
http://guerredesclansrpg.bb-fr.com/t8233-nuage-d-argent
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une pépite cachée dans le sable {pv Ephémèe Argentée}   Sam 26 Sep 2015, 17:03


NUAGE DU LOUP
____________________________________________________

Nuage du Loup écouta la longue réponse que son mentor lui adressa. Il était empli de doutes, de questions, de peurs, et tout ceci s'emmêlait en lui, formait des boules de nœuds qui lui faisaient mal partout, mal au cœur surtout. Le petit noiraud écoutait son mentor parler de sa sœur, parler de la famille, parler du fait que Nuage du Loup donnait sûrement de lui une image qui était loin d'être la vérité. Elle n'avait pas tord, le petit mâle devait l'admettre. Mais qu'il était dur d'être lui-même… Il comprenait ce que lui disait Ephémère Argentée, il jeta un bref coup d'œil à sa sœur. L'aimait-il vraiment au fond de lui, comme le disait la guerrière blanche ? Le petit soupira. Oui, sûrement. Peut-être était-ce simplement qu'il n'avait jamais cherché à la connaître vraiment pour savoir l'aimer correctement. Sa sœur lui en voulait-elle ? Et voulait-elle vraiment de lui ? Elle aussi semblait avoir été déçue en apprenant que son frère partagerait son apprentissage. Etait-ce une réaction de défense et d'incompréhension parce que Nuage du Loup laissait croire qu'il n'aimait pas sa sœur ? Il ne savait plus quoi penser. Dans sa tête, plus rien n'était clair. Il ne savait plus quoi faire. Seulement, il savait qu'il devrait répondre aux attentes de son mentor, et apprécier le fait que quelqu'un se charge de son apprentissage, lui que personne n'aimait vraiment. Alors sans répondre à son mentor parce qu'il ne trouvait pas les mots, il se promit intérieurement de faire des efforts. Pour Ephémère Argentée, mais aussi pour Nuage d'Or. S'il ne s'était jamais rendu compte de la valeur d'une famille, il n'était peut-être pas trop tard pour le découvrir …

Silencieusement, le petit chat noir et blanc suivi son mentor pour aller rejoindre sa sœur qui attendait, impatiente et frustrée que la guerrière ait déjà passé un moment seule à seul avec ce frère si mystérieux qu'était Nuage du Loup. Il écouta la remarque de sa sœur sans oser croiser son regard, puis la guerrière immaculée entraîna ses deux nouveaux apprentis au dehors du camp. Nuage du Loup se mit instinctivement en fin de marche, et suivit les deux femelles. A peine sorti, il prit une si grande bouffée d'air que cela lui brûla les poumons. L'air était pur, agréable, et Nuage du Loup y décelait des milliers d'odeurs qu'il ne connaissait pas toutes. Un jour peut-être, grâce à Éphémère Argentée il les connaîtrait, et les apprendrait lui aussi à un apprenti en quête de savoir. Chose qu'il était, sans oser vraiment le montrer. A l'intérieur de lui bouillait une curiosité et une envie d'apprendre qui le débordaient. Il avait toujours voulu en savoir plus que les autres, découvrir les choses que les grands savaient. Il n'avait jamais eu envie de jouer bêtement avec les autres enfants, en fait avait-il vraiment été enfant un jour ? Non, il avait toujours été trop sérieux pour son âge. Trop mature peut-être, il avait trop voulu être grand tout de suite. Mais peut-être que sans le savoir, il avait ôté à sa vie une partie essentielle qu'il aurait du vivre comme tout le monde… Mais quoi qu'il arrive, c'était trop tard. Alors en cet instant, il profitait de ce que la nature lui offrait. Il se régalait simplement de regarder les arbres, et était fier de réviser dans son esprit les connaissances qu'il avait déjà acquises grâce au vieux chat qu'il avait fréquenté quand il était chaton, et qui lui avait déjà beaucoup appris de la vie. En marchant il regardait partout, pour ne rien rater de ce qu'il y avait autour de lui. Sous ses coussinets, les épines des sapins de la forêt. Dans le ciel quelques oiseaux chantaient, et cela résonnait entre les hauts troncs des arbres. Au bout d'un moment, Éphémère Argentée s'arrêta et se plaça face à ses deux apprentis. Nuage du Loup la regardait, le corps empli, pour une fois, de sérénité. La nature l'apaisait, et il savait que la féline qui était en face de lui serait une mentor géniale. Même s'il lui était difficile d'admettre une quelconque émotion, il ne pu s'empêcher de sourire légèrement quand la guerrière du Tonnerre les regarda avec le plus beau sourire qu'il lui ait été donné de voir.

« Demain nous procéderons à une visite du territoire mais puisque vous insistez pour chasser aujourd'hui, que sentez-vous ? »

Nuage du Loup s'assit et ferma les yeux, et il oublia les deux femelles qui étaient avec lui pour ne se concentrer plus que sur la forêt autour d'eux. Il sentait tout d'abord et plus que tout le parfum si spécial des conifères. Ensuite, l'odeur des feuilles mortes qui jonchaient le sol en se mêlant aux aiguilles. Beaucoup d'odeurs se mélangeaient, il était difficile de savoir où donner de la tête. Puis en ce concentrant bien, il sentit une fragrance alléchante de rongeur. Nuage du Loup porta encore plus son attention sur ceci, et entendit non loin d'eux un petit grattement dans le sol. Sûrement un mulot à la recherche de nourriture. L'apprenti ouvrit les yeux. Il ne pouvait pas le voir, mais il était à présent sûr que le petit animal se cachait derrière le gros tronc qui se trouvait face à lui à quelques mètres. Alors il regarda Éphémère Argentée, les oreilles pointées en avant.

« Je crois qu'il y a un rongeur par là-bas, derrière cet arbre. » Il marqua une pause en hésitant, puis se tourna doucement vers sa sœur. « Et toi, est-ce que tu le sens aussi ? »

Il osa enfin croiser son regard. Ses prunelles d'un vert triste ne devaient pas exprimer grand-chose, toujours cette barrière entre l'intérieur et l'extérieur. Il avait fait un premier effort, simplement en s'adressant de façon normale à sa sœur. Il la regardait à présent, et constata qu'Éphémère Argentée avait raison. Elle avait grandit elle aussi, et Nuage du Loup ne s'était jamais rendu compte de cela. Elle n'était plus la même. Il était forcé de constater qu'effectivement elle n'était plus un bébé. Et il ne l'avait pas vue grandir. Le temps était passé sans qu'il s'en rende compte … Il prenait conscience alors que rien n'était figé, et ce qu'il avait un jour reproché à ses frères et sœurs d'être, avait sûrement changé. De la même manière qu'ils avaient tous changé, sans que l'un ou l'autre ne se préoccupe du ruisseau du temps qui coulait et s'avançait bien rapidement …


____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une pépite cachée dans le sable {pv Ephémèe Argentée}   Jeu 24 Mar 2016, 13:23


D'un mouvement de la queue, Ephémère Argentée leur indiqua de la suivre. Nuage d'Or jeta un œil à Nuage du Loup, mais ce dernier passa devant elle sans un regard. En soupirant, l'apprentie rejoignit son mentor en quelques bonds, laissant son frère à l'arrière.

Dès qu'ils sortirent du tunnel de ronces, l'apprentie fut prise dans un tourbillon de nouvelles sensations. L'odeur de la forêt s'engouffra dans son nez et recouvrit son pelage, tandis que les rayons du soleil qui traversaient le feuillage des arbres réchauffèrent son corps. Toutes ses mauvaises pensées s'envolèrent pour laisser place au bonheur d'être ici, dans cette forêt qu'elle aimait tant et dans laquelle elle avait grandi. Ses sens captaient des centaines d'informations, et elle se rappelait à quel point elle avait été fascinée lorsqu'elle était sortie pour la première fois du camp. Aujourd'hui, tout était presque pareil, excepté qu'elle réussissait à mettre un nom sur ce qu'elle voyait et sentait. Elle inspira un grand coup en fermant les yeux, et laissa ensuite l'air s'échapper tout doucement de ses poumons. Elle se sentait revigorée. Elle se tourna vers Éphémère Argentée, les yeux pétillants. Cette dernière lui sourit, et Nuage d'Or ne put s'empêcher de penser qu'elle était probablement la plus belle chatte de la forêt.

    « Demain nous procéderons à une visite du territoire mais puisque vous insistez pour chasser aujourd'hui, que sentez-vous ? »


L'apprentie s'attela aussitôt à la tâche. Nuage du Loup quant à lui s'assit et ferma les yeux. Nuage d'Or fit de même et se concentra sur l'environnement entourant. Elle essaya de faire abstraction des odeurs de fougère et de conifères, d'humidité et de terre. Elle tendit également l'oreille, tentant de percer à travers le bruit du vent dans les feuilles et le chant des oiseaux. Un fumet plus prononcé atteignit soudain ses narines. Nuage d'Or ouvrit les yeux et remarqua alors que quelque chose grattait très légèrement, non loin d'eux. Nuage du Loup la devança.

    « Je crois qu'il y a un rongeur par là-bas, derrière cet arbre. » Il marqua une pause en hésitant, puis se tourna doucement vers sa sœur. « Et toi, est-ce que tu le sens aussi ? »


Nuage d'Or acquiesça.

    - Oui. Je l'entends gratter. Sa queue frétilla, trahissant son impatience. Qu'est-ce qu'on fait, Ephémère Argentée ? On le chasse ?

    Elle avait presque chuchoté ces derniers mots, comme si elle avait soudain peur que la proie ne les entende. Le grattement s'arrêta, puis recommença en s'amplifiant. Nuage d'Or jeta un coup d’œil vers son frère. Il semblait presque s'en vouloir. Elle plissa les yeux, puis regarda de nouveau leur mentor. Elle ne pouvait pas continuer de penser à ces problèmes alors qu'ils allaient s'entraîner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une pépite cachée dans le sable {pv Ephémèe Argentée}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une pépite cachée dans le sable {pv Ephémèe Argentée}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel poussette pour du sable?
» MINETTE DECOUVERTE CACHEE DANS UN APPARTEMENT VIDE DEPUIS UN MOIS (69)
» Tétanos / Polio ... Risques et Précautions ...
» Sa caméra cachée dans un sac de sport, il filmait les cabine
» Envoyez je t'aime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans RPG ::  :: Tonnerre :: Combe sablonneuse-
firefox Forum optimisé pour Mozilla Firefox et pour une resolution de 1280*800 px. © Copyright by "La guerre des Clans RPG", tout droits réservés. Idée originale d'apres "La guerre des clans" d'Erin Hunter. Toute reproduction de textes, d'images et de concepts est strictement interdite. Forum by Ladylemon (Brûlure d'Acide & Rivière Brisée) & Edrakan (Etoile de Cendre). Géré par Ladylemon, Edrakan, Tykasu (Etoile d'Argent), BN (Etoile d'Hiver) & Doddz (Etoile d'Ebène).
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit